Actualités Développement de logiciels > Bond pour la recherche grâce à un nouveau supercalculateur pour le CNRS















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Bond pour la recherche grâce à un nouveau supercalculateur pour le CNRS

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Bond pour la recherche grâce à un nouveau supercalculateur pour le CNRS... ()

Un nouveau supercalculateur va démultiplier les capacités de calcul du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), un outil particulièrement précieux pour les prévisions climatiques qui porte la France au troisième rang mondial pour le calcul intensif dans le secteur civil.

Bond pour la recherche grâce à un nouveau supercalculateur pour le CNRS... ()

Un nouveau supercalculateur va démultiplier les capacités de calcul du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), un outil particulièrement précieux pour les prévisions climatiques qui porte la France au troisième rang mondial pour le calcul intensif dans le secteur civil.

Un nouveau supercalculateur au CNRS place la France au 3e rang du calcul intensif... ()

Un nouveau supercalculateur au CNRS place la France au 3e rang du calcul intensif. Le CNRS vient de s'offrir un supercalculateur  pour 25 millions d'euros (maintenance comprise pendant  4 ans). Le supercalculateur sera opérationnel pour le mois de mars 2008 et aura une puissance de calcul de 207 téraflops (207.000 milliards d’opérations à la seconde). La super machine [...]

Le CNRS se dote d'un nouveau supercalculateur... ()

Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) a conclu avec IBM un accord pour l'acquisition d'un supercalculateur qui dotera la France de la troisième plus grosse puissance de calcul au monde, hors usages militaires, a annoncé jeudi le ministère de la Recherche.La machine doit porter la capacité totale de calcul française à 207 teraflops (un teraflop équivaut à mille milliards d'opérations par seconde) soit le troisième rang mondial après les Etats-Unis et l'Allemagne, selon le ministère de la Recherche.Ce nouveau supercalculateur vient renforcer la capacité nationale de calcul mise à disposition de la communauté scientifique, quels que soient les établissements d'appartenance ou les disciplines, précise le ministère. Il s'intègrera également dans le réseau de calculateurs européens.L'accord sera formellement annoncé lundi par la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Valérie Pécresse, la présidente du CNRS Catherine Bréchignac et le président d'IBM France Daniel Chaffraix.

Un nouveau supercalculateur au CNRS... ()

Le Centre national de la recherche scientifique s'est doté d'un supercalculateur extrêmement puissant réalisé par IBM, ce qui place la France au troisième rang dans le monde pour le calcul intensif en recherche civile, a annoncé lundi la présidente du CNRS, Catherine Bréchignac.Ce calculateur, d'une puissance de calcul de 207 téraflops (207.000 milliards d'opérations à la seconde), sera accessible à toute la communauté scientifique et au monde de l'entreprise. Il est implanté sur le site de l'Institut du développement et des ressources en informatique scientifique (Idris) à Orsay (Essonne).Cet outil, a souligné lors d'une conférence de presse la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse, permet à la France de rattraper son retard dans le domaine des supercalculateurs en la plaçant derrière les Etats-Unis et l'Allemagne.Le supercalculateur, qui sera opérationnel en mars, permettra d'abord de satisfaire les besoins urgents tels que l'étude du climat pour faire face aux engagements pris dans le cadre du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec), a indiqué le Directeur général du CNRS, Arnold Migus.Le coût de cette plate-forme de calcul intensif, a-t-il précisé, se monte à 25 millions d'euros sur quatre ans, maintenance comprise.

Nouveau supercalculateur IBM pour le CNRS... ()

Depuis plusieurs années, le CNRS, Centre National de la Recherche Scientifique, collabore avec la société IBM en région parisienne à Orsay lieu où se situe son centre de calcul. Fin janvier, 10 armoires Blue Gene/P et en juillet prochain 6 racks power 6 feront évoluer la puissance de calcul du CNRS de 6,7 Teraflops à 207 Teraflops ! Et [...]

Un nouveau supercalculateur pour le CNRS... ()

Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) va s'équiper d'un nouveau supercalculateur extrêmement puissant réalisé par IBM. en lire plus

Le CNRS, troisième force de calcul du monde... ()

En faisant l'acquisition d'un supercalculateur d'IBM de 207 téraflops, le Centre national de la recherche scientifique accroît ainsi sensiblement sa puissance de calcul jusque-là limitée à 6,7 téraflops.

CEA / CNRS : un supercalculateur pétaflopique en France !... ()

Le CEA (Commissariat à l'Energie Atomique) et le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) annoncent la création du « Centre National Jacques-Louis Lions de Calcul Haute Performance de l'Essone », qui permettra à la France de se doter d'un des seuls supercalculateurs pétaflopiques d'Europe.

Le CNRS se dote d'un nouveau supercalculateur... ()

La machine doit porter la capacité totale de calcul française à 207 teraflops (un teraflop équivaut à mille milliards d'opérations par seconde) soit le troisième rang mondial après les Etats-Unis et l'Allemagne, selon le ministère de la Recherche. Ce nouveau supercalculateur vient renforcer la capacité nationale de calcul mise à disposition de la communauté scientifique, quels que soient les établissements d'appartenance ou les disciplines, précise le ministère. Il s'intègrera également dans le réseau de calculateurs européens. L'accord sera formellement annoncé lundi par la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Valérie Pécresse, la présidente du CNRS Catherine Bréchignac et le président d'IBM France Daniel Chaffraix. Universal Press Agency : le Fil d'Actus en Continu, indépendant et différent, peut animer et enrichir votre site Internet. Contactez-nous au 0820 821 453

Accord entre le CNRS et IBM pour l'acquisition d'un supercalculateur... ()

Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) a conclu avec IBM un accord pour l'acquisition et le déploiement d'un supercalculateur qui dotera la France, hors usages militaires, du troisième...

Le CNRS se dote d'un nouveau supercalculateur... ()

La machine doit porter la capacité totale de calcul française à 207 teraflops (un teraflop équivaut à mille milliards d'opérations par seconde) soit le troisième rang mondial après les Etats-Unis et l'Allemagne, selon le ministère de la Recherche. Ce nouveau supercalculateur vient renforcer la capacité nationale de calcul mise à disposition de la communauté scientifique, quels que soient les établissements d'appartenance ou les disciplines, précise le ministère. Il s'intègrera également dans le réseau de calculateurs européens. L'accord sera formellement annoncé lundi par la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Valérie Pécresse, la présidente du CNRS Catherine Bréchignac et le président d'IBM France Daniel Chaffraix. France Matin, toute l'information francophone en continu, autrement, différemment peut être intégré au sein de votre Intranet - contactez nous au 0820 821 453

Hyperion : un supercalculateur français efficace... ()

Le groupement scientifique CALMIP, « Calcul en Midi-Pyrénées », vient de se doter d'un nouveau supercalculateur, baptisé « HYPERION ». Ce cluster de calcul Altix ICE 8200 EX, conçu et fabriqué par SGI, affiche une puissance de 33 Téraflops...

Le CNRS se dote d'un supercalculateur qui bénéficiera notamment aux recherches sur l'Environnement... ()

Troisième calculateur au niveau mondial après ceux déjà entré en service aux États-Unis et en Allemagne, un nouveau supercalculateur permettra notamment au CNRS de mener de nouvelles recherches sur le changement climatique.

 Autres actualités


Formation referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement Google