Actualités Internet > La fibre optique bientôt dans les Hauts de Seine















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

La fibre optique bientôt dans les Hauts de Seine

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

La fibre optique bientôt dans les Hauts de Seine... ()

Le responsable des systèmes d'information du Conseil Général des Hauts-de-Seine a annoncé le raccordement du département en fibre optique. Le projet « THD 92 » sera assuré à l'aide d'une délégation de service public. Initié en mars 2004, mais ayant reçu un accueil plutôt glacial, le très haut débit n'étant pas à l'ordre du jour des FAI à l'époque, il devrait être finalisé sous peu. On parle d'un vote de l'assemblée départementale d'ici la fin de

La fibre optique bientôt dans les Hauts de Seine... ()

Le responsable des systèmes d'information du Conseil Général des Hauts-de-Seine a annoncé le raccordement du département en fibre optique. Le projet « THD 92 » sera assuré à l'aide d'une délégation de service public. Initié en mars 2004, mais ayant reçu un accueil plutôt glacial, le très haut débit n'étant pas à l'ordre du jour des FAI à l'époque, il devrait être finalisé sous peu. On parle d'un vote de l'assemblée départementale d'ici la fin de

Fibre optique: les Hauts-de-Seine lancent un projet de câblage contesté... ()

Le Conseil général UMP des Hauts-de-Seine a adopté vendredi une délégation de service public confiant à un consortium privé le câblage en fibre optique du département, un projet contesté par les opérateurs Colt et Free qui veulent l'attaquer devant Bruxelles pour aide d'état.

Fibre optique: les Hauts-de-Seine lancent un projet de câblage contesté... ()

Le Conseil général UMP des Hauts-de-Seine a adopté vendredi une délégation de service public confiant à un consortium privé le câblage en fibre optique du département, un projet contesté par les opérateurs Colt et Free, qui veulent l'attaquer devant Bruxelles pour aide d'état.Numéricable, associé dans ce dossier à LD Collectivités, filiale de Neuf Cegetel, et au groupe de BTP Eiffage, a été désigné comme délégataire de service public pour déployer le réseau de fibre optique, qui doit permettre l'arrivée du très haut débit dans le département d'ici 2013.Le montant total des investissements, publics et privés, pour connecter quelque 800.000 foyers, sera de 422 millions d'euros, dont une subvention publique de 59 millions.C'est cette subvention que veulent attaquer devant Bruxelles les opérateurs Colt et Free, qui y voient une aide d'Etat qui entraverait la concurrence.L'internet à très haut débit permettra de profiter de services très gourmands en bande passante, comme la vidéo à la demande ou la télévision en haute définition.L'installation du très haut débit dans les Hauts-de-Seine, département où sont installés de nombreux sièges entreprises, notamment dans le quartier d'affaires de La Défense, est une des priorités du président UMP du conseil général, Patrick Devedjian

La fibre généralisée dans les hauts de seine par Neuf et Numéricâble... ()

Le département des Hauts de Seine via son conseil général souhaite subventionner la création d'un réseau de fibre optique connectant l'ensemble des foyers et entreprises situés sur son territoire. Il devrait être opérationnel d'ici 2012. Ce réseau serait construit sous délégation de service public, par des opérateurs privés. Parmi les postulants, le consortium réunissant le groupe de BTP Eiffage et les opérateurs Neuf Cegetel (via sa filiale LD

Avantages et usages de la fibre optique... ()

Le conseil général des Hauts-de-Seine a commencé d’informer les habitants de l’ouverture du service “fibre optique pour tous”. Une plaquette d’information est distribuée dans toutes les boîtes aux lettres pour présenter le projet THD 92, vulgariser la technologie et présenter quelques avantages du Très haut débit par fibre optique. La plaquette vise le grand public et donc [...]

Délégation pour la fibre optique dans les Hauts-de-Seine... ()

Neuf, Numericable et Eiffage devraient être désignés délégataires de service public pour le déploiement de la fibre optique du département.

fibre optique - Le très haut-débit à l'assaut de l'Ile-de-France... ()

Après le conseil général des Hauts-de-Seine, Paris devrait lancer, en 2006, un appel d'offres pour la construction d'un réseau de fibre optique.

Très Haut Débit : le 92 s'engage vers le 100% fibre optique... ()

La Commission européenne donne son feu vert au financement public à hauteur de 59 millions d'euros pour faire des Hauts-de-Seine un département 100 % fibre optique.

interview - Les Hauts-de-Seine proposeront des débits de 100 mégabits à 1 ou 2 gigabits... ()

Jean-Jacques Guillet, député des Hauts-de-Seine, commente le projet du département de se doter d'un réseau de fibre optique. Les opérateurs pourront s'en servir pour fournir du très haut-débit.

L'UMP Patrick Devedjian à propos de haut débit et de fibre optique... ()

Interrogé par Xavier de Mazenod (blog Adverbe) Patrick Devedjian, vice-président du Conseil Général des Hauts-de-Seine, député des Hauts-de-Seine, et conseiller politique du président de l'UMP (Nicolas Sarkozy) confirme une position très volontariste qui va ravir, entre autres, les amateurs de...

Fibre optique : Free et Colt dénoncent le projet de Devedjian dans les Hauts-de-Seine... ()

Les deux opérateurs contestent le projet THD 92 du conseil général subventionné par une aide publique de 59 millions d'euros. Ils dénoncent une concurrence déloyale avec leurs propres déploiements dans le département.

Fibre optique: les Hauts-de-Seine lancent un projet de câblage contesté... ()

Le Conseil général UMP des Hauts-de-Seine a adopté vendredi une délégation de service public confiant à un consortium privé le câblage en fibre optique du département, un projet contesté par les opérateurs Colt et Free qui veulent l'attaquer devant Bruxelles pour aide d'état.Numéricable, associé dans ce dossier à LD Collectivités, filiale de Neuf Cegetel, et au groupe de BTP Eiffage, a été désigné comme délégataire de service public (DSP) pour déployer le réseau de fibre optique, qui doit permettre l'arrivée du très haut débit dans le département d'ici 2013.Le montant total des investissements, publics et privés, pour connecter quelque 800.000 foyers, sera de 422 millions d'euros, dont une subvention publique de 59 millions.C'est cette subvention que veulent attaquer devant Bruxelles les opérateurs Colt et Free, pour aide d'Etat.Dans son courrier au conseil général, l'opérateur de télécoms britannique Colt explique avoir déjà investi une centaine de millions d'euros dans la construction d'un réseau dans les Hauts-de-Seine et voit comme une concurrence déloyale l'arrivée du consortium.Free explique pour sa part réaliser des travaux pour installer 150.000 prises sur le territoire des Hauts-de-Seine et avoir lancé des études pour 180.000 prises supplémentaires (...) sans qu'aucun financement public ne soit sollicité.Le président du conseil général des Hauts-de-Seine, Patrick Devedjian (UMP) a indiqué que la DSP était nécessaire, sinon le marché ne se développera que dans les îlo...

 Autres actualités


Formation referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement Google