Actualités Economie > Le marché pétrolier en crise à l'horizon 2012















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Le marché pétrolier en crise à l'horizon 2012

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Selon l'Agence internationale de l'énergie · Une nouvelle crise d'approvisionnement en pétrole se profilerait à l'horizo... ()

L'Agence internationale de l'énergie a évoqué, mercredi, le risque d'une nouvelle crise d'approvisionnement en pétrole et d'un retour d'une hausse massive des prix. (ARGENT)

Malgré la flambée des prix observée sur le marché · L'OPEP a décidé de ne pas augmenter sa production de pétrole... ()

VIENNE _ L'OPEP, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, a décidé mercredi de ne pas augmenter sa production malgré la flambée des prix observée sur le marché, mentionnant les difficultés de l'économie américaine comme élément devant faire baisser la demande à court terme. À lire également: Nouveau record du prix du pétrole George W. Bush reproche à l'OPEP son refus de produire plus de pétrole (ARGENT)

L'OPEP et l'AIE prévoient une importante baisse de la demande en pétrole en 2009... ()

La récession économique et la détérioration des marchés boursiers mondiaux continuent à affecter le marché pétrolier. Parallèlement à la chute spectaculaire des prix, les prévisions concernant la demande en brut annoncent une baisse de la demande. Les prévisions émanant de part et d'autre sont en effet moroses et avertissent d'une baisse importante de la demande en brut sur le marché international. Certes, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et l'Agence internationale de l'énergie (AIE) ont déjà prévu une baisse de la demande en 2009 dans leurs derniers rapports de l'année 2008, mais la persistance de la crise économique et la déprime économique les ont poussées à revoir encore une fois leurs calculs.

Afrique: L'OPEP et l'AIE prévoient une importante baisse de la demande en pétrole en 2009... ()

La récession économique et la détérioration des marchés boursiers mondiaux continuent à affecter le marché pétrolier. Parallèlement à la chute spectaculaire des prix, les prévisions concernant la demande en brut annoncent une baisse de la demande. Les prévisions émanant de part et d'autre sont en effet moroses et avertissent d'une baisse importante de la demande en brut sur le marché international. Certes, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et l'Agence internationale de l'énergie (AIE) ont déjà prévu une baisse de la demande en 2009 dans leurs derniers rapports de l'année 2008, mais la persistance de la crise économique et la déprime économique les ont poussées à revoir encore une fois leurs calculs.

Les pays consommateurs veulent une agence internationale du pétrole... ()

Les pays consommateurs cherchent-ils à mettre en place une organisation de substitution à l'OPEP ? Cette question pourrait être posée, dans le sillage de la proposition émise hier, au cours de la réunion du G8 de l'Energie à Rome, par le groupe pétrolier italien Eni concernant la création d'une agence internationale du pétrole afin de stabiliser les prix du brut et rémunérer les pays producteurs lorsque les cours baissent trop. La proposition a été annoncée par son directeur général Paolo Scaroni.

Afrique: Les pays consommateurs veulent une agence internationale du pétrole... ()

Les pays consommateurs cherchent-ils à mettre en place une organisation de substitution à l'OPEP ? Cette question pourrait être posée, dans le sillage de la proposition émise hier, au cours de la réunion du G8 de l'Energie à Rome, par le groupe pétrolier italien Eni concernant la création d'une agence internationale du pétrole afin de stabiliser les prix du brut et rémunérer les pays producteurs lorsque les cours baissent trop. La proposition a été annoncée par son directeur général Paolo Scaroni.

Pétrole : pas de baisse des prix d'ici à 2012, selon l'AIE... ()

Selon le dernier rapport de l'Agence Internationale de l'Energie, la demande mondiale va continuer de croître de 2,2% par an et les producteurs non Opep montent en puissance plus lentement que prévu   

La vague de froid sur les Etats-Unis va réchauffer le moral de l'OPEP... ()

Panique à l'OPEP! La grande erreur: avoir sous-estimé l'ampleur du retrait des consommations de pétrole dans le monde, tout comme les Agences plus ou moins en charge de ces prévisions, d'ailleurs. L' Opep prévoit encore une progression de consommation de pétrole de 0,55 millions de barils par jour en 2008 par rapport à 2007 (FIG.), l'Agence Internationale de l'énergie est descendue à 0,43 après un long périple et l'Information Energy Administration est à 300 mille barils. Or, compte tenu de...

Les prix du pétrole se distancient du marché... ()

Une sorte de divorce s'est produite sur les marchés pétroliers, les prix de l'or noir se distanciant du marché. Explications : les cours se situent autour de soixante dollars, mais cela n'est pas dû à une amélioration de la demande d'énergie. C'est un fait. Et, il a été souligné, il y a quelques jours par l'Agence internationale de l'énergie, dans son rapport mensuel.

Les prix du pétrole effleurent les 50 dollars, l'Opep pourrait réagir... ()

Les prix du pétrole ont effleuré jeudi le seuil de 50 dollars à Londres, après que l'Agence internationale de l'Energie eut confirmé la rapide dégradation de la demande, poussant les pays...

Afrique: Stabilité du marché pétrolier - l'OPEP face à un dilemme... ()

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) cherche plus que jamais, selon les dernières déclarations ministérielles, à assurer la stabilité des prix sur le marché international.

Le probable rebond de la demande mondiale fait grimper les prix du pétrole... ()

Selon le dernier rapport mensuel de l'Agence internationale de l'Energie, la demande mondiale de pétrole devrait croître de 2,5 % en 2008. Par ailleurs, le marché s'inquiète d'un ralentissement de la production en mer du Nord.

Pour le secteur pétrolier · OPEP: la crise financière est préoccupante... ()

Les turbulences actuelles des marchés financiers internationaux inquiètent et risquent d'avoir des répercussions sur les cours du pétrole, a déclaré lundi Mohamed Al Hamli, le président de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). (ARGENT)

L'OPEP revoit à la baisse de 120 mille barils/jour la demande de pétrole en 2008... ()

Comme l'Agence Internationale de l'Energie (FIG.) ou l'Energy Administration Information, mais sûrement pas pour les mêmes raisons, l'OPEP minore l'impact de la baisse de la consommation américaine sur la demande mondiale de pétrole en 2008. En effet, afficher une baisse trop importante pèserait sur les prix. Alors l'OPEP comme les autres, égraine chaque mois ces baisses de consommations, ce qu'elle vient de faire à la vue des volumes consommés au mois d'Août par les USA en retrait de 800 mille...

L'OPEP de marbre devant la flambée du pétrole... ()

L'OPEP ne s'estime pas coupable de la flambée actuelle du cours de pétrole. L'Organisation qui estime en effet le niveau de l'offre suffisant n'envisage pas de nouvelle décision sur son niveau de production et les quotas fixés à ses...

 Autres actualités


Formation au referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement