Actualités Economie > RUSSIE - GÉORGIE: Medvedev justifie la position russe en Géorgie















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

RUSSIE - GÉORGIE: Medvedev justifie la position russe en Géorgie

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Medvedev compare la Géorgie au 11 Septembre... ()

Conflit en Géorgie Le président russe, Dmitri Medvedev, estime que pour la Russie, le 8 août 2008 est presque comme le 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, car le monde a changé presque immédiatement après l'offensive militaire géorgienne en Ossétie du Sud.

L'Abkhazie et l'Ossétie du Sud signent un accord avec la Russie... ()

Les Présidents d'Abkhazie et d'Ossétie sud, Serguei Bagapsh et Edouard Kokoity ont signé jeudi au Kremlin un accord avec la Fédération de Russie sur la défense conjointe des frontières des provinces séparatistes géorgiennes. Selon les termes de ces accords, les deux Républiques caucasiennes, reconnues indépendantes par Moscou en août dernier, confient la défense de leurs frontières pour une durée de 5 ans renouvelable jusqu'à la formation de leurs propres garde-frontières. « La signature aujourd'hui de cet accord va contribuer au renforcement de la sécurité au Caucase », a déclaré à ce propos Dimitri Medvedev. Cet accord survient une semaine avant le début des man?uvres militaires de l'OTAN en Géorgie prévues pour le 6 mai prochain, auxquelles Moscou s'est fermement opposé. « Les exercices de l'OTAN en Géorgie sont une provocation ouverte, même si l'on tente de nous convaincre du contraire», a indiqué le Président russe Le positionnement de la Russie dans la région risque fortement d'aggraver les relations avec Tbilissi, dont le Président Medvedev craint une éventuelle riposte, et de compromettre le rapprochement amorcé entre Moscou et Washington. lEuroMag.com : Le magazine de l'actualité et de l'information au quotidien !

Energie nucléaire : le dialogue est nécessaire avec la Russie... ()

Nicolas Sarkozy, président en exercice de l'Union européenne, a pesé ses mots pour rendre compte de ses entretiens avec le président russe, Dimitri Medvedev, le 7 septembre dernier. Réaffirmant que les pays de l'Union avaient condamné l'action de la Russie en Géorgie en fonction de leurs «...

La Russie reconnaît l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie... ()

Le président russe, Dmitri Medvedev, a annoncé mardi 26 août que la Russie reconnaissait l'indépendance des deux républiques séparatistes de Géorgie, l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud.J'ai signé les décrets sur la reconnaissance par la Russie de l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie, a-t-il dit dans une déclaration solennelle à la télévision russe.Tbilissi a fait son choix dans la nuit du 7 au 8 août (en lançant une offensive militaire contre l'Ossétie du Sud). (Le président géorgien Mikheïl) Saakachvili a choisi le génocide pour atteindre ses objectifs politiques, a lancé Dmitri Medvedev, dans une déclaration d'une extrême fermeté

Medvedev : pas d'autre choix que de reconnaître les indépendances ()

Londres - Moscou n'a pas eu d'autre choix que de reconnaître l'indépendance des régions sécessionnistes géorgiennes d'Abkhazie et d'Ossétie du Sud, estime le président russe Dmitri Medvedev. Selon lui, cette décision est « fondée sur le droit ». « Ce n'est pas une mesure prise à la légère, ou sans en avoir pleinement pesé les conséquences », assure le président russe dans une tribune que publie mercredi le « Financial Times ». Moscou a fait tout son possible pour empêcher un conflit en Géorgie, (...) - Actualité /

La Russie reconnaît l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhasie... ()

[ABP] Le président russe Dmitri Medvedev annonce que la Russie reconnaît l'indépendance des deux Républiques séparatistes géorgiennes, l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud

La Russie, facteur de stabilité? · Dimitri Medvedev fustige l'«égoïsme économique» des États-Unis... ()

Le président russe Dimitri Medvedev a accusé ce samedi les Etats-Unis d'avoir provoqué les difficultés économiques mondiales et dépeint l'économie russe comme un possible facteur de stabilité sur le plan international. (ARGENT)

Medvedev veut signer des accords de coopération... ()

Le président russe a annoncé qu'il signerait cette semaine des accords, y compris militaires, avec les deux républiques séparatistes géorgiennes de l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud. L'UE donne son feu vert pour l'envoi de 200 observateurs en Géorgie.

La Russie accepte de quitter la Géorgie d'ici un mois... ()

Le président russe, Dmitri Medvedev, qui a rencontré Nicolas Sarkozy lundi, a toutefois précisé que l'armée russe resterait en Ossétie du Sud et en Abkhazie. Medvedev a également affirmé que la décision russe de reconnaître l'indépendance des deux régions séparatistes géorgiennes était "irréversible".

En remplacement de Dimitri Medvedev · Un nouveau président par intérim pour Gazprom... ()

MOSCOU -- Le directeur de la compagnie publique russe Gazprom Alexeï Miller va devenir le président par intérim du géant gazier en remplacement de Dimitri Medvedev, devenu officiellement président de Russie mercredi, a annoncé l'entreprise. (ARGENT)

Géorgie : le but de l'opération russe est atteint, selon Medvedev... ()

Après cinq jours de combats, le président Dmitri Medvedev a ordonné la fin des hostilités contre la Géorgie. Tbilissi a pour sa part annoncé qu'il quittait la Communauté des Etats indépendants, alors que l'Ossétie du Sud veut être rattachée à la Russie. Sur le terrain, la situation demeure confuse. Tbilissi affirme que les Russes continuent de bombarder des villages en Géorgie et Moscou accuse des unités géorgiennes de tirer « de façon sporadique ». Selon le Haut commissariat aux réfugiés de (...) - Actualité /

Russie – Géorgie : interminable conflit ? ...... ()

Le 8 octobre dernier, la Russie entamait le retrait de ses forces militaires de Géorgie. Annoncé à plusieurs reprises, ce départ a fait l'objet de longues négociations entre le Président russe, Dmitri Medvedev, et le Président actuel du Conseil européen, Nicolas Sarkozy. Pour encadrer ce retrait et afin qu'il puisse se dérouler dans les meilleures conditions possibles, l'Union européenne a initialement prévu d'envoyer un une mission civile autonome de 200 observateurs, qui a finalement été élargie à 300 personnes.

Géorgie : Dmitri Medvedev n'a "peur de rien", pas même d'une nouvelle "guerre froide"... ()

Peu après avoir annoncé que Moscou reconnaissait, par décrets, l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, deux républiques séparatistes géorgiennes, le président russe a affirmé qu'il ne craignait pas une nouvelle guerre froide, même s'il ne la souhaite pas. Paris, Londres ou encore Rome rejettent la décision russe qui, pour Tbilissi, n'a aucune valeur légale.

Russie: Poutine et Medvedev, en vacances, passent une soirée entre copains... ()

Le président russe Dimitri Medvedev et son Premier ministre Vladimir Poutine ont fait une démonstration de franche camaraderie mercredi soir, en passant une soirée ordinaire entre copains à Sotchi, dans des images retransmises jeudi par la télévision russe.

 Autres actualités


Formation referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement