Actualités Economie > La révolte des moines secoue la Birmanie















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

La révolte des moines secoue la Birmanie

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

La révolte des moines secoue la Birmanie... ()

Une première depuis vingt ans: 40 000 personnes, menées par les religieux, ont défilé lundi dans les rues de Rangoon.

Birmanie : la révolte des bonzes... ()

Graphique interactif sur la révolte des bonzes en Birmanie alors que 100 000 personnes, dont quelque 30 000 moines bouddhistes, ont manifesté pacifiquement le 25 septembre à Rangoun malgré des mises en garde du régime militaire.

Birmanie : des moines redescendent dans la rue... ()

Une centaine de moines ont défilé mercredi matin à Pakokku, dans le centre de la Birmanie...

Birmanie : la révolte des moines... ()

Des bols d'aumône contre des mitraillettes. Le rapport de force peut paraître très inégal entre la junte militaire qui dirige (de manière dictatoriale) la Birmanie et les moines bouddhistes qui manifestent depuis une semaine contre la hausse des prix.

Birmanie : 100.000 personnes contre le régime... ()

Les rangs des manifestants contre la junte militaire au pouvoir en Birmanie croissent de manière exponentielle. Ils étaient 300 moines bouddhistes, la semaine dernière à marcher silecnieusement dans les rues de Rangoun. Ce mardi, ils étaient 100.000, dont 30.000 bonzes...

Birmanie: organiser l'aide internationale malgré la dictature... ()

15 000 morts. Le dernier bilan du cyclone Nargis, établi par les autorités birmanes, pourrait s'alourdir; 30000 personnes sont portées disparues. Survenu samedi 3 mai, le cyclone et ses vents de 200 klm/h ont ravagé les côtes du sud du pays et une partie de la capitale, Rangoon. en lire plus

Plus de 1.000 moines bouddhistes manifestent à Mandalay, 2.000 à Rangoun... ()

Un millier de moines bouddhistes ont marché en priant samedi dans les rues de Mandalay, dans le centre de la Birmanie, tandis que...

[NEWS] [Birmanie] Les leaders des manifestations de l'été 2007 inculpés... ()

La répression continue en Birmanie. On a appris ces jours-ci l'inculpation de dix opposants arrêtés en août 2007, après le déut des manifestations au cours desquelles des centaines de milliers de moines et de civils ont défilé dans les rues. Ces manifestations qui avaient pour but de protester contre la hausse des prix avaient peu à peu tourné en protestation contre le régime. Des arrestations d'opposants ont plusieurs fois eu lieu depuis la fin du mouvement, en septembre dernier.Les pressions de la communauté internationale, notamment à la suite de la répression qui a mis fin aux manifestations, n'ont eu apparemment aucun effet sur la junte militaire au pouvoir.

[NEWS] [Géopolitique] Birmanie : un vent de démocratie ?... ()

Les mouvements de protestations sont en train de s'intensifier contre la junte birmane. A Mandalay, la deuxième ville du pays, dix mille moines bouddhistes ont manifesté samedi. A Rangoon, un millier de bonzes ont réussi à se rassembler devant la maison de Aung San Suu Kyi, ils ont prié pour qu'elle soit libérée bientôt. Rappelons que la Prix Nobel de la Paix est en résidence surveillée depuis plusieurs années. Mais pour la première fois, la police de la junte a laissé les manifestants s'approcher de la maison de Aung San Suu Kyi : celle-ci est même apparue brièvement, saluant les moines. Ceux-ci relayent les souffrances et les espoirs d'une population muselée par les généraux birmans.

Rangoon : En Birmanie, la manière forte de la junte ne suffit pas... ()

Les forces de sécurité birmanes ont procédé à des centaines d'arrestations et à de nouveaux tirs de sommation pour tenter de briser le mouvement de protestation contre la junte, mais ils étaient encore des milliers à manifester jeudi dans les rues de Rangoon. La Chine, proche alliée des généraux au pouvoir, a appelé le régime militaire et les manifestants à faire preuve de modération, mais s'est abstenue de condamner une répression qui a déjà fait au moins quatre morts. Malgré l'interdiction de tout rassemblement, des milliers de manifestants ont convergé vers le centre de Rangoon, notamment le quartier de la pagode Sule. Ils ont fait face à des policiers anti-émeute et des soldats armés. La foule était nettement dominée par des jeunes, ont indiqué des témoins. Ils ont lancé des slogans liés au héros de l'indépendance, le général Aung San, père de l'opposante Aung San Suu Kyi, maintenue en isolement dans sa résidence depuis 2003. Le général Aung San n'aurait jamais ordonné à l'armée de tuer des gens, criaient les manifestants, en référence aux victimes de la veille. Finalement, dans ce quartier, les manifestants ont été dispersés après des tirs de sommation et un ultimatum très ferme. Nous vous donnons 10 minutes. Si vous ne partez pas, nous prendrons des mesures extrêmes, ont crié par haut-parleur des soldats. Les forces de sécurité avaient auparavant tiré e...

Carifiesta · Un défilé haut en couleur envahit les rues de Montréal... ()

Le défilé le plus coloré de l'année a débuté à midi. Plus de 250 000 personnes sont attendues. (LCN)

Le Japon coupe les vivres à la Birmanie... ()

Une subvention de 4,7 millions de dollars prévue pour un centre d'éducation à Rangoon a été supprimée dans un geste qui ajoute à la pression économique croissante qui s'exerce sur la Birmanie. Cette annonce fait suite à une décision en date de lundi de la part de l'Union Européenne de durcir les sanctions sur la junte birmane et un communiqué récent de l'ONU condamnant l'usage de la violence de la part de la junte pendant les manifestations menées par les moines bouddhistes locaux. Nobutaka Machimura, chef de cabinet , a déclaré que cet abandon est un signal destiné à la junte Birmane que notre opinion est la même que celle du reste du monde Le japonais Kenji Nagai, âgé de 50 ans, fut tué pendant les émeutes du 26 et 27 septembre, quand les soldats ont tiré sur la foule des manifestants pro-démocrates. La junte déclare 10 morts, bien que des rapports suggère que la mort ait prélevé un plus lourd tribu. France Matin, toute l'information francophone en continu, autrement, différemment peut être intégré au sein de votre Intranet - contactez nous au 0820 821 453

Birmanie : la chasse aux journalistes étrangers... ()

Les images de Fuji TV montrent tout d'abord des soldats chargeant contre des manifestants dans les rues de Rangoon. Puis lors d'un zoom de la caméra, on aperçoit un militaire qui pousse un homme à terre - le journaliste japonais portant un bermuda et des sandales - avant que l'image (...)

Religion : Des moines catholiques français solidaires des moines birmans... ()

Dans une lettre à l'ambassadeur de Birmanie en France, le président de la Conférence monastique française dénonce une grave atteinte aux droits de l'homme

Rangoon: manifestations réprimées... ()

Les soldats birmans ont fait des tirs de sommation au-dessus de quelque 70'000 manifestants anti-gouvernementaux à Rangoon jeudi. Au moins un homme aurait été tué. Différents pays, dont la Suisse, se disent consternés.© TSR, 2007

 Autres actualités


Formation referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement Google