Actualités Economie > L'Insee justifie le report de la publication du taux de chômage 2006















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

L'Insee justifie le report de la publication du taux de chômage 2006

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

L'Insee justifie le report de la publication du taux de chômage 2006... ()

L'Insee a répété jeudi qu'il n'était pas en mesure à ce stade de valider un taux de chômage annuel BIT révisé, son Enquête emploi aboutissant à des résultats incohérents, avec au pire un taux stable en 2006 et au mieux ...

Les chiffres du chômage en France dévoilés par l'Europe ?... ()

L'indicateur phare pour suivre le chômage est le taux de chômage au sens du Bureau international du travail. Il est calculé une fois par an en mars à partir de l'enquête emploi de l'Insee, seule source qui permette de le calculer. Entre deux enquêtes, le taux de chômage est estimé chaque mois à (...)

Le taux de chômage trimestriel atteint 8,1 %... ()

L'Insee a publié, le 12 novembre, les statistiques définitives et validées du taux de chômage au sens du Bureau international du travail (BIT) pour l'année 2006 et les deux premiers trimestres de 2007. Ces taux, établis selon un nouveau mode de calcul qui s'appuie sur l'enquête Emploi de l'Insee, atteignent 8,8 % pour l'année 2006 et 8,1 % au deuxième trimestre 2007.

France : l'Insee décide l'arrêt de la plublication du taux mensuel de chômage BIT... ()

L'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a annoncé lundi dans un communiqué l'arrêt de la publication d'estimations mensuelles du taux de chômage au sens du Bureau international du travail (BIT) dès la fin de ce mois. Les différents travaux menés depuis le début de l'année par l'Insee et la Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) montrent que, la méthode habituelle d'estimation mensuelle du chômage BIT n'est plus adaptée,

L'Insee livre lundi sa version revue et corrigée du taux de chômage... ()

L'Insee doit lever le voile lundi, après des mois de polémiques, sur le taux de chômage pour 2006 et le premier semestre 2007, dont...

REGION - Le Centre 4eme sur le chômage d'après l'INSEE - par Intensite le 05.08.2007 : 06:59... ()

D’après l’INSEE, au 1er trimestre 2007, la région Centre se situait au 4eme rang des régions françaises ayant le plus faible taux de chômage. Le département du Loiret conserve la première place des six départements de la région, suivi du Loir-et-Cher. Depuis le 4eme trimestre 1998, à l'exception de celle de Pithiviers, toutes les zones d'emploi ont vu baisser leur taux de chômage. Les bassins d’emploi de Châteaudun et de Vendôme se trouvent désormais à égalité avec un taux de chômage de 6,2%. La région Chartraine faisant mieux d’un petit dixième de point tandis que les bassins de Nogent-le-Rotrou et de Blois sont à un taux de chômage de 7% au sens du BIT, Bureau International du Travail. Toujours selon l’INSEE, c’est la région de la Châtre qui a un taux de chômage le moins élevé tandis que celui de Dreux le taux le plus élevé de la région Centre. En 1998, hormis Dreux et Montargis, les zones d'emploi du nord de la région présentaient les taux de chômage les plus faibles. Elles restent en bonne position dans le classement régional au 1er trimestre 2007, à l'exception de Pithiviers qui passe de la 1ère à la 13e place. Les zones d'emploi de Dreux et de Vierzon sont toujours les plus touchées par le chômage, avec des taux supérieurs à la moyenne nationale.

Le taux de chomage en question... ()

L'INSEE et la DARES (organisme de statistiques du ministère du Travail) ont annoncé qu'elles abandonnaient la publication d'estimations mensuelles du taux de chômage au sens du BIT, suite à la remise à la ministre de l'Economie Christine Lagarde du rapport...

Le chômage beaucoup plus haut... ()

Selon une étude de l'OFCE (observatoire français des conjonctures économiques), il y a bien eu une baisse du chômage depuis la mi-2005, mais beaucoup plus faible que ce qu'annoncent mois après mois les statistiques gouvernementales. La baisse réelle serait de 1,1 point sur deux ans. On sait que l'enquête emploi 2006 de l'INSEE, qui sert de base au calcul pour le taux de chômage au sens du BIT, a été rejetée pour cause « d'incertitudes techniques », et qu'elle doit être refaite pour être publiée à l'automne. Selon l'OFCE, les résultats de cette enquête ne semblent pas « moins satisfaisants en 2006 qu'au cours des années précédentes », car ils sont « en ligne » avec l'évolution de la population active et des créations d'emplois. De ce fait, l'estimation définitive du taux de chômage pour 2006 sera « probablement très proche » du résultat de l'enquête emploi de l'INSEE qui a été rejetée, à savoir un taux de 9,8%, taux stable par rapport à 2005... Et il faudra réviser en forte hausse le taux annoncé pour avril 2007 : de 8,3% à environ 8,9%... C'est donc bien pour cacher la réalité aux Français que l'enquête emploi de l'INSEE a été rejetée. Il fallait que le gouvernement mente aux Français jusqu'aux élections, afin que les citoyens croient à la baisse du chômage, et que M. Borloo puisse continuer à être ministre...

L'Insee ne publiera plus d'estimations mensuelles du chômage... ()

L'Insee a annoncé lundi qu'elle cessait la publication d'estimations mensuelles du taux de chômage dès la fin de ce mois. L'institut de la statistique a aussi indiqué qu'il changeait de mode de calcul, notamment pour s'aligner ...

L'Insee ne publiera plus d'estimations mensuelles du chômage... ()

L'Insee a annoncé lundi qu'elle cessait la publication d'estimations mensuelles du taux de chômage dès la fin de ce mois. L'institut de la statistique a aussi indiqué qu'il changeait de mode de calcul, notamment pour s'aligner ...

Le gouvernement s'oriente vers un taux de chômage recalculé et trimestriel... ()

Le gouvernement juge logique que l'Insee ne publie plus qu'une fois par trimestre le taux de chômage au sens du BIT, comme le...

Au 2e trimestre · Le taux de chômage français stable à 7,6%... ()

PARIS _ Le taux de chômage pour l'ensemble de la France s'établissait à 7,6 pour cent de la population active au deuxième trimestre 2008 selon les chiffres publiés jeudi par l'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), au même niveau que lors du premier trimestre. (ARGENT)

Revoilà le taux de chômage... ()

L'INSEE a refait son enquête emploi et redonne le taux de chômage au sens du BIT. « Le taux de chômage est désormais établi à partir d'une définition qui le rapproche des statistiques européennes », et n?est « pas comparable » à la série provisoire publiée pendant la campagne présidentielle qui était basée sur une extrapolation « fragile »... Donc, le taux de chômage a été de 8,8% en 2004, 2005 et 2006 (sic), mais il a atteint 9,1% au premier trimestre de 2006 avant de baisser régulièrement jusqu'à 8,1% au deuxième trimestre de 2007. Ah bon...

L'économie crée 46 400 emplois · Le taux de chômage recule à 5,8%... ()

Le taux de chômage a baissé au Canada en janvier égalant son plus bas taux en 33 ans observé en octobre dernier. Il s'est situé à 5,8%, comparativement à 6,0% en décembre. Le taux de chômage par province et ville En vidéo, Carlos Leitao, économiste en chef chez Valeurs mobilières Banque Laurentienne, commente les données sur l'emploi au pays. (ARGENT)

La décrue du chômage marque le pas en France... ()

Le taux de chômage en France s’est stabilisé à 7,2% au 2ème trimestre, touchant un peu plus de 2 millions de personnes, selon une estimation provisoire de l’INSEE. Le chômage des moins de 25 ans et des plus de 50 ans repart à la hausse. Ce taux a baissé de 0,8 point comparé au deuxième trimestre [...]

 Autres actualités


Formation au referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement