Actualités Economie > Craintes de catastrophe écologique en mer Noire















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Craintes de catastrophe écologique en mer Noire

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Naufrages en mer Noire: au moins 3 morts, crainte de catastrophe écologique... ()

Trois corps ont été rejetés lundi sur les côtes de la mer Noire et 20 marins étaient portés disparus après une violente tempête qui a provoqué le naufrage de cinq cargos dont un transportait du mazout et trois du soufre, faisant craindre une catastrophe écologique.

Craintes de catastrophe écologique après des naufrages en mer Noire... ()

Trois corps ont été rejetés lundi sur les côtes de la mer Noire après une violente tempête qui a provoqué le naufrage de cinq cargos...

Catastrophe écologique dans la Mer Noire... ()

Neuf navires russes, transportant du pétrole et du soufre, ont coulé au large de la Mer Noire. On parle déjà d'une catastrophe écologique dans cette région du monde.

Trois corps repêchés en mer Noire après les naufrages du week-end... ()

Trois corps portant des gilets de sauvetage ont été retrouvés ce lundi sur les côtes près de la presqu'île de Touzla après le naufrage de cinq cargos survenu ce dimanche. Les secouristes ont réussi à sauver 36 marins qui se trouvaient à bord de ces navires. 23 personnes sont toujours portées disparues. Neuf navires en difficulté La tempête qui a soufflé ce dimanche en mer Noire est à l'origine de cinq naufrages. Le Volgoneft 139, un tanker russe s'est brisé en deux, laissant s'échapper au moins 1.300 tonnes de mazout, et quatre cargos dont trois chargés de soufre ont coulé. Au total, neuf navires ont été victimes de la tempête. Deux navires ont échoué dans le détroit de Kertch et deux autres, près de Novorossiïsk. Une catastrophe écologiqueLe numéro deux de l'Agence russe de surveillance environnementale, Oleg Mitvol, a fait état d'un incident écologique sérieux, alors que plusieurs ONG de défense de l'environnement ont dénoncé une catastrophe écologique, estimant que le mazout et le soufre risquaient de polluer sérieusement l'eau et les côtes. Les mauvaises conditions météo ne permettent pas d'intervenir pour colmater la fuite de mazout. C'est une grande catastrophe écologique et si le mazout descend au fond de la mer, il sera pratiquement impossible de l'éliminer, a affirmé le co-président du mouvement écologiste russe Ekozachtchita (Ecodéfense), Vladimir Sliviak. Les responsables seront poursuivis Une enquête a été lancée pour pollution de la mer. Il  s'agira de vérifier, ...

Coup de gueule... ()

Catastrophe en Mer Noire ce 11 novembre. Une mer démontée, une tempête d'une intensité pas connue depuis longtemps. Cinq navires de commerce font naufrage. Et que répètent nos médias ? Qu'il s'agit d'une « catastrophe écologique » - parce que 1 300 tonnes de mazout d'un...

Catastrophe écologique en mer Noire... ()

Cinq navires ont sombré durant une violente tempête. A leurs bords: du mazout et du soufre.

Catastrophe écologique en mer Noire... ()

Cinq navires ont sombré durant une violente tempête. A leurs bords: du mazout et du soufre.

Menace écologique en mer Noire... ()

Un tanker russe s'est brisé en deux, laissant s'échapper au moins 1.300 tonnes de mazout, et trois cargos dont deux chargés de soufre ont coulé lors d'une tempête ce dimanche en mer Noire, laissant craindre une catastrophe écologique dans la région.Au total, sept navires sont en détresse en mer Noire à cause de cette tempête, a indiqué le numéro deux de l'Agence russe de surveillance environnementale, Oleg Mitvol, faisant état d'un incident écologique sérieux.Plusieurs ONG de défense de l'environnement ont dénoncé pour leur part une catastrophe écologique, estimant que le mazout et le soufre risquaient de polluer sérieusement l'eau et les côtes.Environ 1.300 tonnes de mazout se sont répandues en mer, dans le détroit de Kertch séparant la Crimée des côtes russes, après que la proue d'un bateau-citerne, le Volgoneft 139, appartenant à la compagnie russe Volganeft, s'est détachée du navire près du port russe de Kavkaz, a annoncé une porte-parole du ministère russe des Transports.Au total, plus de 4.700 tonnes de mazout se trouvaient à bord de Volgoneft 139. Les 13 membres de l'équipage réfugiés à l'arrière du navire ont réussi à échouer sur un bas-fond et ont été sauvés, a indiqué une cellule de crise dans le port Kavkaz, citée par l'agence Interfax.C'est une grande catastrophe écologique et si le mazout descend au fond de la mer, il sera pratiquement impossible de l'éliminer, a affirmé le co-président du mouvement écologiste russe Ekozachtchita (Ecodéfense), Vladimir Sliviak.Il...

Naufrage de l'Erika : jugement ce mercredi, huit ans après la marée noire... ()

Le premier grand procès d'une catastrophe écologique en France trouve son épilogue mercredi avec un jugement qui doit désigner les responsables de la marée noire provoquée par le naufrage de l'Erika en décembre 1999, et fixer le montant du chèque qu'ils devront verser aux victimes.

Après la fuite de mazout en mer Noire, il faudra des années pour éliminer la pollution... ()

Des organisations écologistes internationales ont estimé mercredi à Moscou qu'il faudrait des années pour restaurer l'environnement de la mer Noire, polluée par 2.000 tonnes de mazout échappées d'un navire qui s'est brisé en deux lors d'une tempête.Selon nos estimations, entre 300 et 400 tonnes de mazout sont descendues au fond de la mer. (...) L'environnement de la région risque d'être affecté pendant cinq ou dix ans encore, a estimé lors d'une conférence de presse à Moscou un responsable de Greenpeace-Russie, Alexeï Kisselev.Un bateau citerne russe, le Volganeft-139, s'est brisé en deux lors d'une tempête dimanche, laissant s'échapper 2.000 tonnes de mazout dans le détroit de Kertch reliant la mer Noire à la mer d'Azov, alors que trois autres navires russes chargés de soufre ont coulé dans la même zone.Même si les taches de mazout sont éliminées de la surface de l'eau, une réaction chimique risque de se produire quand le mazout touchera le fond et il risque de réapparaître dans quelques mois à la surface sous forme d'écume, a relevé pour sa part Igor Tchestine qui dirige la branche russe du Fonds Mondial pour la Nature (WWF).Selon lui, il y a des taches de mazout de 2 km2 sur la surface de l'eau dans le détroit de Kertch, et l'accident risque de se transformer en une catastrophe écologique.M. Kisselev a également estimé que la flotte russe était vétuste et manquait d'équipements dans les ports pour éliminer la pollution au large.Les navires qui ont fait naufrage étaient des...

Mer et Voile > Le naufrage de l'Erika : une catastrophe écologique... ()

Le 12 décembre 1999, le pétrolier faisait naufrage au large de la Bretagne, souillant de son fuel 400 km de côtes. Premières victimes : les oiseaux, la flore et la faune marine. Retour en images sur cette catastrophe écologique. Photo

Mer et Voile > Le naufrage de l'Erika : une catastrophe écologique... ()

Le 12 décembre 1999, le pétrolier faisait naufrage au large de la Bretagne, souillant de son fuel 400 km de côtes. Premières victimes : les oiseaux, la flore et la faune marine. Retour en images sur cette catastrophe écologique. Photo

Mer et Voile > Le naufrage de l'Erika : une catastrophe écologique... ()

Le 12 décembre 1999, le pétrolier faisait naufrage au large de la Bretagne, souillant de son fuel 400 km de côtes. Premières victimes : les oiseaux, la flore et la faune marine. Retour en images sur cette catastrophe écologique. Photo

Mer Noire: cinq navires sombrent dans une tempête, menace écologique... ()

Un tanker russe s'est brisé en deux, laissant s'échapper au moins 1.300 tonnes de mazout, et quatre cargos dont trois chargés de...

Fuite de mazout en mer Noire: dommages estimés à 12,4 milliards USD... ()

Les autorités russes ont estimé jeudi à 12,4 milliards de dollars (8,5 milliards d'euros) les dommages causés par la fuite de 2.000 tonnes de mazout en mer Noire dimanche dernier. Les dommages causés par la catastrophe sont estimés à près de 304 milliards de roubles, a déclaré le chef du département local de l'Agence russe de la pêche, Nikolaï Bezirganine, cité par Interfax. Selon M. Bezirganine, cette estimation comprenait le coût des travaux de nettoyage qui doivent être effectués durant les dix années à venir, ainsi que celui de restauration de l'environnement de la mer Noire. Un bateau citerne russe, le Volganeft-139, s'est brisé en deux lors d'une tempête dimanche, laissant s'échapper 2.000 tonnes de mazout dans le détroit de Kertch reliant la mer Noire et la mer d'Azov, alors que trois autres navires russes chargés de soufre ont coulé dans la même zone. (GFR)

 Autres actualités


Formation referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement