Actualités Industrie > Le secteur bancaire sous pression en Bourse















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Le secteur bancaire sous pression en Bourse

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Merrill Lynch : décroche après ses pertes massives... ()

Merrill Lynch chute désormais de 8% environ en séance ce jeudi à Wall Street, sous les 51$...

Marchés boursiers · Wall Street ouvre en hausse avec Merrill Lynch... ()

Wall Street a ouvert en hausse lundi, aidée par un relèvement de recommandation sur Merrill Lynch et des espoirs de baisse des taux de la Fed cette année, mais dans un marché qui reste prudent en raison de la crise du marché immobilier. (ARGENT)

Faillite de Lehman Brothers · Les marchés asiatiques plongent... ()

Les bourses asiatiques ont à nouveau plongé mardi sur fond d'inquiétude des marchés sur une grave crise financière mondiale et alors que les investisseurs réagissent aux ennuis de Lehman Brothers et Merrill Lynch, deux des fleurons de Wall Street. (ARGENT)

La Bourse de Paris ouvre en forte baisse... ()

La Bourse de Paris a ouvert en forte baisse jeudi, l'indice CAC 40 des principales valeurs de la place cédant 1,91%, à 5.338,74 points.La Bourse de Paris avait terminé en baisse mercredi pour la deuxième séance consécutive, le CAC 40 perdant 0,66% à 5.442,72 points, mais parvenant à limiter ses pertes sur la séance grâce à un rebond de Wall Street.L'indice parisien est resté plombé toute la séance par les craintes entourant le secteur des crédits immobiliers à risques (subprimes) américains, reculant jusqu'à 5.378,41 points.Le CAC 40 a toutefois réduit ses pertes en fin de séance, dans le sillage de Wall Street qui reprenait alors des couleurs après l'annonce d'un chiffre d'inflation modéré aux Etats-Unis.Les investisseurs craignent les conséquences de la crise des subprimes, qui sévit essentiellement aux Etats-Unis, c'est donc logiquement Wall Street qui donne le ton, a expliqué un courtier ayant requis l'anonymat.Malgré un jour férié en France, les échanges ont été étoffés, avec plus de 7 milliards d'euros.La Bourse de Paris avait déjà dévissé mardi, le CAC 40 cédant 1,63%. Depuis son plus haut niveau de l'année, le 1er juin, à 6.168,15 points, elle a perdu près de 12%.  

La Bourse de Paris plombée par les valeurs bancaires, Alcatel-Lucent monte... ()

La Bourse de Paris se repliait nettement mardi matin, le CAC 40 cédant 1,14% et pâtissant de la forte baisse des valeurs financières après l'appel au marché de Merrill Lynch, tandis qu'Alcatel-Lucent montait. A 9H35 (7H35 GMT), l'indice vedette perdait 49,50 points à 4.274,95 points, au lendemain d'une baisse de 1,20%. Londres abandonnait 0,80%, Francfort 1,24% et l'Eurostoxx 50 1,31%. La place... [[ Pour consulter la suite de l'article et accéder aux compléments d'info en vidéo et aux infographies, cliquez sur le titre ]]

Wall Street accentue ses gains en mi-séance, Rim et Merrill Lynch en vedette... ()

La Bourse de New York continuait de monter vendredi en mi-séance, grâce aux bons résultats trimestriels du groupe canadien Rim (fabricant du smartphone Blackberry) et des rumeurs de recapitalisation de la banque Merrill Lynch, lourdement touchée par la crise des subprime: le Dow Jones gagnait 1,19%, et le Nasdaq 1,23%.Vers 17H00 GMT, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) progressait de 157,21 points à 13.402,85 points, et l'indice Nasdaq, qui comprend essentiellement des valeurs technologiques, de 32,56 points à 2.673,42 points.L'indice élargi Standard and Poor's 500 prenait 16,57 points à 1.476,69 points (+1,13%).Rim a donné espoir aux investisseurs en montrant que le secteur technologique va continuer de croître et que la consommation (de loin le principal moteur de la croissance américaine ndlr) ne s'essoufle pas trop, a expliqué Peter Cardillo, analyste chez Avalon Partners.Rim a doublé son bénéfice au troisième trimestre grâce à de bonnes ventes du BlackBerry. Le titre progressait de 11,67%, entraînant Apple (+2,49%), Microsoft (+1,01%) ou encore AT&T (+2,51%).La tendance était aussi soutenue par des rumeurs de recapitalisation de la banque d'affaires Merrill Lynch (+1,36%) à hauteur de 5 milliards de dollars par Temasek, une société publique de Singapour, selon les analystes de Briefing.com. S'il se confirme, cet apport d'argent frais indique que malgré leurs lourdes pertes aux +subprime+, les banques ont encore de la valeur, a commenté Mace Blicksilver (MarbleHead Ass...

Wall Street groggy, le sentiment qu'une époque est révolue... ()

Wall Street s'est réveillée groggy lundi matin, après un week-end qui marque un tournant dans son histoire : plus rien ne sera jamais pareil après le dépôt de bilan de l'un de ses piliers, Lehman Brothers, et le rachat à la hussarde de Merrill Lynch.

Lehman Brothers : effet Bear Stearns ?... ()

La banque d'affaires américaine Lehman Brothers est revenue au centre de toutes les rumeurs à Wall Street, à quelques jours de la publication de ses résultats trimestriels, qui pourraient se traduire par ses premières pertes depuis son entrée en Bourse en 1994.

Wall Street limite ses pertes à mi-séance, le secteur bancaire en berne... ()

La Bourse de New York avait légèrement réduit ses pertes lundi à mi-séance, aidée par un indice ISM dans les services meilleur que prévu, mais continuait de pâtir des pertes colossales dévoilées par la banque Citigroup: le Dow Jones cédait 0,25% et le Nasdaq perdait 0,34%.Vers 17H00 GMT, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) reculait de 34,55 points à 13.560,55 points et l'indice composite du Nasdaq de 9,55 points à 2.800,83 points.L'indice élargi Standard and Poor's 500 baissait, lui, de 0,26% (-3,98 points) à 1.505,67 points.Vendredi, Wall Street avait fini sur un modeste rebond, partagée entre des chiffres meilleurs qu'attendu sur l'emploi américain et ses inquiétudes sur le secteur bancaire: le Dow Jones avait gagné 0,20%, le Nasdaq 0,56% et le SP 500 avait grignoté 0,08%.Seul indicateur attendu, l'indice ISM d'activité du secteur des services aux Etats-Unis a progressé à 55,8% en octobre contre 54,8% en septembre, alors que les analystes s'attendaient à un ralentissement comme pour l'indice ISM d'activité dans le secteur industriel publié la semaine dernière.C'est un chiffre positif pour l'économie et c'est probablement la raison pour laquelle le marché montre une amélioration, a indiqué Peter Cardillo, analyste d'Avalon Partners.Toutefois, l'attention des investisseurs restait concentrée sur les déboires du secteur bancaire.Après Merrill Lynch, cela a été au tour de Citigroup (-4,88% à 35,89 USD), première banque mondiale, d'annoncer des pertes colossales liées à la cr...

Goldman Sachs et Lehman Brothers limitent les dégâts... ()

Les profits des banques d'affaires Goldman Sachs et Lehman Brothers ont certes fondu de moitié au 1er trimestre 2008. Mais, aux yeux des marchés, c'est un moindre mal. Les valeurs bancaires se reprenaient, aussi bien à Wall Street qu'en Europe.

Goldman Sachs et Lehman Brothers limitent les dégâts... ()

Les profits des banques d'affaires Goldman Sachs et Lehman Brothers ont certes fondu de moitié au 1er trimestre 2008. Mais, aux yeux des marchés, c'est un moindre mal. Les valeurs bancaires se reprenaient, aussi bien à Wall Street qu'en Europe.

Goldman Sachs et Lehman Brothers limitent les dégâts... ()

Les profits des banques d'affaires Goldman Sachs et Lehman Brothers ont certes fondu de moitié au 1er trimestre 2008. Mais, aux yeux des marchés, c'est un moindre mal. Les valeurs bancaires se reprenaient, aussi bien à Wall Street qu'en Europe.

 Autres actualités


Formation referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement Google