Actualités Multimédia > Samsung empile les puces de mémoire















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Samsung empile les puces de mémoire

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Samsung empile les puces de mémoire... ()

Dans un communiqué, Samsung a annoncé avoir développé une technologie appelée through silicon via. Elle permet d'empiler les puces silicium de mémoire afin d'augmenter la capacité globale dans un espace inférieur. Selon Samsung, son efficacité est excellente. Pour interconnecter les puces ainsi empilée, ils percent au laser de micros trous à travers les substrats de semi-conducteurs et y font ensuite passer de minuscules fils de cuivre. L'intérêt de ce procédé est de pouvoir empiler sur une très faible épaisseur jusqu'à 4 couches de mémoire, et de de multiplier par autant la capacité des barrettes sans avoir besoin d'augmenter la densité des transistors, ce qui est très coûteux. L'avenir nous dira si cette technologie aura du succès. Mais avoir des barrettes de plus forte capacité ou moins chères pour une capacité donnée est plus que séduisant.

Samsung empile les puces de DRAM... ()

Samsung vient de présenter une technologie qui va permettre de créer des barrettes de mémoire de 4 Go à un prix plus abordable qu actuellement. La technologie permet de produire des puces de 2 gigabits (512 Mo) en empilant 4 puces de 512 mégabits de DDR2, et donc de proposer plus facilement des barrettes de mémoire de 4 Go. Des technologies de chip stacking existent déjà, mais Samsung propose un moyen de diminuer la taille physique et la comple

Des barrettes mémoire de 8 Go... ()

Source : SamsungSamsung vient de monter la barre d'un nouveau cran en sortant des barrettes de mémoire à la capacité inédite. Grâce à des puces gravées en 80 nm et l'utilisation de la norme FB-DIMM, la capacité totale de cette barrette atteint les 8 Go. La norme FB-DIMM permet d'accélérer le trafic entre les barrettes de mémoire et de gérer jusqu'à 8 barrettes par canal. Sachant qu'Intel fait tout pour la pousser dans les nouvelles architectures de serveurs, on pourrait dans le futur avoir à utiliser ces barrettes dans les Xserve.

Des barrettes de mémoire ayant 4 fois plus de capacité... ()

Source : DailytechLa société MetaRAM annonce avoir développé une technologie appelée DDR2 MetaSDRAM, permettant de doubler ou de quadrupler la capacité des barrettes mémoire tout en préservant leur compatibilité. Pour arriver à en faire tenir davantage dans un espace constant, ils ont empilé les puces, ce qui n'a rien de nouveau. Mais ils ont aussi développé des composants spécifiques permettant de faire croire au système que chaque pile de puces mémoire n'est en fait qu'une seule puce de grosse capacité. Ce point est important, sachant qu'un ordinateur ne peut pas gérer un nombre infini de puces sur une barrette. L'intérêt de cette technologie est double. Il permettra dans le haut de gamme de faire des barrettes de très grosse capacité, mais également de proposer des barrettes de capacité intermédiaire moins coûteuses, sachant que le prix des puces mémoire augmente plus vite que leur contenance. Mais cette seconde possibilité ne sera pas à l'ordre du jour avant longtemps, étant donné que le surcoût de cette technologie est actuellement compris entre 200 et plus de 400$ par barrette.

De la DDR2 en 60 nm chez Samsung : diminution des prix en vue... ()

Il semble que Samsung, un acteur reconnu dans le monde de la DDR2, va passer de 80 nm à 60 nm pour la finesse de gravure de sa mémoire. En diminuant la taille des transistors, Samsung devrait permettre d'augmenter les performances et proposer des puces de 2 gigabits plus facilement qu'actuellement. Une baisse de prix sur les gros modules Les puces de 2 gigabits sont déjà utilisées (par exemple dans les barrettes de 2 Go), mais elles restent rel

Empiler les puces de RAM est à la mode... ()

Source : DailytechDepuis moins de deux ans, on assiste à une explosion des capacités des puces de mémoire flash permettant de proposer des produits, comme les clés USB ayant des capacités énormes (8 à 16 Go). Cette augmentation s'est essentiellement faite grâce à des gravures de plus en plus fines des composants, permettant de mettre plus de transistors sur un même espace. Si la marge de progression est encore importante, les gravures en 45 nm étant peu utilisées et la gravure en 32 prévue, les coûts engendrés augmenteront de manière considérable alors que la pression des prix est énorme. C'est donc tout naturellement que les fabricants de puces ont commencé à songer à empiler plusieurs couches de composants mémoire les uns sur les autres. Si l'idée est simple, le vrai défi consiste à ensuite interconnecter ces composants pour les rendre fonctionnels. Toshiba pense avoir fait dans ce domaine une percée qui rendrait la chose aisée à industrialiser à un coût acceptable. Pour simplifier à l'extrême l'explication, Toshiba empile successivement ses couches de mémoire horizontalement et verticalement afin d'assurer leur interconnexion avec plus de facilité. Le constructeur compte grâce à ce procédé décupler la capacité des puces mémoire sans en augmenter la taille. Les fabricants de processeurs (bien plus complexes que des puces mémoire) planchent aussi sur cette solution d'avenir. IBM semble tenir la corde mais la difficulté est autrement plus importante pour faire de même avec le...

Puces de mémoire MLC de 2 Go chez Samsung... ()

Le marché de la mémoire flash est toujours aussi florissant et prometteur. Mais la concurrence farouche que se livre les différents fabricants et les prix tirés vers le bas les obligent sans cesse à innover et à augmenter les capacités de leurs produits. Samsung vient d'annoncer avoir démarré la production de puces mémoire de 2Go. Pour arriver à cette capacité, le fondeur a passé ses process de gravure de 60 à 51 nm et a utilisé la technologie MLC (Multi Level Cell). Cette technique permet de stocker deux bits dans une cellule mémoire et donc d'augmenter la densité d'informations. Mais elle a comme défaut d'être plus lente que la SLC qui n'en stocke qu'un. En améliorant ses procédés de fabrications, Samsung a réussi à augmenter le débit de sa mémoire de 80%. Elle devrait selon le constructeur assurer une lecture à 30 Mo/s et une écriture à 8 Mo/s. Le seul petit problème est que le constructeur est passé d'une structure de page de 2 Ko à 4 Ko. Pour que les appareils courant puissent l'accepter, ils nécessiteront une petite mise à jour de leur firmware.

Samsung propose une barrette de 32Go de RAM... ()

Samsung propose aujourd'hui des barrettes mémoire affichant une capacité de 32Go de mémoire RAM DDR3. Comparé aux barrettes actuelles ceci est un belle exploit, mais sachant que l'utilisation maximale de mémoire pour un particulier est de 4Go, o...

Le G3MX doublera la capacite memoire des Opteron... ()

AMD vient d annoncer le Socket G3 Memory Extender (G3MX), une solution qui permet d augmenter la capacite memoire des serveurs et des systemes haut de gamme, qui devient de plus en plus un facteur limitant avec l arrivee de la virtualisation. Augmenter la memoire sans trop de contraintes La technologie d AMD permet de doubler le nombre de barrettes supportees par le processeur (8 avec un Opteron) en utilisant un composant qui va servir de tampon,

Samsung annonce des puces de mémoire multicouche de 32 Go... ()

Le moyen le plus courant d'augmenter la capacité d'une puce mémoire est de réduire la taille des transistors. Son principal inconvénient est de nécessiter de lourds investissements en R&D et d'être limité aux technologies existantes. Un autre, qui en est encore à ses débuts consiste à empiler des couches de transistors et à les interconnecter entre elles afin de n'en faire qu'une seule puce.C'est ce que vient de faire Samsung qui annonce une puce de 32 Go composée de 8 couches de 4 Go de données assemblées. Chaque couche est gravée en 30 nm et le tout ne mesure que 0,6 mm d'épaisseur ce qui est un exploit.Le marché visé est celui des téléphones mobiles essentiellement ou encore celui des baladeurs comme l'iPod Touch. Un jour on pourra peut-être utiliser ces puces pour fabriquer des SSD. Si l'on en met 20 dans un 2,5, il atteindra les 640 Go :)

Samsung passe à la gravure en 60nm pour ses puces DDR2... ()

Source : SamsungSamsung a annoncé la production en masse de puces DDR2 800 MHz et gravées en 60nm d'ici la fin de l'année. Ces puces auront une capacité de 512 Mo, et permettront la démocratisation des barrettes de mémoire de 4 Go. L'autre intérêt moins mis en avant de cette gravure plus fine est de permettre à Samsung de baisser ses coûts de production. En effet, il leur sera possible de fabriquer 40% de puces en plus sur chaque galette de silicium. Cette augmentation du rendement sera la bienvenue, alors que le marché de la DRAM continue à traverser une crise sans précédent, qui rend leur production très difficile à rentabiliser.

Samsung va produire de la flash gravée à 30 nm... ()

La morosité du marché de la mémoire flash a une conséquence intéressante, elle accélère la recherche et le développement des grands fabricants qui pourront ainsi proposer des produits différents et plus coûteux. Samsung, a ainsi annoncé avoir fabriqué la première puce de mémoire flash gravée en 30 nm. En empilant plusieurs couches de flash, on obtiendra des puces d'une capacité de 8 Go et d'une taille très réduite. La société imagine déjà un futur proche où elle proposera des cartes mémoire contenant 16 de ces puces pour une capacité de 128 Go. Au delà, cette finesse de gravure devrait permettre de faire exploser les capacités des disques SSD. Ensuite, ce ne sera plus qu'une question de positionnement tarifaire et de performances. Mais si on peut créer une carte mémoire, même de la taille d'une Compact Flash, on est pas loin de pouvoir fabriquer des disques SSD 2,5 dépassant le To, ce qui n'arrivera pas avant un bon moment avec les disques durs classiques. Samsung espère démarrer la production en masse de ces puces courant 2009.

 Autres actualités

  • Puces de mémoire MLC de 2 Go chez Samsung
    Le marché de la mémoire flash est toujours aussi florissant et prometteur. Mais la concurrence farouche que se livre les différents fabricants et les prix tirés vers le bas les obligent sans cesse à i[...]
  • Un disque 1,8'' ultra plat chez Samsung
    Samsung a annoncé la sortie d'un nouveau disque de 1,8'' et d'une capacité de 60 Go. Si cette capacité n'a rien d'exceptionnelle, on a bien des iPod de 80 Go, elle est quand même obtenue en utilisant [...]
  • Toujours plus de capacité pour les mémoires Flash
    Plus que celui des iPod nano ou Shuffle, le marché des clé USB montre que la guerre à la capacité à un prix minimum est loin d'être finie. Alors qu'il fallait débourser une fortune il y a 2 ans pour u[...]
  • Apple veut acheter de grandes quantités de Flash
    Selon l'EE Times Asia Apple serait en pourparler avec Samsung pour leur acheter 400 à 500 millions de puces de mémoire Flash NAND de 4 GBits (512 Mo), soit un total compris entre 190 et 240 Po ! Une t[...]
  • Mémoire Flash NAND de 30nm chez Samsung
    Hier, Samsung a annoncé le début de la production en masse de deux versions de ses nouvelles mémoire flash NAND gravées en 30nm. Ces puces équipées de mémoire DDR (double data rate) à coeur multi nive[...]
  • Bientot des cartes Micro SD rapides et des baladeurs 16 Go
    Samsung vient d annoncer une nouvelle génération de mémoire flash NAND pour nos appareils mobiles. Cette nouvelle mémoire offre une capacité de 2 Go (16 Gigabits), ce qui n est pas véritablement un ex[...]
  • La première puce mémoire de 1 Gbit pour mobiles chez Samsung
    Samsung Electronics indique avoir développé la première puce mémoire DRAM (dynamic random access memory) pour appareils mobiles, dotée d'une capacité de stockage de 1 gigabit (Gbit).[...]
  • Un disque SSD Samsung de 128Go en SATA II
    Deux mois après avoir annoncé son disque SDD (Solid State Disk) d’une capacité de 64Go, Samsung remet le couvert avec un tout nouveau modèle qui double la capacité de stockage pour la faire grimper à [...]
  • Corsair aussi se lance dans les SSD
    Mieux vaut tard que jamais ! Corsair, un fabricant que l’on connaît principalement pour ses modules mémoire et ses alimentations a officiellement annoncé son premier SSD. Baptisé CMFSSD-128GBG1D[...]
  • Samsung fait passer les SSD à 256Go tout en baissant les prix
    Les modules mémoire SSD évoluent, tout en baissant de prix, et voilà que Samsung donne raison à ceux qui y croient et espèrent pouvoir s’offrir un de ces disques avant la fin de l’année. S[...]
  • Nouvelles barrettes DDR2 chez Silicon Power
    Le fabricant Silicon Power a aujourd’hui annoncé le lancement de son nouveau kit de mémoire Xpower DDR2 – 1066 MHz d’une capacité totale de 4Go. Ce kit comprend donc deux modules de 2Go ch[...]
  • Stockage: toujours plus de mémoire dans de moins en moins d'espace
    Les premiers baladeurs disposant de 160 Go de mémoire devraient voir le jour en 2007 grâce à la technologie d'enregistrement magnétique perpendiculaire, qui permet d'étendre la capacité de stockage t[...]
  • moviNAND 8 Go chez Samsung
    Samsung vient d'annoncer la livraison aux fabricants de ses premières mémoires moviNAND, une puce gravée en 50 nm disposant d'une capacité de 8Go, combinant en fait quatre modules de mémoire de...[...]
  • Corsair passe à 256 Go pour ses SSD
    Corsair, après un SSD de 128 Go basé sur une électronique Samsung (un SSD en mémoire MLC très bien côté dans les tests) propose une nouvelle génération, toujours basée sur du Samsung, mais avec une ca[...]
  • Mémoire G.Skill DDR3-2000 Trident Series analysée
    Puissance PC vient de mettre en ligne un nouveaux test consacré au kit mémoire G.Skill DDR3-2000 Trident Series d’une capacité totale de 6Go via trois barrettes de 2Go chacune. Les barrettes fon[...]

Formation au referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement Google