Actualités Economie > Electrabel : quelques objections à l'offre















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Electrabel : quelques objections à l'offre

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Electrabel : quelques objections à l'offre... ()

L'offre publique de reprise (OPR) lancée par le groupe Suez sur les actions Electrabel qu'il ne détient pas encore (1,38 pc du capital) suit son cours. Comme le prévoit l'article 57 de l'arrêté royal du 8 novembre 1989, les actionnaires avaient jusqu'au 13 avril pour exprimer leurs griefs à la Commission bancaire, financière et des assurances (CBFA).

Electrabel: l'OPA lancée le 10 octobre... ()

La Commission bancaire, financière et des assurances (CBFA) a annoncé hier qu'elle avait approuvé le prospectus d'offre publique d'achat et d'échange de Suez sur Electrabel. Ce prospectus «au caractère très pédagogique» fait environ 200 pages auxquelles il faut ajouter de nombreuses annexes, a précisé le vice-président de la CBFA, Jean-Paul Servais.

Suez détient désormais 98,62 pc du capital d'Electrabel... ()

Le groupe français Suez a acquis près de 99 pc des parts d'Electrabel dans le cadre de l'offre publique lancée le 9 août dernier sur le groupe énergétique belge, a-t-il annoncé dans un communiqué diffusé mardi. Suez détenait en effet, au 6 décembre dernier, 54.122.494 actions d'Electrabel, soit 98,62 pc de son capital, a-t-il précisé.

Le français Suez a finalisé l'achat du belge Electrabel, détenu à 100%... ()

Le groupe français d'énergie et d'environnement Suez a finalisé l'achat du groupe belge d'énergie Electrabel, qu'il détient désormais à 100% à l'issue d'une offre publique de reprise des actions restantes Electrabel, a annoncé Suez mercredi dans un communiqué.Suez, qui détenait déjà 98,62% du...

Electrabel: Suez tout près du but... ()

Il est moins une pour les actionnaires d'Electrabel qui veulent apporter leurs titres à l'offre publique d'achat et d'échange de Suez. L'opération, qui a démarré le lundi 10 octobre, se clôture ce lundi 7 novembre. Pour chaque titre Electrabel, le groupe français propose, rappelons-le, 323,56 euros et 4 actions Suez.

La demande de délai devrait être approuvée... ()

La Commission Bancaire, Financière et des Assurances (CBFA) devrait vraisemblablement répondre favorablement à la demande d'Electrabel de reporter de quelques jours le délai pour formuler son opinion concernant l'offre de rachat de Suez. «Je ne m'attend pas à de gros problèmes », a commenté Luc Van Eylen, porte-parole de la CBFA.

Des fonds contestent le prix proposé par Suez pour Electrabel... ()

Plusieurs fonds actionnaires d'Electrabel ont assigné Suez devant la justice belge afin de contester le prix proposé par le groupe lors de son offre publique de reprise d'Electrabel, a indiqué à l'AFP le cabinet Deminor, confirmant des informations parues dans le journal belge « Le Soir ». Deminor...

Un brin de nostalgie à l'assemblée d'Electrabel... ()

Il était 13h05 hier quand Gérard Mestrallet a clos la dernière assemblée générale d'Electrabel. Dans quelques semaines, quand l'offre publique de reprise (OPR) lancée par la maison-mère Suez sera achevée, Electrabel sera en effet rayée de la cote bruxelloise.

C'est parti pour l'OPA sur Electrabel... ()

On en a déjà beaucoup parlé, maintenant c'est parti: l'offre publique d'achat (OPA) et d'échange de Suez sur les titres Electrabel débute ce lundi et se terminera le 7 novembre 2005. C'est également ce lundi que sera disponible la version papier du prospectus. Pour chaque titre Electrabel, le groupe français propose 323,56 euros et 4 actions Suez.

Deminor attaque Suez sur offre aux minoritaires d'Electrabel... ()

BRUXELLES (Dow Jones)--La société belge de conseil aux actionnaires Deminor assigne Suez (12052.FR) en justice au sujet son offre publique d'achat sur les minoritaires d'Electrabel SA...

Conseil d'Electrabel, simple formalité?... ()

C'est donc ce jeudi matin, sur le coup de 10 heures, qu'aura lieu le premier conseil d'administration d'Electrabel depuis l'annonce mardi par Suez de son intention de lancer une offre de rachat sur le solde des actions Electrabel - un peu plus de 49pc - qu'il ne détient pas encore. Une première réunion qui sera suivie par un second conseil, mercredi de la semaine prochaine.

L'offre de Suez à la loupe... ()

Prendre toutes les précautions afin d'émettre un avis bétonné et non susceptible de faire l'objet de contestations fondées quant à la procédure suivie. Tel était l'objectif du conseil d'administration d'Electrabel qui s'est penché hier pendant plus de trois heures sur l'offre émanant du groupe français Suez et visant à ramasser les 49,9pc des titres Electrabel qu'il ne détient pas encore.

Suez a payé trop peu pour Electrabel ?... ()

La décision d'un futur gouvernement Leterme I de permettre à cinq des sept centrales nucléaires belges de fonctionner plus longtemps que prévu offre au groupe français Suez, propriétaire d'Electrabel, la perspective de plusieurs milliards d'euros de bénéfice supplémentaire. Il est dès lors clair que Suez a payé trop peu pour l'acquisition d'Electrabel, affirme le bureau de conseils Deminor et plusieurs petits actionnaires, rapporte vendredi De Tijd. Les centrales nucléaires belges sont le moteur à bénéfice d'Electrabel, la filiale la plus importante du groupe français Suez. La fermeture programmée des centrales impliquait pour Suez la fin de la manne nucléaire belge d'ici quelques années. La Commission de Régulation de l'Electricité et du Gaz (CREG) avait chiffré l'an dernier qu'un prolongement de l'exploitation des centrales nucléaires rapporterait à Electrabel entre 7,6 et 8,6 milliards d'euros de bénéfice complémentaire. Un certain nombre d'anciens actionnaires minoritaires d'Electrabel estiment que Suez doit les dédommager pour ce bénéfice complémentaire.

Une abstention à l'OPA sur Electrabel... ()

Comme prévu, il n'y a pas eu de remous mercredi lors du conseil d'administration d'Electrabel appelé à se prononcer sur l'offre publique d'achat (OPA) de Suez sur sa filiale Electrabel. Le conseil a rendu un avis positif à l'unanimité à l'exception d'un administrateur, Luc Hujoel, un des deux représentants des intercommunales de financement.

Regain d'agitation autour d'Electrabel... ()

Les rumeurs vont à nouveau bon train à propos de Suez et de sa filiale Electrabel. Un hebdomadaire français «Investir» affirme samedi que le groupe français aurait l'intention de racheter les 49,9pc d'Electrabel qu'il ne détient pas.

 Autres actualités


Formation referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement Google