Actualités Moteurs de recherche > Un hacker de 17 ans a piraté le site Internet de la police belge















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Un hacker de 17 ans a piraté le site Internet de la police belge

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Le site internet de la police fédérale piraté... ()

Petite surprise aujourd'hui à la police fédérale. Un hacker s'est emparé de son site internet. Réaction immédaite: la police fédérale a annoncé dans un communiqué que le Commissaire général, Fernand Koekelberg, portait plainte contre le ou les hacker(s) qui ont piraté le site de la police fédérale ce matin. Les versions francophone (www.polfed.be) et néerlandophone (www.felpod.be) du site internet de la police fédérale ont été piratés dans la matinée. L'attaque, qui selon les informations du site internet des quotidiens du groupe Sud Presse serait le fait d'un hacker âgé de 17 ans, a été constatée aux alentours de 12 heures 30 par la police fédérale. La Federal Computer Crime Unit (FCCU) et la Regional Computer Crime Unit (RCCU) ont immédiatement ouvert une enquête afin de rechercher les hackers, précise la police fédérale dans son communiqué.

Le jeune suspect du piratage du site de la police belge arrêté puis relâché... ()

Un jeune homme de 17 ans soupçonné d'avoir piraté et temporairement mis hors service vendredi le site internet de la police fédérale belge a été arrêté puis remis en liberté provisoire ce week-end, ont rapporté lundi les médias belges.

Un hacker manipule une équipe SWAT de la police américaine... ()

Un pirate de 19 ans encourt dix-huit ans de prison pour avoir trompé la police californienne. Farceur, notre hacker aurait envoyé une équipe de commandos SWAT prendre d'assaut la maison d'un couple innocent à quelques milliers de kilomètres de là.

« Die Hard 4 : Retour en enfer »... ()

John McClane, employé par la police de New York, est chargé de « rendre service » à ses collègues du renseignement, le FBI, en allant arrêter chez lui un ado « hacker », qui pirate des logiciels sensibles sur Internet. La corvée se mue soudain en mission... Publié le 04.07.07

« Die Hard 4 : Retour en enfer »... ()

CINEMA John McClane, employé par la police de New York, est chargé de « rendre service » à ses collègues du renseignement, le FBI, en allant arrêter chez lui un ado « hacker », qui pirate des logiciels sensibles sur Internet. La corvée se mue soudain en mission... Publié le 04.07.07

Un des pirates du site internet de la police arrêté... ()

Un des trois auteurs du piratage du site fédéral de la police fédérale, un bruxellois de 17 ans surnommé SpyNet, a été arrêté samedi après-midi à l'issue d'une perquisition menée dans la matinée. La FCCU (Federal Computer Crime Unit) n'est sûrement pas assez compétente pour remonter jusqu'à nous, avait affirmé samedi un des trois hackers âgés de 15 à 17 ans qui prétendent avoir défacé vendredi le site internet de la police fédérale, dans une interview accordée à Zataz.com. La police fédérale a toutefois annoncé que l'auteur belge de ce piratage avait été arrêté samedi après-midi. Le jeune homme interviewé, un Suisse qui se fait appeler SpY-TecH sur le réseau des réseaux, a contacté vendredi, à 12h06, la rédaction du webzine pour lui annoncer: Nous venons de pirater la police belge. Samedi matin, le rédacteur en chef de Zataz.com a réussi à entrer en contact avec le hacker via la messagerie instantanée MSN Live Messenger. SpY-TecH explique notamment que ses deux acolytes sont SpyNet (le hacker belge arrêté entre-temps) et Vamp, un Français. SpyNet est belge. Il connaît bien la police dans son pays. Une fois la faille découverte, il s'est dit que c'était un moyen efficace de faire passer le message. Et surtout, Il fallait bien donner un peu de boulot à la police belge. Sinon, que feraient-ils de leurs journées', lance ironiquement le jeune pirate. Nous trouvons que les 'Cyber-Flics' ont un manque de capacités énorme. Donc, nous avons trouvé une façon originale d...

Un pirate informatique piège la faculté... ()

EVRY. IL S'APPELLE MOZ. Sous ce pseudo se cache un hacker - un pirate de l'Internet - qui s'introduit dans des systèmes informatiques. Sa cible préférée ? Le logiciel Dokeos, utilisé dans les universités pour permettre aux étudiants et aux élèves de... Publié le 15.12.07

La cellule ?fraude sur internet' n?en est qu'au stade de la réflexion... ()

La police fédérale n'a pas créé de cellule fraude sur internet, comme l'écrivait lundi matin De Tijd sur son site internet, a réagi la police fédérale.C'est une idée qui est actuellement étudiée à la police fédérale. Elle est loin d'être concrétisée et rien n'est encore sûr, a indiqué Els Cleemput, porte-parole de la police fédérale, précisant que l'on en était toujours au stade de la réflexion.

