Actualités E-Commerce > Pearson et General Electric renoncent à leur offre commune sur Dow Jones















Dictionnaire en ligne
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Pearson et General Electric renoncent à leur offre commune sur Dow Jones... (La Tribune.fr - ACTUALITÉ PUBLICITÉ MÉDIAS)

Le groupe de presse britannique propriétaire du Financial Times abandonne l'idée de reprendre le groupe américain qui publie notamment le Wall Street Journal.

Pearson et General Electric renoncent à leur offre commune sur Dow Jones... (La Tribune.fr - ENTREPRISES SECTEURS COMMUNICATION)

Le groupe de presse britannique propriétaire du Financial Times abandonne l'idée de reprendre le groupe américain qui publie notamment le Wall Street Journal.

GE et Pearson renoncent à faire une offre sur Dow Jones, Murdoch seul en lice... (TV5.org info - Média)

L'américain Général Electric et le britannique Pearson, propriétaire du quotidien Financial Times, ont renoncé jeudi à faire une offre de rachat du groupe Dow Jones, l'éditeur du Wall Street Journal, laissant le champ libre au magnat Rupert Murdoch.

Pearson et GE envisageraient de s'allier pour racheter le Wall Street Journal... (TV5.org info - Média)

Le groupe britannique Pearson, propriétaire du quotidien Financial Times, envisage de former une société commune avec General Electric pour faire une contre-offre sur Dow Jones, l'éditeur du Wall Street Journal, convoité par le magnat Rupert Murdoch, affirment dimanche le FT et le WSJ dans leur édition en ligne.

Pearson chercherait à  monter une contre-offre sur Dow Jones... (Capital.fr - Rumeurs)

NEW YORK (Reuters) - Pearson, le propriétaire du Financial Times, cherche des partenaires pour monter une éventuelle contre-offre sur Dow Jones & Co, selon le Wall Street Journal.

Murdoch officiellement propriétaire de Dow Jones et du WSJ (update)... (RTL Infos - Socio-Economie)

Réalisant un rêve caressé depuis des années, le magnat de la presse Rupert Murdoch est devenu officiellement jeudi le nouveau propriétaire du groupe Dow Jones et du prestigieux Wall Street Journal, après l'approbation du rachat par la majorité des actionnaires de Dow Jones. Plus de 60% des actionnaires de Dow Jones, groupe qui inclut le 'Wall Street journal' (WSJ) mais aussi l'agence financière Dow Jones, le site financier MarketWatch et l'hebdomadaire 'Barron's', ont accepté jeudi le rachat par News Corp., l'empire des médias de M. Murdoch, a annoncé Dow Jones dans un communiqué. Le rachat doit devenir effectif jeudi en fin de journée, a précisé Dow Jones. M. Murdoch déboursera au total 5,6 milliards de dollars pour ce rachat, un montant colossal qui reflète son désir de mettre la main sur le 'Wall Street Journal', l'un des deux titres phares de la presse économique mondiale (avec le 'Financial Times') et le deuxième quotidien le plus lu aux Etats-Unis. (GFR)

Pearson intéressé par le "Wall Street Journal"... (LE FIGARO - Médias & Publicité)

Le groupe britannique Pearson étudierait un rachat avec General Electric.

Murdoch officiellement propriétaire de Dow Jones et du Wall Street Journal... (TV5.org info - Média)

Réalisant un rêve caressé depuis des années, le magnat de la presse Rupert Murdoch est devenu officiellement jeudi le nouveau propriétaire du groupe Dow Jones et du prestigieux Wall Street Journal, après l'approbation du rachat par la majorité des actionnaires de Dow Jones.

Murdoch officiellement propriétaire de Dow Jones et du Wall Street Journal... (Edicom.ch - Media - High Tech)

Plus de 60% des actionnaires de Dow Jones, groupe qui inclut le Wall Street journal (WSJ) mais aussi l'agence financière Dow Jones, le site financier ...

Microsoft et GE renoncent à une contre-offre sur Dow Jones... (RTL Infos - Internet)

Les groupes américain Microsoft et General Electric, via sa filiale de médias NBC Universal, ont discuté récemment d\'une éventuelle contre-offre sur Dow Jones, également convoité par le magnat Rupert Murdoch, avant de renoncer, a indiqué un porte-parole de NBC Universal.\Il s\'agissait de discussions exploratoires qui ont pris fin il y a un peu peu plus d\'une semaine\, a déclaré ce porte-parole, cité lundi dans l\'édition électronique du Wall Street Journal.Un porte-parole du géant informatique Microsoft, également interrogé par le quotidien économique américain, a décliné pour sa part tout commentaire.Selon le journal, qui fait partie du groupe Dow Jones, GE et Microsoft ont discuté de la possibilité de lancer une offre de même montant que celle, non sollicitée, déjà avancée par Rupert Murdoch, à savoir de 5 milliards de dollars (ou 60 dollars par action Dow Jones).GE a engagé les discussions car il redoute qu\'une absorption du groupe Dow Jones, qui comprend outre le quotidien Wall Street Journal l\'agence de presse financière Dow Jones, car il redoute que Rupert Murdoch s\'en serve ensuite pour lancer une chaîne de télévision d\'informations économiques concurrente de CNBC, leader actuel du marché et propriété de General Electric, selon le quotidien.De surcroît, Dow Jones et le Wall Street Journal fournissent actuellement des informations à CNBC en vertu d\'un accord d\'exclusivité courant en principe jusqu\'en 2012.GE pourrait selon le Wall Street Journal tenter de s\'a...

Murdoch paie plus que prévu pour remporter le groupe Dow Jones... (La Tribune.fr - ACTUALITÉ INFORMATIQUE ELECTRONIQUE)

Le magnat australo-américain a enfin obtenu l'aval de la famille actionnaire Bancroft pour reprendre le groupe Dow Jones, qui édite notamment le Wall Street Journal. Les 5,6 milliards de dollars proposés par Murdoch - contre 5 milliards initalement prévu- ont finalement primé sur les débats sur l'indépendance éditoriale du groupe de presse.

Murdoch paie plus que prévu pour remporter le groupe Dow Jones... (La Tribune.fr - ENTREPRISES SECTEURS COMMUNICATION)

Le magnat australo-américain a enfin obtenu l'aval de la famille actionnaire Bancroft pour reprendre le groupe Dow Jones, qui édite notamment le Wall Street Journal. Les 5,6 milliards de dollars proposés par Murdoch - contre 5 milliards initalement prévu- ont finalement primé sur les débats sur l'indépendance éditoriale du groupe de presse.

Murdoch seul en lice pour le Wall Street Journal... (LExpansion.com)

La voie est libre pour Rupert Murdoch : du fait du retrait des deux autres prétendants – General Electric et Pearson (le propriétaire du Financial Times), le magnat des médias d'origine australienne se retrouve ...

Murdoch seul en lice pour le Wall Street Journal... (LExpansion.com : Entreprises)

La voie est libre pour Rupert Murdoch : du fait du retrait des deux autres prétendants – General Electric et Pearson (le propriétaire du Financial Times), le magnat des médias d'origine australienne se retrouve ...

Nouvelle offre de rachat pour le groupe de presse Dow Jones... (La Tribune.fr - ACTUALITÉ PUBLICITÉ MÉDIAS)

Le fondateur du site internet MySpace, Brad Greenspan, a proposé de racheter 25% du groupe Dow Jones, l'éditeur du Wall Street Journal, que veut aussi racheter Rupert Murdoch, et propose le même prix par action que le magnat de la presse.

 Sites de l'annuaire

Voici des sites figurant dans notre annuaire (inscription gratuite) :

 Autres actualités


Offre d'hébergement web professionnel
Hébergement web
Le Dico du Net
fait confiance à Sivit
pour son hébergement
Testez Sivit à partir de :
1,90 EUR HT/mois
(garantie 30 jours satisfait ou remboursé)
Publicité