Actualités Internet > Harald Welte, développeur Linux: «Difficile de mobiliser les développeurs pour défendre la licence GPL»















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Harald Welte, développeur Linux: «Difficile de mobiliser les développeurs pour défendre la licence GPL»

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Harald Welte, développeur Linux: «Difficile de mobiliser les développeurs pour défendre la licence GPL»... ()

À la tête de l'association gpl-violations.org, Harald Welte traque les entreprises qui ne respectent pas les principes de la licence GPL. Indépendant mais isolé, il reconnaît que la communauté des développeurs n'est pas fortement impliquée.

Nouvelle victoire pour le défenseur de la licence GPL... ()

Un éditeur britannique, poursuivi pour violation de la licence GPL, rentre dans le rang. Comme d'autres industriels avant lui, il a été poussé à respecter ses termes sous l'action du développeur Harald Welte.

Fortinet réagit suite aux accusations de violation de la GPL... ()

Suite à l'injonction préliminaire obtenue par Harald Welte au tribunal de Munich à l'encontre de la société Fortinet pour violation de la GPL, l'entreprise a récemment réagi en faisant parvenir à ses revendeurs et intégrateurs un document présentant leur position sur le sujet. Le document, une présentation de 7 pages dont 3 inutiles, montre que l'entreprise ne comprend pas ce qu'est la GPL. Dans le troisième transparent, il est question de «l'organisation projet Open Source GPL» et de «politique GPL». Le quatrième transparent précise que seule «une toute petite partie du firmware FortiOS contenait du code GPL», et en même temps, accuse plus ou moins Harald Welte de racket auprès des sociétés utilisant des logiciels sous GPL. Dans le sixième transparent l'entreprise parle « d'équipe GPL » qui a «pris la mauvaise habitude de poursuivre les entreprises en forte croissance et ayant le vent en poupe, comme Fortinet, afin de servir leurs propres intérêts et pas nécessairement ceux du secteur». Elle évoque également l'action d'Harald Welte annoncée au CeBit, en nommant Harald Welte «le GPL». Toutefois, Fortinet semble avoir compris qu'il était nécessaire de distribuer les codes sources. Elle précise dans le cinquième transparent qu'elle va modifier son «End User Licence Agreement» pour se mettre en conformité avec la GPL. La source du document souhaite rester anonyme.

Le tribunal de Munich confirme de nouveau la validité de la GPL... ()

Il y a environ un an, en avril 2004, le tribunal de Munich avait condamné la société Sitecom à se mettre en conformité avec la loi. Sitecom utilisait des logiciels sous licence GPL dans ses produits sans en diffuser le code source. En obligeant l'entreprise à distribuer ces codes source, le tribunal de Munich était le premier tribunal reconnaissant la licence GPL. Dans une autre affaire, le même Harald Welte, responsable du projet gpl-violations.org, vient d'obtenir une injonction préliminaire à l'encontre de la société Fortinet Ltd, basée en Angleterre. Cette injonction interdit à la société de poursuivre la distribution de ses produits tant qu'elle ne se met pas en conformité avec la licence GPL. L'entreprise Fortinet propose différents produits de firewall et d'antivirus, FortiGate et FortiWifi, sur lesquels l'entreprise déclare utiliser FortiOS. Le projet gpl-violations.org a découvert que FortiOs utilise le noyau Linux et de nombreux autres logiciels distribués uniquement sous licence GPL. Harald Welte a déclaré que « cette violation par Fortinet est particulièrement étonnante puisque l'entreprise n'a pas seulement violé la GPL, mais a activement essayé de cacher cette violation ». L'entreprise aurait en effet essayé de cacher l'utilisation de logiciels sous licence GPL en utilisant des moyens cryptographiques.

13 violations de la GPL... ()

Treize, c'est le nombre d'entreprises que Harald Welte, à la tête du projet Netfilter et à l'origine du site gpl-violations.org, soupçonne de ne pas respecter la GPL. C'est après avoir découvert que les produits de 13 fabricants de logiciels et de matériels, parmi lesquels Acer et Motorola, contenaient du code GPL sans redistribuer leur propre code, qu'Harald a décidé de rappeler aux industriels les obligations qui découlent de l'utilisation de code sous licence GPL. NdM : merci à riri le breton pour avoir également proposé une dépêche sur le sujet.

4 déclarations qui font fuir les bons développeurs... ()

Pour lancer une startup, il faut une bonne idée et des développeurs. Au démarrage, et sans budget, il est difficile de trouver un bon développeur, pour pas cher (d'ailleurs, même...

57% des développeurs préfèrent Linux pour les applications critiques... ()

Les développeurs sont 33% à pencher pour une version Linux commerciale pour supporter une application critique d'entreprise, contre près 24% qui préfèrent faire confiance aux éditions non-commerciales de l'OS.

57% des développeurs préfèrent Linux pour les applications critiques... ()

Les développeurs sont 33% à pencher pour une version Linux commerciale pour supporter une application critique d'entreprise, contre près 24% qui préfèrent faire confiance aux éditions non-commerciales de l'OS.

Interviews FOSDEM 2005 ()

Cette année l'équipe organisatrice du FOSDEM vous propose de participer aux interviews des conférenciers. Pour cela, un forum à été mis en place avec une entrée par conférencier : Alan Cox, Alan Robertson, Alasdair Kergon, Alex Larsson, Alexander Dymo et Harald Fernengel, Andreas Zeller, Benoit Minisini, Ethan Galstad, Gerald Combs, Harald Welte, Jeff Johnson, Jimmy Jimbo Wales, Ken Preslan, Marius Mauch, Marty Roesch, Matthias Ettrich, Olivier Fourdan, Olle Mulmo, Pat Mochel, Richard Stallman, Stuart Winter. Dans le but d'avoir le temps de collecter les questions et de laisser aux interviewés le temps de répondre, merci de poser vos questions avant Dimanche prochain (30 Janvier). Merci à ceux qui parlent anglais de poser directement les questions en anglais :-)

Licence GNU/GPL 3: la Free Software Foundation rassure les développeurs... ()

La future licence GNU/GPL 3 inquiète déjà certains développeurs. Ils estiment qu'elle pourrait diviser la communauté du logiciel libre. Des craintes sans fondement pour la FSF qui gère le projet.

Java passe en licence GPL... ()

La plate-forme logicielle de Sun est désormais distribuée en licence GPL, comme le noyau Linux. Un choix fait par l’éditeur américain pour faciliter l’intégration de Java dans les distributions Linux.

Une grande partie des développeurs Linux est payée... qui est surpris ?... ()

Il y a quelques jours un article (déjà repris sur zdnet) rapportait le fait que plus de 75% des développeurs du noyau Linux sont payés pour le faire. Pas mal de réactions ont suivi et nombre de personnes semblaient...

Trolltech va publier Qt 4 pour Windows sous double licence... ()

Trolltech, l'éditeur de la bibliothèque multiplateforme Qt (prononcer « cute »), va publier Qt4 sous double licence GPL et propriétaire à l'instar de la version Qt pour GNU/Linux et Mac OS X. Après GNU/Linux et Mac OS X, c'est le dernier bastion, la plateforme Microsoft Windows, dominée par le logiciel propriétaire, qui se voit doté d'une bibliothèque graphique riche et mature sous licence GPL. Depuis longtemps souhaitée par la communauté des développeurs Qt, la disponibilité de cette bibliothèque sous Windows va faciliter la mise à disposition de Logiciels Libres l'utilisant. Pour l'instant, la seule solution était d'obtenir une licence propriétaire pour compiler le Logiciel Libre et en fournir les binaires, comme ce qui est pratiqué par l'équipe de Psi. Qt étant à la base de l'environnement graphique KDE, il devient donc envisageable d'avoir un port de KDE4 sous Windows assez rapidement après la version GNU/Linux. Tout fout le camp... c'est encore un troll éternel qui meurt. NdMR : Merci à tous les contributeurs, notamment à Vroum et à Aiua.

[Skype] La société Skype viole la licence GPL v2... ()

La licence GPL est une licence dites ''gauche d'auteur'' qui couvre de très nombreux développements libres et Open Source, à commencer par le célèbre noyau Linux. L'usage de cette licence implique que toute oeuvre dérivée reste sous GPL et que les (...)

Les développeurs se tournent de plus en plus vers Linux... ()

Selon une étude menée par Evans Data Corp, les développeurs se tournent de plus en plus vers les plates-formes Linux, et délaissent ainsi Windows.

 Autres actualités


Formation referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement