Actualités Economie > Dépêche : PARIS (AFP) - Algérie: le fondateur du GSPC s'est rendu aux autorités















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Dépêche : PARIS (AFP) - Algérie: le fondateur du GSPC s'est rendu aux autorités

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Dépêche : PARIS (AFP) - Algérie: le fondateur du GSPC s'est rendu aux autorités... ()

Le fondateur du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), Hassan Hattab s'est rendu aux autorités algériennes fin septembre, a confirmé vendredi à Paris le ministre de l'Intérieur algérien Yazid Zerhouni.

Algérie: le fondateur du GSPC s'est rendu aux autorités... ()

Le fondateur du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), Hassan Hattab s'est rendu aux autorités algériennes fin septembre, a confirmé vendredi à Paris le ministre de l'Intérieur algérien Yazid Zerhouni.

Le fondateur du GSPC, Hassan Hattab, est détenu par les autorités algériennes... ()

Hassan Hattab, alias Abou Hamza, fondateur en 1998 du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), est entre les mains des autorités algériennes depuis le 22 septembre.

Le fondateur du GSPC s'est rendu ()

Les autorités algériennes considèrent Hassan Hattab, plus connu sous le nom de Abou Hamza, comme un repenti.

Algérie: report à début 2008 du procès de l'ancien chef du GSPC... ()

Le procès de l'ancien chef et fondateur du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) Hassan Hattab, ouvert dimanche a été reporté à la prochaine session du tribunal criminel d'Alger début 2008, a annoncé le président de ce tribunal.

Algérie: le N° 2 du GSPC tué au cours d'un accrochage... ()

Le numéro deux et coordinateur du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), Samir Saïoud, alias Samir Moussaab, a été tué jeudi après-midi au cours d'un accrochage avec l'armée algérienne, a annoncé l'agence APS, citant une source sécuritaire.

Le GSPC appelle les Algériens à combattre les Français... ()

Alors que le Dakar 2007 qui vient juste de démarrer a du modifier son parcours par peur des attaques terroristes, le Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), allié du réseau terroriste Al-Qaïda, a appelé les Algériens à...

Elimination du N.2 du GSPC: coup dur porté à la stratégie de l'attentat suicide... ()

L'élimination du numéro deux du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), partisan d'une escalade des attentats suicide dans les villes du Maghreb, est un coup dur porté à la stratégie de ce groupe calquée sur Al-Qaïda, sa nouvelle maison-mère.

Gèze: "La guerre des clans relance le terrorisme en Algérie"... ()

Batna, Dellys, Lakhdaria. En trois semaines, trois attentats ont été perpétrés en Algérie, tous revendiqués par Al-Qaeda pour le Maghreb islamiste, ex Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC). Qui sont ces nouveaux terroristes' Comment expliquer le regain de violence en Algérie?

Ban Ki-moon en Algérie pour évoquer la lutte internationale contre le terrorisme... ()

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon effectuera mardi une visite de travail en Algérie pour évoquer les moyens de mettre fin aux violences en Algérie et la lutte contre le terrorisme au niveau international, rapporte l'agence APS, se référant au ministère algérien des Affaires étrangères. Le secrétaire général de l'ONU se rend en Algérie une semaine après les deux attentats suicides à la voiture piégée revendiqués par le Groupe salafiste pour la prédication et le combat GSPC, (...) - Actualité

Attentats à Alger : bilan révisé, la branche d'Al-Qaida au Maghreb soupçonnée... ()

Les autorités algériennes ont affirmé qu'au moins vingt-quatre personnes ont été tuées lors des deux attentats qui ont eu lieu, mardi matin à Alger, alors qu'un précédent bilan faisait état de soixante-sept morts. Le gouvernement algérien s'est dit certain de la culpabilité d'"Al-Qaida au Maghreb islamique", l'ex-GSPC.

Présidentielle du 9 avril en Algérie - Et de 3 pour Bouteflika... ()

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a obtenu comme prévu un troisième mandat de cinq ans, avec 90,24% des suffrages exprimés, a annoncé vendredi le ministre de l'Intérieur Noureddine Yazid Zerhouni. Le taux de participation s'est élevé à 74,54% malgré les appels au boycott de l'opposition et des islamistes.

 Autres actualités


Formation au referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement Google