Actualités Développement de logiciels > Microsoft, toujours intéressé par Yahoo? sans le board















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Microsoft, toujours intéressé par Yahoo? sans le board

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Microsoft, toujours intéressé par Yahoo? sans le board... ()

Microsoft a réaffirmé son grand intérêt pour le moteur de recherche numéro deux mondial. Toutefois, le géant de Redmond pose certaines conditions, dont le changement complet de la direction de Yahoo.

Reprise des négociations Microsoft / Yahoo ?... ()

Selon plusieurs sources, Microsoft envisagerait le rachat de l'activité moteur de recherche de Yahoo, qui doit prochainement changer de PDG. Le géant de Redmond serait prêt à engager jusqu'à 20 milliards de dollars.

Microsoft abandonne Yahoo à son sort... ()

Voici donc l'issue (finale ?) du combat entre Microsoft et Yahoo : le géant de Redmond a décidé de retirer son offre sur le moteur de recherche, mais pourrait revenir à l'assaut si la société de Jerry Yang prend l'eau, avec une offre moins généreuse cette fois-ci.

Steve Ballmer réaffirme son intérêt pour un accord dans la recherche avec Yahoo... ()

Le P-DG de Microsoft réitère son très grand intérêt pour l'activité de moteur de recherche de Yahoo, soulignant que, malgré l'absence de discussions en cours, un accord était souhaitable au plus vite - notamment pour concurrencer Google. « Je crois qu'un accord dans la recherche sur internet fait sens, pour Microsoft et pour Yahoo », déclare Steve Ballmer dans un entretien publié le 5 décembre dans l'édition en ligne du Wall Street Journal.

Steve Ballmer réaffirme son intérêt pour un accord dans la recherche avec Yahoo... ()

Le P-DG de Microsoft réitère son très grand intérêt pour l'activité de moteur de recherche de Yahoo, soulignant que, malgré l'absence de discussions en cours, un accord était souhaitable au plus vite - notamment pour concurrencer Google. « Je crois qu'un accord dans la recherche sur internet fait sens, pour Microsoft et pour Yahoo », déclare Steve Ballmer dans un entretien publié le 5 décembre dans l'édition en ligne du Wall Street Journal.

Microsoft et Yahoo! main dans la main !... ()

Microsoft et Yahoo! viennent officialiser un accord de 10 ans, sur la recherche sur Internet ! En gros, Yahoo! utilisera la technologie de recherche de Microsoft, tandis que Yahoo! s’occupera seul de “vendre” son moteur de recherche, mais aussi celui de Microsoft (Bing) aux annonceurs. “Offrant une alternative viable pour les annonceurs, cet accord combinera les [...]

Microsoft toujours prêt à acheter Yahoo! si se produit un changement de direction... ()

Le géant informatique américain Microsoft s'est dit prêt lundi à rouvrir les discussions sur un rachat de Yahoo!, en tout ou en partie, si l'assemblée générale des actionnaires du groupe internet acceptait de changer la direction de l'entreprise.

Microsoft et Yahoo! ne fusionneront pas... ()

Les groupes Microsoft et Yahoo! ne discutent plus d'une fusion, qui n'intéresse pas Yahoo! , mais seulement d'une éventuelle coopération, écrivait hier soir le Wall Street Journal, en citant des sources proches du dossier. Microsoft et Yahoo! avai[...]

Yahoo ! déprime sans Microsoft... ()

Yahoo ! a dégringolé hier sur le Nasdaq après la décision de Microsoft de retirer son offre sur le numéro deux de la recherche sur Internet. Après avoir remonté son offre sur Yahoo ! de 31 à 33 dollars par action, le numéro un mondial des logiciels a fait machine arrière samedi et annoncé qu'il retirait sa proposition.

Microsoft - Yahoo : épisode 257... ()

Microsoft va-t-il, oui ou non, finir par enfin racheter Yahoo! ? Selon l'hebdomadaire britannique The Sunday Times, l'éditeur serait prêt à mettre 20 milliards de dollars sur la table pour acheter la seule division « Recherche » de Yahoo!...

Prise de contrôle · Microsoft n'est plus intéressé à acheter Yahoo... ()

Le chef de la direction de Microsoft a annoncé vendredi qu'il n'était pas intéressé à renouveler son offre d'achat sur Yahoo. (ARGENT)

Yahoo : Microsoft fait le siège... ()

Deux mois jour pour jour après le lancement de son OPA sur Yahoo, Microsoft n?a toujours pas l'intention de proposer une somme plus élevée pour acquérir le moteur de recherche numéro deux mondial.

L'ultimatum posé par Microsoft à Yahoo! a expiré... ()

L'ultimatum posé par Microsoft à Yahoo! pour conclure un accord amical de rachat a expiré samedi sans aucun commentaire des deux parties. Ce qui rend l'issue du projet encore incertaine, entre une offre hostile ou un abandon pur et simple de Microsoft. Face à cette offre de 44,6 milliards de dollars, lancée début février par Microsoft, Yahoo!, numéro 2 mondial de la publicité en ligne, est resté... [[ Pour consulter la suite de l'article et accéder aux compléments d'info en vidéo et aux infographies, cliquez sur le titre ]]

Yahoo! : Microsoft renonce à son OPA... ()

Le morceau était trop difficile à avaler. Microsoft a renoncé à acheter Yahoo!. Après trois mois de négociations. Le géant américain des logiciels l'a annoncé samedi. Il retire ainsi son offre d'achat lancée au début du mois de février sur le groupe Internet Yahoo!, numéro 2 mondial de la publicité en ligne.

Yahoo n'aime pas Microsoft... ()

'Yahoo vient très officiellement de rejeter l'offre de rachat de Microsoft ! Les quelques 44,6 milliards de dollars de Redmond n'ont donc pas suffit à faire craquer le moteur de recherche, qui trouve que cette somme sous-évalue sa valeur. Il semble en plus que Microsoft n'ait pas suffisamment pris en compte les soucis juridiques au niveau monopolistique que ce rachat aurait suscité. M'est avis qu'on est sur le pied de guerre à Redmond pour tenter de se refaire la (...) - Bizness

 Autres actualités


Formation referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement Google