Actualités Economie > Crise financière : quel financement ?















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Crise financière : quel financement ?

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Crise financière : quel financement ?... ()

Les propositions du gouvernement pour faire face à la crise sont les suivantes : - garantie des dépôts pour les épargnants en cas de faillite de leur banque (jusqu’à 70 000 euros par établissement), existant déjà et confirmée par l’Etat ; - approvisionnement des banques en (...)

Crise financière : faisons les comptes !... ()

Les annonces : Le Parlement a consacré mercredi 8 octobre 2008 un débat spécial à la crise financière mondiale, d'abord à l'Assemblée nationale, puis au Sénat en soirée. Le gouvernement y a rappelé ses propositions pour un plan de soutien en faveur : des épargnants (garantie des dépôts pour les (...)

Crise financière - L'Europe peut-elle sortir de la crise bancaire ?... ()

Les 27 se sont accordés mardi pour relever le seuil minimal de garantie des dépôts bancaires. Ils ont en outre pris l'engagement de porter secours à tout établissement menacé de faillite. En France, Nicolas Sarkozy a annoncé que l'Etat monterait si besoin au capital des banques. Des mesures suffisantes ?

Crise Financière, un nouveau 11 septembre?... ()

Krach boursier, hausse du chômage, inflation, action qui chutent, faillite des banques, journée noire, dépots des épargnants en danger, nouvelle crise de 29, plan d'urgence, plan de sauvetage, cri...

Crise économique et crise financière : essayons de comprendre !... ()

Crise, vous avez dit crise ? Tout d’abord qu’est-ce qu’une crise ? Il faut ici bien distinguer deux choses différentes quoique souvent (mais pas toujours) liées : la crise financière que l’on appellera parfois aussi « krach boursier » qui affecte les marchés financiers (...)

360 milliards d'euros pour les banques françaises... ()

360 milliards d’euros : c’est le montant du plan de secours du gouvernement pour enrayer les effets de la crise financière. En concertation avec les membres de l’Union Européenne, l’Etat français a décidé d’accorder une garantie des prêts interbancaires à hauteur de 320 milliards d’euros et de consacrer jusqu’à 40 milliards d’euros à la recapitalisation des banques en difficulté… Cette garantie doit permettre d’assurer la continuité et le bon fonctionnement du financement des particuliers et des entreprises, en apportant aux banques les fonds propres nécessaires au rétablissement de la confiance. Depuis le début de la crise, les banques rechignent à se prêter de l’argent entre elles... Mais cet argent ne sera pas réellement dépensé : en apportant cette garantie, le gouvernement espère redonner confiance et ne pas avoir à la faire jouer véritablement. Quoiqu’il arrive, L’Etat a affirmé qu’il « ne laissera aucun établissement bancaire faire faillite ».

Aux origines de la crise financière !... ()

Alors qu’elle explose à la face du monde aujourd’hui, la crise financière date en fait de 2005-2006 et de l’inversion du prix de l’immobilier américain. La politique de maintien de taux d’intérêts artificiellement bas de la part de la Fed américaine a singulièrement contribué à (...)

Crise financière ou agonie du capitalisme ?... ()

Bien loin d’être due à l’œuvre d’un des trois boucs émissaires créés par nos sociétés actuelles[1], le spéculateur, la crise financière qui secoue l’économie mondiale n’est que l’aboutissement logique d’une évolution qui s’est accélérée. Par son développement même, (...)

Crise financière mondiale : quelles leçons pour l'Afrique du XXIème siècle ?... ()

Le monde vit aujourd’hui l’une des pires crises financières de l’histoire du capitalisme. Bien sûr, il y a eu avant cela la crise financière en Asie en 1997, l’effondrement du LTCM (Long Term Capital Management) en 1998, la crise Internet et le scandale d’Enron en 2001, (...)

Crise: le gouvernement français s'engage, le financement reste à préciser... ()

Eviter un assèchement du crédit, sauver banques et épargnants en cas de difficulté: le gouvernement a multiplié les engagements sur la crise...

L'Etat, Deus economicus ?... ()

Volontairement réduite depuis trois décennies, l’importance du rôle de l’Etat dans l’économie est réapparue au grand jour avec la grave crise financière qui touche l’Europe. Il ne s’agit pas de l’Etat-entrepreneur, ni même l’Etat-capitaliste ou interventionniste, dont (...)

Crise financière · L'Irlande garantit tous les dépôts dans les six grandes banques du pays... ()

DUBLIN -- L'État irlandais a décidé mardi de garantir la totalité des dépôts dans les six grandes banques du pays, afin d'enrayer la crise financière. (ARGENT)

La France n'aime pas les "graisseux" ()

Les garanties données aux banques lors de la crise financière par l’état français sont de 360 milliards d’euros. Le plan de relance du gouvernement est officiellement de 26 milliards mais la réelle part de crédits nouveaux est bien plus mince et la partie qui concerne vraiment l’industrie (...)

Crise financière : chèque en blanc et chèque en bois, 2 icebergs à l'horizon... ()

Les pays de l’Union qui ont adopté l’euro, plus la Grande-Bretagne, ont décidé hier de se porter garants pour les banques européennes en difficulté. Leur but est d'empêcher de grandes banques de faire faillite façon Lehmann Brothers. Leur but est aussi que toutes les banques, grâce à cette (...)

Crise financière ? Non crise monétaire !... ()

Face à une crise systémique nous devons construire une réponse systémique. Nos sociétés sont tissées de liens économiques, sociaux, culturels et politiques qui interagissent les uns avec les autres. Lorsque l’on touche à l’un d’entre eux les résonances se propagent à travers tout le (...)

 Autres actualités


Formation au referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement