Actualités Economie > Business Objects : limite la casse, malgré les chutes de SAP et Cognos















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Business Objects : limite la casse, malgré les chutes de SAP et Cognos

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Cognos : bondit en direction du prix proposé par IBM... ()

Le titre du canadien Cognos, rival de Business Objects sur le marché des solutions de business intelligence, bondit ce soir de 8% sur le Nasdaq...

Business Objects lance Crystal Decisions Professional... ()

Comme ses concurrents Cognos ou Informatica, comme les généralistes du progiciel, SAP, Oracle et Microsoft, le spécialiste franco-américain de l'informatique décisionnelle, Business Objects, complète [...]

Cognos acquiert l'américain Applix pour 339 millions de dollars... ()

Les acquisitions s'enchaînent sur le marché des outils d'aide à la décision destinés aux directions financières (consolidation, planification budgétaire...). Après les rachats d'Hyperion par Oracle, de Cartesis par Business Objects et d'OutlookSoft par SAP, c'est au tour du canadien Cognos de...

Business Objects : poursuite de la baisse... ()

Graphique en données quotidiennes. Indicateurs : MME13 ( rose), MM20 ( bleue), MM50 ( rouge), Volumes, MACD. Business Objects a cassé par le bas, la semaine dernière, sa longue zone de consolidation comprise entre 30.40 euros et 28.10 euros. Il...

IBM rachète Cognos, concurrent de Business Objects... ()

Le mois dernier, Oracle s'est approprié Business Objects pour compléter son offre de services et sa gamme de logiciels de gestion. Aujourd'hui, c'est au tour d'IBM de procéder à une OPA amicale sur l'un des principaux concurrents de la firme française, le canadien Cognos. C'est la plus grosse société de software canadienne qui a elle-même communiqué hier en déclarant avoir accepté une offre d'achat de 5 milliards de dollars (US) faite par IBM. IBM paiera donc 58$ l'action pour Cognos, offrant donc une prime de plus de 5$ par rapport au cours de clôture enregistré la semaine dernière (52,98$) En réponse, les spéculations des investisseurs du Nasdaq ont fait grimper l'action de Cognos de 8%, cette action ayant même enregistré une hausse de 10% sur le TSX. Cognos, basée à Ottawa, est spécialisé en logiciel de gestion d'entreprise, solutions décisionnelles et business intelligence et emploie environ 4000 personnes dans le monde. Steve Mills, vice-président chez IBM, a déclaré Nous choisissons Cognos en raison de sa technologie de pointe basée sur des standards connus. De son côté, Rob Ashe, PDG de Cognos, précise que IBM est un complément parfait pour notre stratégie, avec un recouvrement de produits minimum Les spéculations sur une offre d'achat de Cognos avaient enflé après que son plus gros rival, le français Business O...

IBM rachète Cognos, concurrent de Business Objects... ()

Le mois dernier, Oracle s'est approprié Business Objects pour compléter son offre de services et sa gamme de logiciels de gestion. Aujourd'hui, c'est au tour d'IBM de procéder à une OPA amicale sur l'un des principaux concurrents de la firme française, le canadien Cognos. C'est la plus grosse société de software canadienne qui a elle-même communiqué hier en déclarant avoir accepté une offre d'achat de 5 milliards de dollars (US) faite par IBM. IBM paiera donc 58$ l'action pour Cognos, offrant donc une prime de plus de 5$ par rapport au cours de clôture enregistré la semaine dernière (52,98$) En réponse, les spéculations des investisseurs du Nasdaq ont fait grimper l'action de Cognos de 8%, cette action ayant même enregistré une hausse de 10% sur le TSX. Cognos, basée à Ottawa, est spécialisé en logiciel de gestion d'entreprise, solutions décisionnelles et business intelligence et emploie environ 4000 personnes dans le monde. Steve Mills, vice-président chez IBM, a déclaré Nous choisissons Cognos en raison de sa technologie de pointe basée sur des standards connus. De son côté, Rob Ashe, PDG de Cognos, précise que IBM est un complément parfait pour notre stratégie, avec un recouvrement de produits minimum Les spéculations sur une offre d'achat de Cognos avaient enflé après que son plus gros rival, le français Business O...

Cognos: retenu par Nestlé.... ()

(Cercle Finance) - Cognos, spécialiste des solutions de Business Intelligence, annonce que Nestlé a choisi Cognos 8 Business Intelligence pour compléter sa solution de reporting...

Cognos : ses partenaires soutiennent Cognos 8 v3.... ()

Cognos, le leader mondial des solutions de business intelligence et de gestion de la performance, annonce que ses partenaires soutiennent déjà Cognos...

Oracle BI SE One, le décisionnel à 1000$ pour PME... ()

Après avoir racheté Hyperion, un concurrent du français Business Objects et du canadien Cognos dans le logiciel décisionnel, Oracle lance 'Business Intelligence Standard Edition One' à l'attention des [...]

Business Objects : up and down... ()

Le numéro un mondial de la business intelligence Business Objects a annoncé hier une baisse de 18% de son bénéfice net au T1-06 (à 12,3 millions de $ sur la période) en raison de la comptabilisation de ses dépenses en...

 Autres actualités


Formation referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement Google