Actualités Economie > «Une nouvelle ère pour Sabena Technics»


Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

«Une nouvelle ère pour Sabena Technics»

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Le français TAT Industries rachète Sabena Technics... ()

Sabena Technics, la filiale de maintenance de la défunte Sabena, a annoncé jeudi son rachat par le groupe français TAT Industries, également spécialisé dans la maintenance. Un accord de principe a été signé jeudi en fin d'après-midi au salon du Bourget entre les deux entités, a indiqué à l'AFP le porte-parole de Sabena Technics.

«Une nouvelle ère pour Sabena Technics» ()

En juillet dernier, le groupe de maintenance aéronautique TAT Industries mettait la main sur Sabena Technics, ex-filiale de la Sabena chargée de l'entretien des avions et gérée par la curatelle depuis la faillite de la compagnie nationale belge en novembre 2001.

Près de 400 emplois menacés chez Sabena Technics... ()

Un tiers des 1.100 emplois (371 emplois) que compte la société d'entretien aéronautique Sabena Technics pourraient disparaître, a indiqué jeudi la direction, à l'occasion d'un conseil d'entreprise extraordinaire.

TNT Airways et Sabena technics créent une société de maintenance... ()

La société de maintenance Sabena technics et la compagnie aérienne TNT Airways ont décidé de créer une société en participation afin de fournir des services de maintenance à la flotte de TNT. Ciel menaçant au-dessus du Bourget

Sabena technics: toujours pas d'accord ()

Les négociations chez Sabena technics se sont terminées dans la nuit de mercredi à jeudi sans accord entre la direction et les syndicats.Le conciliateur social va présenter lui-même aux travailleurs le plan social proposé par la direction qui prévoit la suppression de 341 emplois. Il va organiser un référendum sur cette proposition parmi les ouvriers et les employés. Le résultat de celui-ci devrait être connu au plus tard jeudi prochain. Si la proposition est approuvée par plus de 50 pc du personnel, elle sera versée dans une convention collective de travail. Sabena technics appartient au français TAT, qui a clôturé l'année 2008 sur une perte de 13 millions d'euros et a depuis décidé de mettre fin à ses activités de maintenance lourde. La direction de Sabena technics a annoncé fin janvier la suppression de 371 emplois sur un total de 1.093. Ce chiffre a depuis été ramené à 341. Article original publié sur RTL info.be | Si vous lisez cet article dans son intégralité sur un autre site que RTLinfo.be c'est qu'il a été reproduit illégalement et sans autorisation. Merci de le signaler à la rédaction en cliquant ici | © RTL Digital - 2008

371 emplois menacés chez Sabena Technics Bruxelles... ()

La crise économique a frappé durement l'activité des principales compagnies aériennes (15%) et des opérateurs cargo (20%). Par ricochet, l'entreprise de maintenance Sabena Technics a donc, elle aussi, vu son activité baisser. Les recettes ont donc diminué. Mais pas les coûts. Conséquence: le déficit. En 2008, Sabena Technics Bruxelles perdrait 13 millions d'euros, selon le communiqué de la direction que nous avons reçu cet après-midi. Et les prévisions de 2009, année de récession économique, ne sont guère encourageantes.Bref, il faut faire des économies. Restructuration: le mot douloureux a été lâché par la direction. Suivi de termes plus concrets: Diminution graduelle de l'effectif Sabena Technics à Bruxelles. Le projet de restructuration proposé ce jeudi par la direction impliquerait le licenciement de 371 personnes sur un effectif total de 1.100 personnes.Selon la direction, seul l'ensemble des mesures qu'elle a proposées peut assurer l'avenir de l'entreprise.Article original publié sur RTL info.be | Si vous lisez cet article dans son intégralité sur un autre site que RTLinfo.be c'est qu'il a été reproduit illégalement et sans autorisation. Merci de le signaler à la rédaction en cliquant ici | © RTL Digital - 2008

Les travailleurs de Sabena Technics ont repris le travail... ()

Les travailleurs de la société de maintenance Sabena Technics, active à l'aéroport de Bruxelles, ont repris le travail vendredi matin à 5 heures, comme l'avaient annoncé les syndicats. La grève avait éclaté mardi pour protester contre le fait que la direction exige, dans le cadre du licenciement collectif prévoyant le départ de 371 personnes sur un total de 1.093, que les travailleurs prestent leur préavis. Depuis 8h30 vendredi, direction et syndicats sont à nouveau autour de la table de négociations à ce sujet. Les syndicats réclament que le préavis soit payé. De son côté, la direction invoque un manque d'argent. Filiale du groupe français TAT, Sabena Technics a essuyé une perte de 13 millions d'euros en 2008 et prévoit la fermeture de sa ligne de maintenance lourde (heavy maintenance).Article original publié sur RTL info.be | Si vous lisez cet article dans son intégralité sur un autre site que RTLinfo.be c'est qu'il a été reproduit illégalement et sans autorisation. Merci de le signaler à la rédaction en cliquant ici | © RTL Digital - 2008

Jean-Yves Le Drian visite Sabena technics et fait le point sur l'avenir de la plate-forme aéroportuaire de Dinard... ()

[Région Bretagne] L'avenir de la plate-forme aéroportuaire de Dinard. À l'occasion de sa visite, le président Le Drian, accompagné de Gérard Lahellec, vice-président chargé des transports, et d'Isabelle Thomas, conseillère régionale, a pu

Sabena volera peut être de nouveau ()

Le nouveau nom, issu de la fusion entre SN Brussels Airlines et Virgin Express, pourrait être celui de la prestigieuse compagnie aérienne belge Sabena, selon les journaux Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg. SN Brussels Airlines et Virgin Express feront connaître leur nouveau nom le 7 novembre prochain. Cela fera cinq ans exactement que la Sabena tombait en faillite.

La Sabena Flight Academy est vendue... ()

Le groupe canadien CAE a acheté la Sabena Flight Academy (SFA) pour 39 millions d'euros, annonce le journal De Standaard ce samedi. Ces 39 millions d'euros représentent la valeur de l'entreprise. La valeur des actions tournerait autour des 25 millions d'euros. Un quart des revenus de la vente ira aux curateurs de la Sabena, ce qui est une bonne nouvelle pour des créanciers comme le fisc et... [[ Pour consulter la suite de l'article et accéder aux compléments d'info en vidéo et aux infographies, cliquez sur le titre ]]

Ex-patrons de la Sabena inculpés pour fraude fiscale... ()

Le juge d'instruction financier Jean-Claude Van Espen a inculpé plusieurs anciens membres du comité de direction de Sabena pour fraude fiscale.

Sabena: 2,5 milliards de dettes cachées, selon le Soir Mag... ()

L'actionnaire Swissair a utilisé la Sabena pour acheter 34 avions Airbus A320/319 au constructeur européen en 1997. Pour acheter ces avions, la compagnie belge devait réaliser des leasings financiers engendrant un endettement de 100 milliards de FB (2,5 milliards d'euros). Il ressort aujourd'hui que la direction de la Sabena a utilisé un tour de passe-passe pour considérer ces leasings... [[ Pour consulter la suite de l'article et accéder aux compléments d'info en vidéo et aux infographies, cliquez sur le titre ]]

Sabena: la curatelle ne peut verser les 180 millions d'euros ()

La curatelle de la Sabena souhaite verser au fisc et à l'ONSS une somme de 180 millions d'euros qu'elle a réunie mais n'a pu le faire, jusqu'à nouvel ordre, en raison d'obstacles de nature administrative. Ainsi, l'argent n'a toujours pas été inscrit au budget fédéral, selon le journal De Standaard. L'argent de la Sabena n'a toujours pas été inscrit au budget car le Secrétaire d'Etat au Budget... [[ Pour consulter la suite de l'article et accéder aux compléments d'info en vidéo et aux infographies, cliquez sur le titre ]]

Rémunérations «occultes» à la Sabena... ()

Le juge d'instruction bruxellois Jean-Claude Van Espen a été dûment mis au courant et a déjà demandé des expertises, nous confirme-t-on dans le milieu judiciaire, à propos d'informations parvenues à «La Libre». Et qui font penser que plusieurs ex-membres de la direction de la Sabena pourraient, tôt ou tard, faire l'objet d'inculpations.

De la Sabena à Brussels Airlines... ()

Le 6 novembre 2001, Ferdinand Chaffart annonce un peu après 21 heures dans un grand hôtel de la capitale et sous les flashs des photographes ce que la Belgique pressentait depuis des semaines, voire des mois : la Sabena est déclarée en faillite. Cinq ans plus tard, Brussels Airlines voit le jour. Ce nom est définitivement confirmé.

 Autres actualités


Formation au referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement Google
Nuage de tags :