Le pirate belge du site de la police fédérale a été libéré... ()

L'adolescent de 17 ans qui avait piraté vendredi le site internet de la police fédérale, a été remis en liberté après son audition par le juge d'instruction, a indiqué dimanche le parquet de Bruxelles. Le jeune devra néanmoins répondre de ses actes devant le juge de la jeunesse. L'adolescent a été interpellé samedi par la police à la suite d'une perquisition menée à son domicile à Rhode-Saint-Genèse. Il avait piraté vendredi les versions francophone et néerlandophone du site de la police fédérale. La Federal Computer Crime Unit (FCCU) et la Regional Computer Crime Unit (RCCU) avaient immédiatement ouvert une enquête afin de rechercher les hackers. Les policiers ont saisi le matériel informatique du suspect lors de la perquisition. Bien que l'adolescent soit mineur, il a été présenté au juge d'instruction, et non au juge de la jeunesse. Selon le parquet de Bruxelles, cette décision était tout à fait justifiée dans le cadre de cette affaire car le juge d'instruction dispose de plus de compétences. Il peut par exemple demander une perquisition ou saisir des biens, a expliqué Bérengère Haegeman, porte-parole du parquet. Le juge d'instruction ne peut toutefois pas placer le jeune homme sous mandat d'arrêt mais peut prendre des mesures de protection à son encontre. Dans ce cas, l'adolescent n'est pas placé mais libéré. Il devra néanmoins s'expliquer devant le juge de la jeunesse.

Le pirate belge du site de la police fédérale a été libéré... ()

L'adolescent de 17 ans qui avait piraté vendredi le site internet de la police fédérale, a été remis en liberté après son audition par le juge d'instruction, a indiqué dimanche le parquet de Bruxelles. Le jeune devra néanmoins répondre de ses actes devant le juge de la jeunesse. L'adolescent a été interpellé samedi par la police à la suite d'une perquisition menée à son domicile à Rhode-Saint-Genèse. Il avait piraté vendredi les versions francophone et néerlandophone du site de la police fédérale. La Federal Computer Crime Unit (FCCU) et la Regional Computer Crime Unit (RCCU) avaient immédiatement ouvert une enquête afin de rechercher les hackers. Les policiers ont saisi le matériel informatique du suspect lors de la perquisition. Bien que l'adolescent soit mineur, il a été présenté au juge d'instruction, et non au juge de la jeunesse. Selon le parquet de Bruxelles, cette décision était tout à fait justifiée dans le cadre de cette affaire car le juge d'instruction dispose de plus de compétences. Il peut par exemple demander une perquisition ou saisir des biens, a expliqué Bérengère Haegeman, porte-parole du parquet. Le juge d'instruction ne peut toutefois pas placer le jeune homme sous mandat d'arrêt mais peut prendre des mesures de protection à son encontre. Dans ce cas, l'adolescent n'est pas placé mais libéré. Il devra néanmoins s'expliquer devant le juge de la jeunesse.

Des nouvelles de nos voisins... ()

La police belge a ouvert une enquête pour vérifier si certains de ses membres ont bien soufflé eux-mêmes dans le ballon afin de pouvoir atteindre les objectifs de contrôle d'alcoolémie au volant. le commissaire général de la police fédérale belge,...

Compte de BRITNEY SPEARS chez Twitter piraté... ()

Hacker Croll, un pirate informatique français, aurait réussi à contourner la sécurité du site Twitter et s'emparer d’une dizaine de comptes dont celui de Britney Spears. Grâce à un code d'accès lui accordant les droits d'administrateur du réseau, le pirate a pu accéder aux informations personnelles de la star telles que l'adresse de son courrier et le numéro de son téléphone cellulaire. Heureusement pour Britney Spears, son compte n?a pas été vandalisé. Fier de son coup, le pirate a diffusé des captures d'écran sur Internet. A lire aussi :Achat du réseau social Twitter ...

Le Parti pirate français piraté : les dessous de l'histoire... ()

Mercredi, le Parti pirate français décidait de se dissoudre. Le faux communiqué de presse émanait d’un hacker. Explications de Rémy Cérésiani, président-fondateur du parti.

Un hacker anglais accusé d'avoir piraté le Pentagone... ()

Après une vague d'arrestations aux Etats-Unis, un pirate est poursuivi par 8 chefs de plusieurs états des Etats-Unis, pour avoir violé les ordinateurs du Pentagone et de la Nasa, qu'il soupçonnait de cacher l'existence des OVNI. 

 Autres actualités


Formation referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement