Actualités Moteurs de recherche > La crise de la presse écrite a perduré en 2006















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

La crise de la presse écrite a perduré en 2006

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

La crise de la presse écrite a perduré en 2006... ()

Selon la Direction du développement des médias, la presse payante a particulièrement souffert de la fuite des investissements publicitaires vers ses concurrents gratuits.

La crise de la presse écrite a perduré en 2006... ()

La crise de la presse écrite a perduré en 2006, la presse payante souffrant particulièrement de la fuite des investissements publicitaires vers ses concurrents gratuits, selon une étude publiée jeudi par la Direction du développement des médias (DDM).

Crise de la presse écrite : confirmation en 2006... ()

La crise de la presse est encore plus nette si l'on tient compte de l'évolution de l'inflation sur la période En 2006, le chiffre d'affaires presse des éditeurs s'est élevé à 10,62 milliards d'euros, soit une légère progression de 0,4% par rapport à 2005, après une hausse minime de 0,1% l'année précédente. Six ans plus tard et malgré l'arrivée des journaux gratuits, le pic atteint en l'an 2000 (10,64 mds EUR) n'a toujours pas été égalé, indique la DDM. La faible progression du chiffre d'affaires en 2006 est due à une nouvelle chute des ventes (-0,9%), alors que les recettes publicitaires ont augmenté de 2%. Le chiffre d'affaires de la première a reculé de 0,2%, tandis que celui de la seconde (presse gratuite d'annonces et d'information) a bondi de 7%. Tous les secteurs de la presse payante ont vu leur chiffre d'affaires baisser en euros constants en 2006, alors que celui de la presse gratuite a augmenté de 4,7%. La presse magazine est le secteur qui a le plus souffert (-3,1%), alors que la presse technique et professionnelle est celle qui s'en sort le mieux (-1,7%). Depuis 2000, le chiffre d'affaires en euros constants de la presse payante a baissé de 14%, en raison d'une baisse de 10% des ventes et de 20% des recettes publicitaires. ...

La situation de la presse payante se dégrade... ()

v align=center>En 2006, la situation de la presse payante s'est dégradée LE MONDE | 06.07.07 | 15h15 • Mis à jour le 06.07.07 | 15h15 La situation de la presse payante s'est dégradée en 2006, poursuivant le cycle de baisse entamé en 2000. Pour la presse nationale d'information générale et politique, 2006 est la plus mauvaise année depuis vingt ans, selon une enquête de la direction du développement des médias (DDM), organisme dépendant de Matignon. Suite à lire ici

En crise, la presse écrite ? Intox !... ()

La presse écrite mondiale part en campagne. Elle ne supporte plus les "mythes" véhiculés à son égard ! En vrac : les nouveaux médias digitaux sont en train de tuer le papier, le secteur est sur le déclin, la diffusion payante reflue inexorablement, les lecteurs ne sont plus disposés à payer pour accéder à l'information, seules les personnes âgées lisent encore des quotidiens, la publicité dans la presse est passée de mode...

Publicité : la presse écrite mieux que la radio et la télé en 2006... ()

La presse écrite a enregistré la plus forte croissances des investissements publicitaires (+8,9% à 4,06 milliards d'euros), selon les premiers chiffres publiés jeudi par TNS Media Intelligence. Dans le détail, les quotidiens ...

La presse payante toujours en crise... ()

La faible progression du chiffre d'affaires (0,4%) de la presse en 2006 est due à une nouvelle chute des ventes (-0,9%), alors que les recettes publicitaires ont augmenté de 2% (la part des recettes publicitaires s'établit à 44% du chiffre...

Etes-vous plutôt presse écrite ou information en ligne ?... ()

La presse écrite telle qu'on la connaît aujourd'hui ne sera-t-telle bientôt plus qu'un souvenir nostalgique ? Internet -et la gratuité de l'information qui l'accompagne en général aujourd'hui - est en train de transformer en profondeur le monde de la presse écrite : baisse de la diffusion et des recettes publicitaires, fréquentation croissante des sites web, etc.En parallèle, le web est encore à la recherche d'un modèle économique. Face à l'urgence de la crise économique de la presse écrite, le Président de la République a présenté, le 23 janvier dernier, plusieurs mesures de soutien qu'il a retenues parmi les 90 que...

La presse quotidienne papier payante... ()

La crise de la presse quotidienne est-elle de nature systémique ? Les causes sont connues : concurrence des « gratuits » et d'internet, baisse du nombre de lecteurs et de la publicité ; les conséquences financières, d'organisation et sociales (recapitalisation, restructuration, etc.) le (...)

La presse et les nouveaux médias Soirée slam au cinéma... ()

VIVRE EN SEINE-ET-MARNE LIEUSAINTLa presse et les nouveaux médiasQUELLE place reste-t-il pour la presse écrite avec le développement du numérique ? C'est la question que soulèvera l'université pour tous de Sénart, aujourd'hui, à l'occasion d'une conférence organisée à 20 h 30,... Publié le 13.06.08

"Le Soir" veut licencier 52 employés... ()

Décrite en crise depuis plusieurs décennies, la presse écrite belge connaît à l'évidence une nouvelle phase d'aggravation de ses difficultés - régression du lectorat, reflux des investissements publicitaires, mutations des métiers d'éditeur et de journaliste, etc. - sous le coup de l'entrée en récession de toute l'économie.

La dépense étatique du jour ()

Lu dans les 4 Vérités : L'État a dépensé 28,8 millions d'euros en publicité dans la presse écrite (dont 19,5 millions dans la presse quotidienne) entre janvier et septembre 2009. Soit une hausse de 47,3 % des investissements publicitaires dans...

L'iPad redonne espoir à la presse écrite en crise... ()

La nouvelle tablette informatique iPad d'Apple pourrait offrir de nouveaux débouchés à la presse écrite en crise, mais ne pourra pas la sauver à elle seule, ont prévenu jeudi des représentants européens du secteur.

En 2006, la situation de la presse payante s'est dégradée... ()

Tous les secteurs de la presse payante connaissent une baisse de leur chiffre d'affaires en termes réels en 2006, la plus atteinte étant la presse magazine, qui enregistre un recul de 3,1 %.

La maladie de la presse écrite... ()

A l'heure de l'ouverture des états généraux de la presse écrite, on lit dans Minute ce billet de Joël Prieur (accessible sur AgoraMag) : La presse écrite est malade. C'est un fait. Symptôme parmi d'autres, il suffit d'ouvrir « Le...

 Autres actualités


Formation au referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement Google