Actualités Economie > FOCUS PETROLE Le brut pourrait se détendre à court terme mais rester cher















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

FOCUS PETROLE Le brut pourrait se détendre à court terme mais rester cher

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

FOCUS PETROLE Le brut pourrait se détendre à court terme mais rester cher... ()

Paris (AWP/AFX) - Le marché pétrolier pourrait marquer un léger repli avec la fin de la saison des ouragans en Amérique du nord, mais les prix ...

Selon un spécialiste · Le pétrole sous les 100$ US à court terme?... ()

Les faibles dommages causés par l'ouragan Gustav dans le Golfe du Mexique ont précipité le cours du pétrole à la baisse, aujourd'hui. Et selon un spécialiste, il se pourrait même qu'il descende sous les 100$ US le baril, à court terme. Bush veut augmenter la production intérieure de pétrole Le prix du baril de pétrole brut dégringole (ARGENT)

Nouveau record · Le cours du pétrole passe la barre des 132$ US le baril... ()

Le pétrole brut léger américain a franchi ce matin pour la première fois la barre des 130$ US le baril. Le marché pétrolier est poussé à la hausse par une faiblesse accrue du dollar américain, qui s'ajoute aux tensions sur le marché du diesel et aux craintes sur l'approvisionnement à plus long terme. Le véritable choc pétrolier (ARGENT)

Nouveau record du pétrole brut léger à plus de 127 dollars... ()

Le pétrole brut léger américain a inscrit un nouveau record historique à plus de 127 dollars le baril, une hausse alimentée par le repli du dollar et des tensions sur le marché des produits distillés.

Nouveau record du pétrole brut léger à plus de 127 dollars... ()

Le pétrole brut léger américain a inscrit un nouveau record historique à plus de 127 dollars le baril, une hausse alimentée par le repli du dollar et des tensions sur le marché des produits distillés.

Nouveau record du pétrole brut léger à plus de 127 dollars... ()

Le pétrole brut léger américain a inscrit un nouveau record historique à plus de 127 dollars le baril, une hausse alimentée par le repli du dollar et des tensions sur le marché des produits distillés.

Pétrole: la baisse de l'offre Opep ne devrait pas stabiliser les prix à court terme... ()

La baisse de production décidée par l'Opep vendredi risque à court terme de ne pas être en mesure d'arrêter la chute des prix de l'or noir, minés par les craintes liées à la récession économique, mais pourrait à plus long terme semer les conditions d'un fort rebond des prix. Les prix du brut ont chuté de presque 60% en trois mois et demi, passant de 147,50 dollars le baril le 11 juillet à 61... [[ Pour consulter la suite de l'article et accéder aux compléments d'info en vidéo et aux infographies, cliquez sur le titre ]]

Le brut près des 114$ US le baril · Pétrole: et la saison des ouragans n'est même pas commencée... ()

La frénésie spéculative entourant les matières premières a poussé le prix du pétrole brut à un nouveau sommet hier, à un cent seulement des 114 $US le baril. (Journal de Montréal)

Le baril de pétrole dépasse les 80 dollars à Londres pour la première fois... ()

Le baril de pétrole Brent a dépassé jeudi pour la première fois le seuil des 80 dollars, atteignant un nouveau record historique à 80,20 dollars, alors que le marché craint l'arrivée d'une nouvelle tempête tropicale dans la zone de production du Golfe du Mexique.Sur l'Intercontinental Exchange de Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre a terminé en hausse de 2,60 dollars à 80,03 dollars, un record de clôture.Il est monté peu avant la clôture à 80,20 dollars, soit un record historique.Son précédent record datait du 20 septembre, à 79,94 dollars.Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude pour livraison en novembre a terminé la séance en hausse de 2,58 dollars à 82,88 dollars.A New York, le record historique du brut en séance est de 84,10 dollars.Le Golfe du Mexique est l'une des principales régions productrices de pétrole des Etats-Unis et du Mexique et les investisseurs craignent que, tout au long de la saison des ouragans dans le bassin Atlantique--jusqu'en novembre-- le passage d'une tempête n'endommage les infrastructures pétrolières.Les marchés sont devenus très sensibles au mauvais temps depuis que l'approche d'une tempête a causé le bref arrêt, par précaution, de presque deux tiers de la production américaine de pétrole dans le Golfe, ce qui avait poussé le baril à son record au-dessus de 84 dollars la semaine dernière, a expliqué Bart Melek, analyste de BMO Capital Markets.Selon le Centre national des ourag...

Pétrole: les prix s'inscrivent en baisse lundi... ()

LONDRES (Dow Jones)--Les contrats à terme sur le pétrole brut ont perdu du terrain lundi matin, la menace des ouragans dans l'Atlantique se dissipant et les raffineries affectées par...

 Autres actualités


Formation referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement Google