Actualités Santé et beauté > Forme - Vitalité - Mise en garde contre un médicament anti-obésité















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Forme - Vitalité - Mise en garde contre un médicament anti-obésité

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Le médicament anti-obésité de Sanofi-Aventis remboursé en Angleterre... ()

Interdit au Etats-Unis, non remboursé en Allemagne, le médicament anti-obésité de Sanofi-Aventis sera pris en charge par la Sécurité sociale en Angleterre et au pays de Galles. Le National Institute for Health and Clinical Excellence (Nice) a rendu hier un avis en ce sens, ouvrant la voie au...

Le médicament anti-obésité de Sanofi remboursé par la Sécu... ()

L'Acomplia, le médicament contre l'obésité de Sanofi-Aventis, sera remboursé par la Sécurité Sociale à hauteur de 35%. Alors qu'il ne l'est pas en Allemagne. Il faudra compter 71,6 euros pour un traitement de 28 jours annonce ...

Pilule anti-obésité : lancement en mai, malgré les mises en garde des autorités... ()

Un médicament contre l'obésité sera disponible pour la première fois en France sans ordonnance dès le 6 mai prochain. Commercialisé par GlaxoSmithKline sous le nom (...)

La pilule anti-obésité de Sanofi reste autorisée en Europe... ()

Les autorités sanitaires européennes restreignent l'utilisation de l'Acomplia en raison de ses effets secondaires psychiatriques. Mais elles décident de maintenir le médicament sur le marché, alors que les Etats-Unis ont refusé de l'homologuer.

Pilule anti-obésité : échec de Sanofi aux Etats-Unis... ()

La Food and Drug Administration (FDA) a refusé d'homologuer le rimonabant, la nouvelle pilule anti-obésité des laboratoires Sanofi-Aventis, en raison de ses effets secondaires sur le psychisme des patients : anxiété, dépression, et tendances suicidaires.

Pharmacie - Les poids-lourds du médicament calent contre l'obésité... ()

Merck, Sanofi-Aventis et Pfizer ont abandonné l'un après l'autre des molécules anti-obésité, mais la recherche continue face à ce fléau en expansion dans le monde.

Un produit contre l'obésité plonge les patients dans la déprime... ()

Le médicament anti-obésité rimonabant, commercialisé en Europe sous le nom Acomplia, serait associé à un risque accru d'effets psychiatriques sévères, selon un article publié i par la revue médicale britannique The Lancet. Analysant les résultats de quatre essais en double-aveugle impliquant plus de 4.000 patients, l'équipe du Pr Arne Astrup (Département de nutrition humaine, université de Copenhague, Danemark) a montré que les patients recevant le rimonabant (20 mg/jour) avaient 40% plus de risque d'avoir des effets secondaires que ceux recevant un placebo. Les patients sous rimonabant avaient un risque accru d'arrêter le traitement en raison de troubles dépressifs (2,5 fois plus que ceux sous placebo) et d'anxiété (3 fois plus).    Le 13 juin dernier, des experts sanitaires américains s'étaient déjà prononcés contre la commercialisation du médicament aux Etats-Unis, jugeant qu'il pouvait entraîner une augmentation des pensées suicidaires. En Europe, l'Agence européenne du médicament (EMEA) a décidé le 19 juillet de laisser le produit sur le marché, tout en ordonnant qu'il ne soit plus prescrit aux personnes présentant une grave dépression ou traitées aux antidépresseurs.

Alli, à utiliser avec précaution, la pillule anti-obésité en vente en pharmacie... ()

PARIS (AFP) ? La pillule Alli, premier médicament pour perdre du poids sans ordonnance, est depuis aujourd’hui en vente dans les pharmacies en France, où son utilisation doit s’entourer de précautions, a mis en garde la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot. Les autorités sanitaires françaises, qui ont autorisé ce premier médicament anti-obésité sans ordonnance, ont encadré son arrivée de précautions, qui ont été “parfaitement répercutées” par l’Ordre des pharmaciens et les organisations professionnelles de pharmaciens, selon la ministre de la Santé. “Le pharmacien a le droit et même le devoir de ...

La pilule anti-obésité Acomplia remboursée à 100 % en France... ()

Affection de longue durée.L'Acomplia de Sanofi-Aventis est désormais remboursé à 100 % en France, a annoncé hier le laboratoire français. Le médicament anti-obésité est commercialisé dans l'Hexagone depuis la fin du mois de mars. Dans un premier temps, il n'était remboursé qu'à hauteur de 35 % par...

Acomplia : la fin d'une pilule contre l'obésité... ()

Acomplia®, le médicament anti-obésité du laboratoire Sanofi-Aventis, a été récemment retiré des ventes par les autorités sanitaires européennes. Retour sur ce retrait et décryptage des arguments scientifiques qui ont motivé cette décision.

Pilule anti-obésité : Sanofi-Aventis admet son échec aux Etats-Unis... ()

Le laboratoire français retire le dossier d'homologation du Rimonabant pour le moment, prenant acte du vote négatif des autorités sanitaires américaines le mois dernier. En Europe, où le produit est déjà commercialisé depuis un an, l'Agence du médicament se prononcera mi-juillet au regard de ses possibles effets secondaires psychiques.

Glaxo va vendre le premier médicament anti-obésité sans ordonnance en Europe... ()

GlaxoSmithKline (GSK) a obtenu auprès de la Commission européenne une autorisation de mise sur le marché de son médicament anti-obésité alli, le premier traitement de ce type disponible sans ordonnance dans l'Union européenne. Le principe d'alli est d'empêcher l'absorption d'un quart des graisses...

 Autres actualités


Formation referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement