Actualités Economie > NEPAL - ELECTIONS: Elections au Népal sur fond de violence















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

NEPAL - ELECTIONS: Elections au Népal sur fond de violence

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Elections au Népal: sept maoïstes tués par la police, selon le chef rebelle... ()

Le chef des maoïstes du Népal a appelé au calme mercredi après la mort de sept de ses partisans abattus par la police dans l'ouest du pays, à la...

[NEWS] [Géopolitique] Népal : J-1 avant les élections... ()

Le Népal entre aujourd'hui, peut-être, dans son dernier jour de monarchie. Demain se déroulent les élections tant attendues, qui transformeront vraisemblablement le pays en une république, à moins que les royalistes ne l'emportent ce qui paraît hautement improbable. Un processus de paix périlleuxAprès dix ans d'une guerre civile larvée, le Népal avait connu la paix depuis les manifestations d'avril 2006 qui ont conduit les rebelles maoïstes à déposer les armes, et le Roi proche de l'éviction. Une paix fragile qui a mis deux ans à conduire aux premières élections au Népal depuis 1999, et les premières aussi importantes puisque ce n'est rien moins que l'élection d'une assemblée constituante qui se joue demain. Prévues à l'automne dernier, les élections avaient été repoussées pour cause de désaccord entre maoïstes et les partis démocratiques, les premiers souhaitant un scrutin à la proportionnelle qu'ils ont fini par obtenir. Des élections sous pressionAujourd'hui, le climat pré-électoral est tendu : lundi, six à sept maoïstes ont été tués par la police dans des circonstances peu claires, tandis que plusieurs attentats à la bombe ont secoué la capitale népalaise et ses alentours, faisant une douzaine de blessés la semaine dernière. Espérons toutefois que ces élections marqueront, avec succès, la fin d'un périlleux processus de paix.A lire aussi : Les manifestants tibétains arrêtés par la police népalaiseLes maoïstes obtiennent la future abolition de la monarchie

Le Népal s'apprête à abolir la monarchie et à proclamer la république... ()

L'assemblée constituante du Népal, issue des élections du 10 avril remportées par les ex-rebelles maoïstes, s'apprêtait mercredi à abolir la seule...

[NEWS] [Géopolitique] Népal : les élections une nouvelle fois reportées... ()

Au Népal, le processus de paix est en panne. Le départ des maoïstes du gouvernement, le 18 septembre dernier, a plongé le pays dans la plus grande crise politique depuis le début du mouvement démocratique en avril 2006. Devant l'actuelle "impossibilité" d'organiser les élections pour élire l'assemblée constituante, comme il était prévu le 22 novembre prochain, la commission électorale a jeté l'éponge. À Katmandou, les maoïstes ont organisé une manifestation, hier 6 octobre à Ratna Park, pour rallier la rue népalaise en prévision d'une grosse manifestation prévue le 11 octobre prochain.  Leur objectif ? Obtenir la proclamation de la république le plus vite possible, et exiger que les élections à l'assemblée constituante soient à la proportionnelle intégrale, espérant ainsi glaner le plus de suffrages possible.Ces exigences sont en fait venues à bout de la coalition des sept partis actuelle (sans compter le CPN-maoïste), qui n'est pas loin de voler en éclats. Les petits p...

Les maoïstes largement en tête des élections au Népal, selon des résultats partiels... ()

Le parti des ex-rebelles maoïstes du Népal pourrait devenir la première formation de l'assemblée constituante élue jeudi, selon des résultats officiels partiels communiqués dimanche.

[NEWS] [Géopolitique] Népal : fin de la monarchie ?... ()

Coup de tonnerre au Népal, où les maoïstes annoncent ce jour leur retrait du gouvernement provisoire. Après le parti du Congrès népalais (Nepali Congress), le premier parti du pays qui s'est prononcé en faveur de l'instauration d'une République, les maoïstes menaçaient de se retirer du gouvernement si le Premier ministre ne déclarait pas immédiatement la République du Népal. Le pays restant pour le moment une monarchie. Hier, lundi 17 septembre, les anciens rebelles ont mené des pourparlers avec l'ensemble des partis politiques du royaume. Aucun compromis n'a été trouvé, et aujourd'hui 18 septembre les quatre ministres maoïstes du gouvernement ont présenté leur démission au premier ministre Koirala. Le parti maoïste organise en ce moment même une manifestation à Katmandou. Rappelons que les élections pour élire une Assemblée Constituante (qui doit décider du sort de la monarchie) doivent se tenir en novembre prochain. L'objectif de Prachanda, le leader des maoïstes semble d'obtenir certes la fin de la monarchie dès maintenant, mais surtout des élections anticipées avec un scrutin à la proportionnelle pour amplifier une éventuelle victoire électorale. C'est une nouvelle crise politique majeure qui se profile et met en péril le processus de paix.Source : www.nepalnews.com

Népal: les maoïstes, vainqueurs des élections, sont aux portes du pouvoir... ()

Les anciens guérilleros maoïstes du Népal étaient jeudi aux portes du pouvoir, poussant le roi vers la sortie après leur triomphe à l'élection...

[NEWS] [Népal] Abolition de la monarchie le 28 mai... ()

La monarchie devrait être abolie au Népal le mercredi 28 mai prochain. C'est en effet la date de la première réunion de l'Assemblée constituante, convoquée par le Premier ministre, Girija Prasad Koirala, selon une déclaration à l'AFP de l'un de ses conseillers, Aditya Baral. Les Maoïstes, vainqueurs de l'élection du 10 avril, avec 220 sièges sur 601, s'étaient engagés à mettre l'abolition de la monarchie à l'ordre du jour de cette première session."Ce sera une journée historique. Cette date sera connue à l'avenir comme le Jour de la République", a annoncé le dirigeant maoïste Dinanath Sharma. "Le Népal sera formellement déclaré un pays démocratique fédéral et nous allons nous débarrasser d'une monarchie vieille de 240 ans", a-t-il ajouté. Les dirigeants maoïstes continuent par ailleurs à consulter les autres groupes politiques pour constituer une nouvelle coalition gouvernementale, qui pourrait être opérationelle dans les jours à venir ou juste après cette première session de l'Assemblée.

[NEWS] [Népal] Les maoïstes s'impatientent ()

Les maoïstes ont annoncé vendredi dernier leur démission du gouvernement, les principaux partis népalais étant incapables de se mettre d'accord sur le partage du pouvoir. Le parti maoïste, première force politique du pays depuis les élections du 10 avril, n?arrive pas à trouver un terrain d'entente avec le parti du Congrès de l'actuel Premier ministre Koirala. Les divergences portent notamment sur la nomination du Président de la toute nouvelle République et celle du Premier ministre. Le lendemain, les maoïstes ont demandé la démission de Koirala pour accélérer la formation d'un nouveau gouvernement. Les responsables politiques se renvoient chacun la responsabilité de cette situation : les maoïstes affirment avoir renoncé définitivement à la violence alors que le parti du Congrès les accusent du contraire. Malgré les avancées importantes des dernières semaines, le plus dur reste à faire.

[NEWS] [Géopolitique] Népal : vainqueurs des élections, les maoïstes sont aux portes du pouvoir... ()

Les résultats des élections à l'Assemblée Constituante sont aujourd'hui quasi-définitifs. Les maoïstes totaliseraient 217 sièges sur les 601 de la très prochaine Assemblée, ayant remporté 117 sièges (sur 240) au scrutin majoritaire et environ 100 au scrutin proportionnel, lors du vote du 10 avril qui mêlait les deux systèmes de scrutin. Disposant d'une majorité simple, les Maoïstes devront composer avec les élus des autres partis.Exit la monarchieBien qu'il ait affirmé récemment de pas vouloir s'exiler, le Roi est poussé vers la sortie alors que les ex-rebelles maoïstes sont aux portes du pouvoir. La fin de plus de deux siècles de royauté fait déjà l'objet d'un accord de principe scellé en décembre entre les sept partis népalais et les ex-rebelles, qui gouvernent tous ensemble depuis avril 2007. Le Parti du Congrès et le parti communiste (non ex-rebelle) viennent en deuxième et troisième position lors de vote, les deux partis des minorités du Teraï (plaines du Népal) - les Madhesi - formeront quant à eux les quatrième et cinquième groupes de l'assemblée constituante.Tout n'est pas régléLe Nepali Congress, arrivé deuxième à la surprise générale, attribue déjà leur mauvais résultat aux élections en accusant les maoïstes d'avoir répandu une certaine intimidations vers les électeurs et parle même de "terreur" et d'insécurité pendant la période pré-électorale. Le leader maoïste, Prachanda, a refroidit les plaintes des uns et des autres en déclarant jeudi 24 avril que le ...

[NEWS] [Népal] Le chef maoïste Prachanda chargé de former le prochain gouvernement... ()

Le chef des anciens rebelles maoïstes, Prachanda, a été chargé samedi de former le prochain gouvernement du Népal par le Premier ministre Girija Prasad Koirala. Depuis leur victoire aux élections de l'assemblée constituante du 10 avril dernier, les Maoïstes ont entamé des consultations avec les autres partis pour établir un gouvernement de coalition. Avec 220 sièges sur 601, le CPN-M (Communist Party of Nepal (Maoist) est devenu le premier parti mais ne pourra gouverner seul. "Il est essentiel d'avoir une coalition, car c'est le verdict du peuple, a déclaré l'un des dirigeants des ex-rebelles, C. P. Gajurel, avant d'ajouter "mais quelques dirigeants disent qu'ils ne vont pas rejoindre notre gouvernement. Si cela arrivait, nous pourrions avoir à former nous-mêmes le gouvernement".La nouvelle assemblée constituante se réunira pour la première fois mercredi avec un premier ordre du jour annoncé par les ex-rebelles : l'abolition de la monarchie.

Népal: élections reportées sine die faute d'accord avec les maoïstes... ()

Un scrutin clef au Népal, initialement prévu en novembre pour décider de l'avenir de la monarchie, a été reporté faute d'entente...

Elections au Népal : vers une victoire des maoïstes... ()

Selon les premiers résultats fournis par la commission électorale, les ex-rebelles remporteraient ce scrutin historique destiné à former une assemblée constituante. Ils deviendraient également la première force politique du pays.

Le Népal passe de la monarchie au maoïsme capitaliste... ()

A la veille de la première réunion de l'Assemblée constituante qui signera l'abolition de la monarchie au Népal, le parti communiste maoïste se prépare à relever des défis très complexes, dont celui d'un développement économique alliant mondialisation et socialisme. Reportage.

[NEWS] [Géopolitique] Elections au Népal : premiers résultats favorables aux maoïstes !... ()

Il ne s'agit pour l'instant que de résultats partiels mais la tendance est là : les maoïstes raflent plus de sièges que prévu ! Suite au scrutin de jeudi, qui doit pourvoir les 601 sièges de l'Assemblée Constituante, le dépouillement n'a encore commencé que dans la moitié des 240 circonscriptions du Népal. Seulement voilà : les maoïstes, ex-rebelles, seraient en tête dans 60 de ces 120 circonscriptions.Le leader maoïste Prachanda éluCertains attendaient les maoïstes au tournant, disant qu'ils étaient coupés du peuple, et que le tournant démocratique amorcé en avril 2006 n'était pas de leur fait. Il semble au contraire qu'ils ont su rassembler plus de voix, notamment à Katmandou. Ils y disposent déjà de onze élus alors que l'historique Parti du Congrès n'en a gagné que cinq. C'est à Katmandou que Prachanda, le leader maoïste longtemps clandestin a remporté sa victoire : il est d'ores et déjà élu à l'Assemblée Constituante.Prudence de miseMême si les maoïstes sont pour l'instant en tête il faut rester prudent : on ne connaît pas encore tous les résultats du scrutin, dans les plaines du sud (Teraï) notamment où les maoïstes sont moins implantés. En attendant, ceux-ci fêtent déjà leur victoire dans la capitale.Infos à suivre sur :RFINepal News

 Autres actualités


Formation referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement Google