Actualités Economie > BOLIVIE : Morales et ses opposants renouent le dialogue















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

BOLIVIE : Morales et ses opposants renouent le dialogue

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

[NEWS] [Géopolitique] Crise en Bolivie avec la victoire des autonomistes de Santa Cruz... ()

La Bolivie est aux portes d'une crise constitutionnelle et politique. Les autonomistes de la région de Santa Cruz ont largement remporté un référendum jugé illégal par le gouvernement bolivien en faveur d'un statut d'autonomie avancée. Opposés au gouvernement socialiste et au président indien Evo Morales, les autonomistes ont engagé depuis plusieurs mois un bras de fer visant à doter la région de Santa Cruz, dotée de richesses naturelles et l'un des poumons économiques du pays, de pouvoirs étendus en matière de décisions politique et économique, au détriment du pouvoir central.Un pouvoir qui appelle par la voix d'Evo Morales au dialogue, alors que le scrutin organisé dimanche a été émaillé de violences, causant la mort d'une personne.En réalité, le pouvoir central craint la contagion d'un mouvement autonomiste vers d'autres régions de Bolivie et accuse les autonomistes de Santa Cruz de n'être qu'au service des oligarques de l'agro-industrie locale.

En Bolivie, Evo Morales confronté à la menace séparatiste... ()

L'opposition politique des provinces orientales pourraient mettre en péril la présidence d'Evo Morales et l'unité de la Bolivie. La province de Santa Cruz, la plus grande et la plus riche du pays, et la province de Tarija ont chacune approuvé hier (jeudi) un projet de statut autonome en lire plus

[NEWS] [Géopolitique] Bolivie : deux régions votent pour l'autonomie lors d'un référendum illégal... ()

Après la riche région de Santa Cruz le mois dernier, c'est au tour de deux autres régions de Bolivie, le Pando (nord) et le Beni (nord-est) de voter en faveur de l'autonomie dimanche dernier lors d'un référendum jugé illégal par la pouvoir central. Dans les deux régions, pauvres cette fois-ci, les habitants ont voté pour l'autonomie administrative à 80 % (Beni) et 82 % (Pando). Des résultats à relativiser au vu de la participation (40 % d'abstention) mais toutefois émaillés d'incidents violents entre partisans du président Evo Morales et autonomistes. Ceux-ci veulent que l'Etat concède un transfert de ses compétences politiques et économiques vers les régions.Quant au président bolivien, d'origine indienne -Aymara-, il a déclaré avant même le résultat des votes que les autonomistes veulent simplement « chasser l'Indien du pouvoir ». Le clivage entre pro et anti Evo Morales semble plus que jamais d'actualité en Bolivie.

Une région de Bolivie vote son autonomie... ()

Après un scrutin émaillé d'incidents, les premiers résultats du référendum de Santa Cruz sont une gifle pour le président Evo Morales, qui nie toujours la validité du vote. » La Bolivie d'Evo Morales au bord de l'explosion

Une région de Bolivie vote son autonomie... ()

Après un scrutin émaillé d'incidents, les premiers résultats du référendum de Santa Cruz sont une gifle pour le président Evo Morales, qui nie toujours la validité du vote. » La Bolivie d'Evo Morales au bord de l'explosion

[NEWS] [Flash] Bolivie : Evo Morales se maintiendrait au pouvoir... ()

D'après les sondages à la sortie des urnes, le président Evo Morales sortirait en effet largement vainqueur du référendum révocatoire qu'il avait lui-même organisé. Environ 60% des électeurs boliviens auraient voté en faveur de son maintien au pouvoir. Un score qui, s'il se confirme, serait une grande victoire personnelle et politique, près de trois ans après avoir été élu avec 53,7% des voix à la tête du pays.La ratification du président ne signifie pas pour autant que la crise politique et institutionnelle que traverse le pays soit résolue puisque les quatre principaux préfets régionaux opposants à Morales (Santa Cruz, Béni, Pando et Tarija) seraient également ratifiés à leur poste, eux aussi, avec des scores très confortables. Seuls trois préfets, dont deux opposants, seraient révoqués.En tous cas, ceux -nombreux- qui voyaient déjà Evo "l'Indien" contraint à la démission en sont pour leurs frais.

Bolivie: quatre régions autonomistes défient à nouveau Evo Morales... ()

Quatre régions de Bolivie, opposées au gouvernement de gauche et à son projet de Constitution, s'apprêtent samedi à dévoiler leur...

Bolivie: quatre régions autonomistes défient à nouveau Evo Morales... ()

Quatre régions de Bolivie, opposées au gouvernement de gauche et à son projet de Constitution, s'apprêtent samedi à dévoiler leur...

Bolivie: référendum autonomiste risqué... ()

Santa Cruz, la région la plus riche de Bolivie, a lancé dimanche un défi au président Evo Morales, en organisant un référendum autonomiste à haut risque, perturbé dès son ouverture par des affrontement qui ont fait au moins 21 blessés.© TSR, 2008

Bolivie: le président Morales largement confirmé, son adversaire aussi... ()

Le président bolivien Evo Morales a remporté dimanche une nette victoire qui le confirme dans sa fonction, ainsi que ses principaux opposants...

Des filiales de grands groupes pétroliers et télécoms nationalisées en Bolivie... ()

Le président bolivien Evo Morales a annoncé hier à l'occasion de la Fête du travail de nouvelles nationalisations. Evo Morales a déclaré que l'Etat bolivien reprenait par décret le contrôle de la majorité des actions de trois filiales pétrolières à capitaux étrangers opérant en Bolivie. Cela...

Des filiales de grands groupes pétroliers et télécoms nationalisées en Bolivie... ()

Le président bolivien Evo Morales a annoncé hier à l'occasion de la Fête du travail de nouvelles nationalisations. Evo Morales a déclaré que l'Etat bolivien reprenait par décret le contrôle de la majorité des actions de trois filiales pétrolières à capitaux étrangers opérant en Bolivie. Cela...

Bolivie: incidents à Santa Cruz pendant la grève contre le gouvernement... ()

LA PAZ - Des incidents ont éclaté mardi à Santa Cruz dans l'est de la Bolivie où six régions, sur neuf, ont ...

Chronique "Un monde d'infos" : Bolivie : un deuxième sacre pour Morales et le peuple indigène ? (France Info)... ()

La Bolivie à deux jours des élections générales. Le président sortant, le socialiste Evo Morales, est le grandissime favori à sa succession à la tête du pays le plus pauvre d'Amérique du Sud....

Bolivie : la région de Santa Cruz, poumon économique du pays, vote son autonomie... ()

Sans surprise, Santa Cruz a voté, dimanche 4 mai, pour son autonomie, dans un référendum qualifié d'illégal par le président bolivien, Evo Morales, et boycotté par ses partisans.

 Autres actualités


Formation referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement