Actualités Economie > Samak Sundaravej nouveau Premier ministre















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Samak Sundaravej nouveau Premier ministre

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Samak se dit prêt à former un nouveau gouvernement en Thaïlande... ()

Samak Sundaravej, dirigeant du parti où se sont regroupés les alliés de l'ex-Premier ministre thaïlandais Thaksin Shinawatra, a revendiqué la victoire aux élections législatives de dimanche et s'est déclaré en mesure de former un gouvernement. Je serai à coup sûr le prochain Premier ministre, a lancé M. Samak lors d'une conférence de presse à Bangkok. Il a dit que le Parti du pouvoir du peuple... [[ Pour consulter la suite de l'article et accéder aux compléments d'info en vidéo et aux infographies, cliquez sur le titre ]]

Crise politique en Thaïlande: le Premier ministre va voir le roi... ()

Le Premier ministre thaïlandais Samak Sundaravej, dont des milliers d'opposants exigent la démission, a rencontré le roi Bhumibol Adulyadej pour...

Mort de l'ancien Premier ministre thaïlandais Samak Sundaravej... ()

Contenu Résumé:  BANGKOK (Reuters) - Samak Sundaravej, ancien Premier ministre conservateur de Thaïlande, est mort d'un cancer mardi à l'âge de 74 ans, annoncent son entourage et des responsables médicaux. Samak avait été nommé ... Signature:  © 2009 Thomson Reuters BANGKOK (Reuters) - Samak Sundaravej, ancien Premier ministre conservateur de Thaïlande, est mort d'un cancer mardi à l'âge de 74 ans, annoncent son entourage et des responsables médicaux. Samak avait été nommé 25e Premier ministre de Thaïlande en janvier 2008 et demeura à la tête d'un gouvernement de coalition pendant neuf mois.Options Titre original:  Mort de l'ancien Premier ministre thaïlandais Samak Sundaravej Code source:  OFRWR-THAILANDE-SAMAK-20091124 Sémantique En savoir plus:  Mort de Juan Almeida, l'un des chefs de la révolution cubaine

L'état d'urgence décrété en Thaïlande... ()

De violents affrontements ont opposé à Bangkok partisans et adversaires du premier ministre Samak Sundaravej, accusé d'être la « marionnette » de son prédécesseur renversé en 2006. » La bourse et la monnaie thaïlandaises chutent

L'état d'urgence décrété en Thaïlande... ()

De violents affrontements ont opposé à Bangkok partisans et adversaires du premier ministre Samak Sundaravej, accusé d'être la « marionnette » de son prédécesseur renversé en 2006. » La bourse et la monnaie thaïlandaises chutent

Thaïlande : le premier ministre destitué ne sera pas réélu... ()

Destitué cette semaine par la Cour constitutionnelle, Samak Sundaravej n'a finalement pas reçu le soutien des députés de la coalition au pouvoir.

Thaïlande : le retour de Thaksin... ()

Thaksin Shinawatra avait été chassé du pouvoir par un putsch militaire (mené par un général musulman)  le 19 septembre 2006. Depuis lors il vit en exil. Ce milliardaire (qui est notamment président du club de foot de Manchester) fait l'objet de multiples enquêtes pour corruption dans son pays. Son parti a été dissous, et il a été interdit d'activités politiques pendant dix ans, en compagnie de 110 de ses fidèles. Or, aux élections législatives qui se sont tenues dimanche, le nouveau parti regroupant les partisans de Thaksin, le parti du pouvoir du peuple, dirigé par Samak Sundaravej, a obtenu 232 des 480 sièges du Parlement, tandis que le parti démocrate en obtient 165. Samak Sundaravej a déclaré que ces élections étaient « une victoire pour tous les Thaïlandais qui, d'une manière peu raisonnable, ont perdu leur liberté le 19 septembre ». Il s'est posé en prochain Premier ministre et a laissé entendre que Thaksin, qui lui a téléphoné pour le féliciter, pourrait bénéficier d'une amnistie et revenir rapidement dans son pays... En août dernier, lors du référendum sur la nouvelle Constitution, on avait constaté que le nord rural du pays, resté fidèle à Thaksin, avait voté non à 63%, et que si le sud avait massivement voté oui, c'était pour avoir de nouvelles élections comme la junte s'y était engagée à condition que la Constitution soit adoptée.

La marine Thaïlandaise demande de nouveaux sous-marins... ()

La marine Royale Thaïlandaise va demander au gouvernement, pendant une visite du premier ministre et ministre de la défense Samak Sundaravej dans la principale base navale du pays, d'acheter des sous-marins. Le commandant de la marine Sathiraphan Keyanont a déclaré vendredi que des demandes officielles seraient soumises au ministre de la défense. - Thaïlande / Breaking News

Le premier ministre thaïlandais rend son tablier... ()

Les opposants ont fini par avoir la toque du Premier ministre thaïlandais. Samak Sundaravej n'a pas dû démissionner pour les affaires de diffamation, de corruption ou d'atteinte aux droits de l'homme dont il est accusé... mais à cause des émissions culinaires qu'il présentait.

Thaïlande : état d'urgence décrété après de violents affrontements... ()

Après de violents affrontements nocturnes entre partisans et adversaires du Premier ministre thaïlandais Samak Sundaravej, l'état d'urgence a été décrété mardi à Bangkok. Les heurts ont fait un mort et 44 blessés.

Le Premier ministre thalandais attendu en Chine... ()

Le Premier ministre thalandais Samak Sundaravej effectuera une visite officielle en Chine du 30 juin au 3 juillet sur invitation de son homologue chinois Wen Jiabao, a dit le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères ...

Fin de la visite en Chine du Premier ministre thalandais... ()

Le Premier ministre thalandais Samak Sundaravej a achevé jeudi après-midi sa visite officielle de quatre jours en Chine et a quitté Guangzhou, capitale de la province du Guangdong (sud), pour le Brunei. Pendant son séjour à ...

Le premier ministre tha??landais rend son tablier... ()

???GRILLÉ +3 VIDEOS Les opposants ont fini par avoir la toque du Premier ministre thaïlandais. Samak Sundaravej n'a pas dû démissionner pour les affaires de diffamation, de corruption ou d'atteinte aux droits de l'homme dont il est accusé... mais à cause des émissions culinaires qu'il présentait. L'affaire est assez gratinée. Nommé à la tête du gouvernement en février, Samak n'avait pas renoncé à tenir ses deux émissions hebdomadaires ("Goûter et râler" et "Tous à table") qu'il animait depuis sept ans. Pendant deux mois, il a pris du "rab" pour toucher 2.000 dollars d'honoraires en plus de sa paye de premier ministre. Le cuistot a eu beau prétendre avoir utilisé cette "oseille" pour acheter des ingrédients de cuisine et financer ses déplacements, la Cour constitutionnelle n'a pas apprécier la salade et l'a reconnu coupable d'avoir accepté de l'argent de l'entreprise privée (Face Media) qui produit les émissions. Appuyé par son parti (PPP), Semak a tenté de remettre le couvert en se représentant à sa propre succession. Mais le PPP a dû y renoncer devant la fermeté des manifestants qui réclament sa tête depuis plusieurs mois. Même les grands cuisinie...

 Autres actualités


Formation referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement Google