Actualités Economie > KOSOVO - RUSSIE: Pour la Russie, la Constitution du Kosovo viole le droit international















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

KOSOVO - RUSSIE: Pour la Russie, la Constitution du Kosovo viole le droit international

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Kosovo : la Russie ne laissera pas faire... ()

La Russie exigera une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU pour annuler toute déclaration unilatérale d'indépendance du Kosovo, a prévenu mardi le représentant russe au sein de la Troïka chargée du problème du Kosovo, Alexandre Botsan-Khartchenko : La Russie...

La Russie ne laissera pas amputer la Serbie du Kosovo (Vremia novosteï)... ()

MOSCOU, 7 juin - RIA Novosti. La Russie est fermement solidaire des dirigeants serbes sur le problème du Kosovo, a déclaré mardi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à l'issue des pourparlers à Moscou avec son homologue Vuk Jeremic, 32 ans, nommé le 15 mai chef de la diplomatie serbe.

Moscou et Berlin appellent à poursuivre les consultations sur le Kosovo (Sergueï Lavrov)... ()

BERLIN, 20 juillet - RIA Novosti. La Russie et l'Allemagne "voient la nécessité de poursuivre les négociations sur le Kosovo", a constaté le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

Le règlement au Kosovo au centre d'un entretien des chefs des diplomaties russe et slovène... ()

MOSCOU, 5 juillet - RIA Novosti. Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, et son homologue slovène Dimitrij Rupel ont discuté jeudi par téléphone du règlement au Kosovo, rapporte le Département de l'Information et de la Presse du ministère russe des Affaires étrangères (MID).

Réunion sur le Kosovo à Londres... ()

Les représentants des Etats-Unis, de l'Union européenne et la Russie ont repris mardi à Londres les discussions avec les autorités serbes sur l'avenir du Kosovo, a annoncé le ministère britannique des Affaires étrangères. La troïka du Groupe de contact sur le Kosovo s'entretiendra ensuite séparément mercredi avec les responsables albanophones du Kosovo. Le ministre serbe des Affaires étrangères Vuc Jeremic ainsi que le président du Kosovo Fatmir Sejdiu et son Premier ministre Agim Ceku (...) - Actualité

Hostilité de Moscou envers l'indépendance du Kosovo : le président serbe remercie la Russie... ()

Le président serbe Boris Tadic, en visite à Moscou, a remercié vendredi la Russie pour son hostilité envers la proclamation unilatérale d'indépendance du Kosovo lors d'une rencontre avec le président russe Vladimir Poutine. Les Serbes respectent la position russe concernant le Kosovo. La Serbie aurait du mal à défendre ses intérêts au Kosovo sans cette position, a indiqué M.Tadic. La Serbie défend ses intérêts au Kosovo conformément aux normes du droit international et elle n'agira (...) - Actualité

Kosovo : Deux missions internationales "parallèles" pour les Kosovars albanais et les Serbes ...... ()

Ni la Constitution du Kosovo, qui va entrer en vigueur ce 15 juin 2008, ni le fameux plan Ahtisaari, n'avaient aucunement prévu une reconfiguration progressive de la MINUK au Kosovo, permettant ainsi un contrôle amoindri de cette dernière sur la mission EULEX, nous apprend le quotidien kosovar Koha ditore du 11 juin. Selon le plan Ahtisaari et la nouvelle Constitution du Kosovo - un dérivé juridique de ce plan -, les pouvoirs de la MINUK devraient s'éteindre pour laisser la place à la mission civile européenne.

Va-t-on laisser l'UE achever l'ONU le 15 juin prochain au Kosovo ?... ()

Pourquoi le 15 juin ? C'est la date à laquelle la Constitution de la République autoproclamée du Kosovo, qui fut adoptée le 9 avril dernier, est censée entrer en vigueur. C'est également la date butoir que les institutions provisoires du Kosovo et l'Union européenne, qui a commencé à déployer (...)

Moscou demande à Ban Ki-moon d'éclaircir sa position sur le Kosovo... ()

New York - La Russie est insatisfaite. Moscou demande au secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, de définir clairement sa position après la déclaration d'indépendance du Kosovo, a déclaré un responsable du ministère russe des Affaires étrangères. Selon des sources diplomatiques à l'ONU, la Russie est mécontente de la position de neutralité prise par le secrétaire général sur le dossier du Kosovo. Moscou estime que le chef de l'ONU se doit de défendre la Charte des Nations unies, qui (...) - Actualité

Kosovo: Moscou souhaite conserver un rôle actif dans les négociations... ()

MOSCOU, 13 septembre - RIA Novosti. Les diplomates russes ont l'intention de conserver un rôle actif dans le règlement du problème du Kosovo et de contribuer à promouvoir ce processus conformément aux normes du droit international dans le cadre de la "troïka" (Russie, UE, Etats-Unis) et du Groupe de contact, indique le MID dans un communiqué.

Kosovo: les propos de Martti Ahtisaari sur le rabaissement du statut de la Russie sont déplacés (Lavrov)... ()

MOSCOU, 13 juillet - RIA Novosti. La Russie considère comme déplacés les propos de Martti Ahtisaari, envoyé spécial du Secrétaire général de l'ONU, sur le rabaissement du statut international de la Russie à cause de sa position sur le Kosovo, a déclaré vendredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

Kosovo: Moscou espère un concours du Secrétaire général de l'ONU... ()

MOSCOU, 20 juillet - RIA Novosti. La Russie espère que le Secrétaire général de l'ONU contribuera au règlement du problème du Kosovo en se basant sur le droit international et les ententes des parties concernées, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à Lisbonne.

Russie, Chine et Inde contre l'indépendance du Kosovo... ()

Lors d'une réunion à Ekatérinbourg, les chefs des diplomaties russe, indienne et chinoise ont demandé la relance des pourparlers entre Belgrade et le Kosovo, dont l'indépendance a été proclamée le 17 février dernier par le Parlement kosovar. Le ministre russe...

Moscou et Paris divergent sur l'avenir du Kosovo... ()

En visite dans la capitale russe, mardi 18 septembre, le chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner, a estimé que la question du statut du Kosovo est un test pour la cohérence européenne face à la Russie.

Le Kosovo, nouvelle pomme de discorde entre les Etats-Unis et la Russie... ()

Vendredi, la Russie a annoncé qu'elle rejetait la dernière version de la résolution de l'ONU sur le Kosovo. Pour les Etats-Unis ,"le statu quo n'est pas supportable".

 Autres actualités


Formation au referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement Google