Actualités Economie > Lybie : le médecin bulgare raconte les tortures















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Lybie : le médecin bulgare raconte les tortures

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Lybie : le médecin bulgare raconte les tortures... ()

Ashraf al-Hazouz a fait le récit de ses 8 années de détention pour avoir prétendument inoculé le virus du sida à des enfants.

Cécilia Sarkozy sur les pas de Lady Di et Jackie Kennedy... ()

Emprisonnés depuis 8 ans, torturés, puis condamnés à mort, à tort, pour avoir prétendument inoculé le virus du sida à des centaines d'enfants de l'hôpital de Benghazi, les cinq infirmières bulgares et le médecin d'origine palestinienne ont été libérés par la Libye ce mardi 24 juillet. Les ex-prisonniers (...)

Libye. Infirmières : libres !... ()

Libres ! Après huit ans et demi de détention, les cinq infirmières et le médecin bulgares accusés par la Libye d'avoir inoculé le virus du sida à des centaines d'enfants ont été libérés hier à l'aube..

Le médecin palestinien libéré de Lybie décrit les tortures subies... ()

Le médecin palestinien libéré cette semaine de sa prison libyenne en compagnie de cinq infirmières bulgares a décrit les horribles actes de torture qu'il a subis pendant ses huit années d'incarcération. Il a indiqué avoir été contraint de signer un communiqué selon lequel il avait été bien traité. Dans une interview à la télévision hollandaise vendredi, Ashraf al-Hazouz, 39 ans, a affirmé que les autorités libyennes l'avaient drogué, lui avaient appliqué des électrodes sur les pieds et les (...) - Actualité

Les soignants bulgares torturés pendant leur détention, reconnaît le fils du colonel Kadhafi... ()

Le médecin et les infirmières bulgares détenus pendant plus de huit ans en Libye ont été torturés durant leur captivité, a reconnu le fils du numéro un libyen Mouammar Kadhafi, Seif al-Islam Kadhafi, dans un entretien à la chaîne de télévision panarabe Al-Jazira. Le médecin et les infirmières bulgares, arrêtés en Libye en 1999, ont été condamnés à mort sous l'accusation d'avoir délibérément inoculé le virus du sida à plus de 400 enfants libyens. Les six soignants ont été relâchés le 24 (...) - Actualité

La justice bulgare interroge les praticiens libérés qui affirment avoir été torturés en Libye... ()

Les autorités judiciaires bulgares ont commencé à interroger les six praticiens qui affirment avoir été torturés dans la prison libyenne où ils ont passé huit ans, accusés d'avoir délibérément inoculé le virus du sida à des enfants, fait savoir l'agence Associated Press. Le service bulgare des enquêtes criminelles n'a cependant pas encore donné de renseignements supplémentaires sur cette affaire. D'après les données de l'agence Associated Press, le fils du président libyen Mouammar (...) - Actualité

Les infirmières et le médecin bulgares condamnés à la prison à vie ont quitté la Libye pour la Bulgarie... ()

Les infirmières et un médecin bulgares condamnés à la prison à vie pour avoir inoculé le sida à des enfants libyens ont quitté la Libye à bord de l'avion du président français Nicolas Sarkozy, a annoncé mardi l'agence Reuters. Cinq infirmières bulgares et un médecin d'origine palestinienne récemment naturalisé bulgare ont été arrêtés en 1999 en Libye pour avoir inoculé sciemment le sida à plus de 400 enfants. D'abord, ils avaient été condamnés à la peine de mort, mais, il y a une semaine, (...) - Divers actualité

Libye: Affaire des infirmieres bulgares - Khadafi jusqu'au bout de sa logique... ()

Les familles des enfants libyens contaminés par le sida ont, en définitive, accepté un dédommagement d'un million de dollars par victime. Cet accord est considéré comme une renonciation de leur part à la peine capitale à l'encontre des cinq infirmières bulgares et du médecin palestinien accusés d'avoir inoculé le virus du sida à 438 enfants dont 56 sont décédés.

Libye: Affaire des infirmieres bulgares - Khadafi jusqu'au bout de sa logique... ()

Les familles des enfants libyens contaminés par le sida ont, en définitive, accepté un dédommagement d'un million de dollars par victime. Cet accord est considéré comme une renonciation de leur part à la peine capitale à l'encontre des cinq infirmières bulgares et du médecin palestinien accusés d'avoir inoculé le virus du sida à 438 enfants dont 56 sont décédés.

Peine de mort confirmée en Lybie pour les infirmières bulgares et le médecin palestinien... ()

MOSCOU, 11 juillet - RIA Novosti. La Cour suprême de Libye a confirmé les peines de mort pour les cinq infirmières et le médecin palestinien récemment naturalisé bulgare, accusés d'avoir inoculé le virus du Sida à plus de 400 enfants, annonce l'agence Reuters.

Infirmières bulgares en Libye: le verdict en appel prononcé mercredi... ()

Le verdict dans le procès en appel des cinq infirmières bulgares et du médecin palestinien condamnés à mort en Libye sous l'accusation d'avoir inoculé le virus du sida à des enfants sera prononcé mercredi, a dit à un journal italien Seif Al-Islam, fils de Mouammar Kadhafi.Le ministère bulgare des Affaires étrangères avait indiqué le 15 juin que le procès en appel s'ouvrirait le mercredi 20 juin, mais sans pouvoir préciser si la Cour rendrait son jugement dès cette première audience.La Cour suprême libyenne prononcera la sentence mercredi et immédiatement après le verdict, nous commencerons à travailler (...) sur un paquet (de mesures, ndr) en vue d'une solution, a déclaré Seif Al-Islam, qui est président de la Fondation Kadhafi, dans un entretien reproduit samedi par le Corriere della Sera.Ce paquet devra satisfaire toutes les familles des victimes libyennes, autrement nous ne pourrons pas trouver de solution, a-t-il ajouté.Le premier pas est un compromis avec les familles afin qu'il puisse y avoir un pardon, de façon à ce que la peine de mort ne soit pas exécutée, a expliqué Seif Al-Islam, suggérant que la Cour devrait confirmer la peine capitale prononcée en première instance.En cas d'accord, le haut conseil des affaires judiciaires pourra dire : maintenant qu'il y a un compromis avec les familles, le gouvernement bulgare, l'Union européenne, on peut commuer la peine de mort en peine de prison, a-t-il poursuivi.Sur les conditions d'un compromis, il a notamment précisé qu'ou...

Les familles des otages bulgares de Khadafi suspendues à un éventuel compromis... ()

Cinq infirmières et un médecin ont été condamnés à mort pour avoir prétendument inoculé le sida à des enfants libyens. Leurs familles attendent leur retour depuis huit ans. Un compromis financier pourrait être annoncé vendredi.

Libye: Proces des infirmieres bulgares, vers des arrangements qui sauvent l'honneur... ()

Le mercredi 20 juin dernier s'est joué le énième épisode du feuilleton judiciaire dans lequel sont embarqués cinq infirmières bulgares et un médecin d'origine palestinienne naturalisé bulgare. C'est sans ciller que le procureur de la Cour suprême libyenne a requis la peine de mort contre ceux-ci, incarcérés depuis plus de 8 ans pour avoir été accusés d'avoir volontairement inoculé le virus du Sida à plus de 400 enfants libyens.

Libye: les infirmières et le médecin bulgares attendent leur extradition... ()

Les infirmières et le médecin bulgares, délivrés par la justice libyenne de la menace d'une exécution mais toujours condamnés à la perpétuité pour avoir inoculé le virus du sida à des enfants, attendent désormais leur extradition, que Sofia a réclamée dès mercredi.L'événement

Libye. L'ignoble surenchère... ()

La Cour suprême libyenne a confirmé hier les peines de mort pour cinq infirmières et un médecin bulgares condamnés pour avoir inoculé le virus du sida à des centaines d'enfants en Libye, mais un..

 Autres actualités


Formation referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement