Actualités Economie > L'Insee prévoit une croissance française de 2,1% cette année















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

L'Insee prévoit une croissance française de 2,1% cette année

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

L'Insee prévoit un "net coup de frein" à la croissance en 2008... ()

Inflation au plus haut depuis 1991, pouvoir d'achat en stagnation, consommation atone et retournement du marché immobilier: l'économie française va subir un net coup de frein en 2008 avec seulement 1,6% de croissance, selon les dernières prévisions de l'Insee. Alors que le gouvernement prévoit pour l'instant une croissance comprise entre 1,7% et 2,0% cette année, l'Institut national de la... [[ Pour consulter la suite de l'article et accéder aux compléments d'info en vidéo et aux infographies, cliquez sur le titre ]]

Economie : L'Insee prédit une croissance à 1,6% et une inflation record à 3,2%... ()

Baisse de régime: c'est le titre de la dernière note de conjoncture de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), rendue publique vendredi 20 juin, qui prévoit une fin d'année 2008 morose en France avec une croissance faible, une hausse confirmée de l'inflation aux conséquences néfastes pour le pouvoir d'achat et un ralentissement de la baisse du chômage

La croissance française reste modérée, selon l'Insee... ()

La croissance française devrait progresser de 0,5 à 0,6% au cours des premiers trimestres de cette année, et ce grâce à une consommation des ménages toujours soutenue mais des exportations plus poussives. Dans sa note de ...

France · L'INSEE table sur une croissance de 0,4%... ()

L'INSEE a revu en baisse ses prévisions pour la croissance française aux premier et deuxième trimestres 2008. (ARGENT)

L'Insee prévoit une croissance à 2,3% pour 2006... ()

L'Insee a revu à la hausse sa prévision de croissance pour cette année, et table désormais sur une progression de 2,3% du PIB, contre 2% prévu en juin. Une croissance qualifiée de robuste mais pas flamboyante ...

Le PIB recule, la France prévoit une récession de -1% en 2009... ()

Les chiffres de la croissance au quatrième trimestre 2008 sont tombés hier soir, le PIB a reculé de -1.2% d'après l'INSEE. Il faut remonter à plus de trente ans pour constater une chute aussi importante sur un trimestre. Ce repli a été entrainé principalement par deux phénomènes : le déstockage des entreprises en fin d'année et le commerce extérieur, alors que la consommation a bien résisté avec +0.5%. Sur l'année 2008, le PIB se limite à une évolution de +0.7% La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, (...) - Actualités immobilier / Economie 2009, PIB, Consommation, Croissance

Prévisions de croissance 2007 en baisse selon l'INSEE... ()

v align=center>L'Insee revoit à la baisse sa prévision de croissance de l'économie française en 2007 LEMONDE.FR avec Reuters | 04.10.07 | 07h05 • Mis à jour le 04.10.07 | 08h04 Suite à lire ici

La croissance française meilleure que prévu en 2007 et au début 2008... ()

L'Insee a révisé en hausse son estimation de la croissance française en 2007, de 1,9% à 2,1%. La hausse du PIB a accéléré à +06% au premier trimestre 2008 contre +0,3% en fin d'année dernière.

La croissance française n'atteindra pas 2 % cette année... ()

ALORS qu'il prévoyait encore à la veille de l'été une croissance de 2,1 % pour 2007, l'Insee a finalement revu sa copie et rejoint l'avis de la plupart des experts : la progression du PIB français cette année n'atteindra pas 2 %...

Prévisions de croissance : correction à la baisse de l'INSEE... ()

L'INSEE a révisé sa prévision sur la croissance dans une note de conjoncture publiée jeudi 4. Selon l'institut, la croissance du PIB devrait se limiter à 1,8%, alors que la précédente estimation faisait état d'une croissance de 2,1%. Ces prévisions s'assortissent de précautions oratoires d'usage sur l'impact de la crise récente des marchés financiers liés aux subprime américains. Un rebond de la croissance est toutefois prévu au troisième trimestre. Si ces prévisions se trouvent réalisées, le PIB français progresserait alors de 1,8% sur 2007, une valeur en accord avec les prévisions de l'OCDE et de la Commission européenne, mais toutefois nettement sous la barre de la valeur la plus basse de l'objectif du gouvernement qui est de 2%. L'INSEE précise toutefois que ces prévisions tiennent compte d'un scenario dans lequel la crise financière internationale aurait peu d'influence lors du quatrième trimestre. Dans le cas contraire, les prévisions annoncées pourraient encore baisser. La consommation des ménages, principal moteur de la croissance La croissance du pouvoir d'achat des ménages entraîne à sa suite une consommation croissante, soutenant la croissance économique. A cela doit s'ajouter une amélioration du marché du travail. De même, les mesures prises concernant l'exonération partielle des heures supplémentaires...

Prévisions de croissance : correction à la baisse de l'INSEE... ()

L'INSEE a révisé sa prévision sur la croissance dans une note de conjoncture publiée jeudi 4. Selon l'institut, la croissance du PIB devrait se limiter à 1,8%, alors que la précédente estimation faisait état d'une croissance de 2,1%. Ces prévisions s'assortissent de précautions oratoires d'usage sur l'impact de la crise récente des marchés financiers liés aux subprime américains. Un rebond de la croissance est toutefois prévu au troisième trimestre. Si ces prévisions se trouvent réalisées, le PIB français progresserait alors de 1,8% sur 2007, une valeur en accord avec les prévisions de l'OCDE et de la Commission européenne, mais toutefois nettement sous la barre de la valeur la plus basse de l'objectif du gouvernement qui est de 2%. L'INSEE précise toutefois que ces prévisions tiennent compte d'un scenario dans lequel la crise financière internationale aurait peu d'influence lors du quatrième trimestre. Dans le cas contraire, les prévisions annoncées pourraient encore baisser. La consommation des ménages, principal moteur de la croissance La croissance du pouvoir d'achat des ménages entraîne à sa suite une consommation croissante, soutenant la croissance économique. A cela doit s'ajouter une amélioration du marché du travail. De même, les mesures prises concernant l'exonération partielle des heures supplémentaires...

L'industrie française flanche à son tour... ()

Après la consommation et les exportations, la production industrielle française a reculé de 0,8% en mars. Dommage pour la croissance française car c'était un des moteurs les plus résistants depuis le début de l'année.

L'industrie française flanche à son tour... ()

Après la consommation et les exportations, la production industrielle française a reculé de 0,8% en mars. Dommage pour la croissance française car c'était un des moteurs les plus résistants depuis le début de l'année.

L'industrie française flanche à son tour... ()

Après la consommation et les exportations, la production industrielle française a reculé de 0,8% en mars. Dommage pour la croissance française car c'était un des moteurs les plus résistants depuis le début de l'année.

Le déficit commercial inflige un nouveau coup à la croissance française... ()

Le déficit du commerce extérieur s'est encore creusé en octobre, enfonçant un record à plus de 3,6 milliards d'euros, soit près de 30 milliards depuis le début de l'année. Ce qui confirme le problème structurel de l'économie française.

 Autres actualités


Formation au referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement