Actualités Economie > Bush refuse toujours les réductions contraignantes de GES















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Bush refuse toujours les réductions contraignantes de GES

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Bush refuse toujours les réductions contraignantes de GES... ()

Le Président des Etats-Unis Georges W. Bush a convié les délégations des 16 plus grands pays émetteurs de gaz à effet de serre (GES) à Washington pour une réunion sur le changement climatique les 27 e...

Les Etats-Unis misent sur la technologie pour sauver le climat... ()

Les Etats-Unis prennent « très au sérieux le changement climatique », mais avant tout, Georges Bush souhaite la mise en place d'un système d'évaluation « solide et transparent »  des progrès dans la lutte contre le réchauffement climatique. Le président américain s'exprimait, le 28 septembre, à l'occasion de la réunion à Washington des principaux pays émetteurs de gaz à effet de serre.

Le président Bush veut stabiliser les émissions de GES des USA d'ici à 2025... ()

À la veille de la réunion du groupe MEM organisée à Paris aujourd'hui et demain et réunissant les pays fortement émetteurs de gaz à effet de serre (GES), le Président américain Georges W. Bush a annon...

Réunion sur le climat à Washington sous la houlette du Président américain... ()

Depuis ce matin et jusqu'à demain, les 17 pays plus gros émetteurs de gaz à effet de serre sont réunis à Washington à la demande du Président américain, Georges W.Bush afin de réfléchir aux solutions ...

Georges Bush : conférence sur le changement climatique... ()

Le 31 mai dernier, soit une semaine avant le sommet du G8, George W. Bush avait créé la surprise en annonçant que les Etats-Unis – non signataires du protocole de Kyoto - allaient désormais prendre l'initiative de fixer un objectif global à long terme de réduction des gaz à effet de serre. A cette occasion M. Bush avait proposé un nouveau cadre de travail international sur le changement climatique, annonçant une grande négociation globale, à quinze pays, qui devrait commencer dès l'automne aux Etats-Unis et s'achever avant la fin 2008. L'objectif de ces réunions sera d'identifier de nouveaux axes de lutte contre le réchauffement, à charge pour chaque pays de développer ses propres stratégies. Cette attitude est en complète opposition avec les traités signés dans le cadre de l'ONU où les objectifs sont identiques pour tous. Démarrage à 15 nations en septembre Cette initiative est en train de prendre corps. Un communiqué publié par la Maison Blanche spécifie que Le président américain George W. Bush a appelé les grandes puissances mondiales à une conférence internationale sur le changement climatique à Washington les 27 et 28 septembre. Le calendrier est donc en accord avec les déclarations faites en mai. Il s'agira alors de préparer l'après-Kyoto, protocole limitant les émissions de GES jusqu'en 2012. Universal Press Age...

Changement climatique: réunion organisée par Bush à Washington... ()

Le président américain George W. Bush veut reprendre l'initiative sur la question de la lutte contre le changement climatique en organisant jeudi et vendredi à Washington une réunion des 17 plus grandes économies, mais aussi plus grands pollueurs de la planète.Mais alors que l'Europe et la communauté scientifique font pression pour adopter des objectifs contraignants pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, l'approche de l'administration Bush va mettre l'accent sur les changements technologiques et les actions volontaires de la part des entreprises et des gouvernements.Cette conférence baptisée Réunion des plus grandes économies sur la sécurité énergétique et le changement climatique intervient deux mois avant la Conférence de Bali (Indonésie) qui doit élaborer un plan de réduction des gaz à effet de serre, pour succéder au protocole de Kyoto qui expire en 2012.En 2001, George W. Bush avait refusé de signer le protocole de Kyoto l'estimant ruineux pour l'économie américaine et parce qu'il ne demandait pas d'engagement des pays en développement notamment la Chine, deuxième pollueur de la planète. Ces deux jours de réunion, où le président Bush prendra la parole vendredi après sa secrétaire d'Etat Condoleezza Rice, interviennent après un sommet de l'ONU à New-York sur le sujet.Le chef de l'ONU Ban Ki-moon a appelé lundi les délégués à une prise de responsabilités sans précédent pour lutter contre le défi du changement climatique. George W. Bush n'était pas présent à ...

Bush tente d'amadouer les Européens sur le climat... ()

Georges Bush, dans un discours prononcé à Washington, a fait volte face sur le réchauffement climatique. Il propose à son tour un plan mondial de réduction des gaz à effet de serre... mais dépourvu d'objectifs chiffrés.

Bush tente d'amadouer les Européens sur le climat... ()

Georges Bush, dans un discours prononcé à Washington, a fait volte face sur le réchauffement climatique. Il propose à son tour un plan mondial de réduction des gaz à effet de serre... mais dépourvu d'objectifs chiffrés.

Bush évoque un plafonnement des émissions polluantes... ()

DE NOTRE CORRESPONDANTE.Le plafonnement obligatoire des gaz à effet de serre n'est plus un sujet tabou à la Maison-Blanche. A la veille de la réunion des grands pays émetteurs qui se tient aujourd'hui et demain à Paris, le président américain s'est s'exprimé, hier soir, à Washington, sur la...

Bush assure prendre l'effet de serre 'au sérieux'... ()

Le président américain George W. Bush a assuré jeudi qu'il prenait au sérieux le problème des gaz à effet de serre, y voyant une raison forte de développer l'énergie nucléaire.J'ai dit à (l'ancien) vice-président (Al) Gore que je prends ce problème au sérieux, et nous développons une stratégie pour nous en occuper, a déclaré M. Bush lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche.Cette déclaration intervient alors que la Maison Blanche avait exprimé samedi de fortes préoccupations sur certains aspects de l'accord conclu à la conférence de Bali sur le climat.M. Bush a répété jeudi la position américaine, soulignant la nécessité que les grands pays émetteurs de gaz à effet de serre, comme la Chine, participent aux efforts. Vous savez, une des raisons principales pour laquelle j'étais contre Kyoto est que la Chine n'était pas autour de la table, a expliqué le président américain.Il a ajouté qu'à la conférence de Bali, un compromis avait été atteint qui stipule que nous nous sommes engagés sur un processus de deux ans et que parallèlement nous travaillons à nous assurer que tous les émetteurs majeurs de gaz à effet de serre viendront autour de la table des négociations avec un objectif atteignable par tous.Notre stratégie pour réduire les émissions de gaz à effet de serre est développer notre propre plan avec des objectifs nationaux, et des objectifs internationaux que nous espérons fixer cet été, a-t-il poursuivi.Lors de la conférence de l'ONU à Bali le 15 décembre, une feui...

Bush annonce un sommet sur le climat d'ici à l'été 2008... ()

Le président américain George W. Bush a annoncé vendredi une réunion de chefs d'Etat d'ici à l'été 2008 pour finaliser un objectif mondial à long terme de réduction des émissions de gaz à effet de serre, mais a redit son opposition à des quotas contraignants.Au risque de continuer à frustrer une grande partie de la communauté internationale, M. Bush a de nouveau préconisé de s'entendre sur un objectif à long terme en associant tous les gros émetteurs de gaz à effet de serre, y compris des pays comme la Chine ou l'Inde, plutôt que de fixer des quotas.Il a de nouveau préconisé le recours aux technologies propres plutôt qu'aux quotas, dans un discours devant une conférence internationale sur le climat réunie à son initiative à Washington.M. Bush a dit sa volonté de réunir les chefs d'Etat d'ici à l'été 2008 pour finaliser un objectif mondial à long terme de réduction des émissions, et établir un système solide et transparent pour mesurer les progrès accomplis vers le but fixé.Ce n'est qu'en fournissant ces efforts dans l'année que la communauté internationale peut espérer un consensus en 2009, a-t-il dit.Dans la perception générale, la communauté internationale doit s'entendre d'ici à fin 2009 pour pouvoir mettre en oeuvre un système succédant au protocole de Kyoto, qui impose à ses signataires des limitations d'émissions de gaz à effet de serre et qui expire en 2012.M. Bush a de nouveau clairement signifié son opposition aux quotas: Chaque pays doit décider pour lui-même de la ...

Georges Bush tente de se positionner sur le changement climatique... ()

Lors de son dernier discours au Congrès sur l'état de l'Union, Georges Bush a bien entendu défendu son bilan présidentiel . Le président américain n'est plus à la Maison Blanche que pour 51 semaines, et n'a sans doute plus que...

Effet de serre: Bush veut stopper croissance des émissions d'ici 2025... ()

Le président George W. Bush devait assigner mercredi aux Etats-Unis l'objectif d'arrêter la croissance de leurs émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2025. Ce sera la première fois que l'administration énoncera un tel objectif à moyen terme. M. Bush devait le faire dans un discours prévu à la Maison Blanche à 14h45 (18h45 GMT), à la veille d'une réunion des grandes économies mondiales sur... [[ Pour consulter la suite de l'article et accéder aux compléments d'info en vidéo et aux infographies, cliquez sur le titre ]]

USA: les effets du changement climatique sont déjà là, reconnaît Washington... ()

Les effets du changement climatique se font déjà sentir aux Etats-Unis et ce phénomène risque d'être largement irréversible, a averti mardi l'administration du président Barack Obama, dans un rapport alarmiste qui tranche avec le scepticisme de l'ère Bush.

 Autres actualités


Formation au referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement Google