Actualités Sciences > Multivitamines et risque de cancer de la prostate















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Multivitamines et risque de cancer de la prostate

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Multivitamines et risque de cancer de la prostate... ()

21/05/2007 - Les résultats suggèrent que les multivitamines ne sont pas associées avec le risque de cancers localisés ou précoces de la prostate

Découverte : Arrêt d'un cancer de la prostate en laboratoire.... ()

Le cancer de la prostate est un risque majeur pour les hommes, notamment les plus de 60 ans. On arrive à traiter ce cancer dans beaucoup de cas, cependant sans savoir vraiment pourquoi certains cancers ne peuvent être stoppés et provoquent une issue fatale. Une agence du cancer au Canada vient de faire une avancée importante dans le traitement des cancers récalcitrants de la prostate. ...

Cancer de la prostate : la vitamine E et le bêta-carotène, inefficaces en prévention... ()

Une supplémentation en vitamine E et en bêta-carotène n'apporte pas de protection contre le risque de cancer de la prostate, suggèrent les résultats d'une étude publiée dans le « Journal of the National Cancer Institute » (JNCI).

Cancer de la prostate : l'obésité, facteur de risque de progression tumorale après une prostatectomie... ()

Le risque de progression du cancer de la prostate après une prostatectomie serait plus élevé chez les hommes obèses, en particulier, à 40 ans ou au moment du diagnostic, selon les résultats d'une étude américaine publiée dans « Clinical Cancer Research ».

L'excès de poids pèse sur la prostate... ()

La relation entre l'obésité et le risque de cancer de la prostate n'est pas claire. Une étude prospective d'envergure montre que les kilos en trop augmentent non pas le risque de développer ce type de cancer, mais celui d'en mourir.

Multivitamines pour la mère afin d'éviter les tumeurs du cerveau des enfant... ()

Les femmes qui prennent des multivitamines tout au début de leur grossesse pourraient réduire le risque que leurs enfants développent certains types de tumeurs cérébrales. ...

Cancer de la prostate: le traitement préventif recommandé... ()

Deux grands groupements américains de cancérologues ont estimé mardi que les hommes en bonne santé devraient à partir de 55 ans prendre de la finastéride, un traitement contre l'élargissement de la prostate et la calvitie, pour réduire le risque de cancer de la prostate.

Cancer de la prostate : un apport élevé en calcium ou en produits laitiers, facteur de risque... ()

Une consommation élevée en calcium ou en produits laitiers est associée avec une faible augmentation du risque de cancer de la prostate, suggère une étude publiée dans le « Journal of the National Cancer Institute ».

Le lycopène de la tomate ne protège pas contre le cancer de la prostate... ()

21/05/2007 - De manière plus surprenante il y a eu une relation entre le risque accru de cancer de la prostate agressif et le bêta carotène

Cancer de la prostate: sur la piste du vaccin... ()

Un vaccin contre le cancer de la prostate? C'est l'espoir que caressent des spécialistes américains après les résultats encourageants d'une étude qui soulignent que la vaccination thérapeutique améliore la survie d'hommes atteints d'un cancer de la prostate à un stade avancé.

Papa ? Bravo, mais plus de risques de cancer de la prostate!... ()

Une nouvelle étude danoise vient de trouver que les hommes sans enfants ont un risque inférieur de développer un cancer de la prostate par rapport aux pères. ...

Le cancer de la prostate lié aux gènes d’origine maternelle... ()

Selon de nouvelles recherches, les hommes peuvent hériter du risque du cancer de la prostate de leur mère. Des travaux présentés à la rencontre annuelle de l'Association Américaine pour la Recherche contre le Cancer en Californie, pourraient donner aux experts une meilleure compréhension de ce qui cause le cancer. ...

Manger des tomates ne paraît pas réduire le risque de cancer... ()

Rien n\'indique que le lycopène, le pigment donnant la couleur rouge vif aux tomates, réduit le risque de la plupart des cancers, à l\'exception peut-être de celui de la prostate, selon une étude de l\'Agence fédérale américaine des médicaments (FDA) publiée mardi.De nombreuses études affirment qu\'il y a une relation entre la consommation de tomates riches en lycopène, un anti-oxydant, et une diminution du risque de certains cancers.\Il n\'y a pas d\'indication solide\ montrant que le lycopène abaisse le risque de cancer du poumon, du sein, de colon et du col de l\'utérus, conclut le Dr Claudine Kavanaugh, du Centre de sécurité alimentaire et de nutrition appliquée de la FDA (Food and Drug Administration), principal auteur de ce rapport.Ce médecin a toutefois dit avoir noté \des indications scientifiques préliminaires très limitées\ selon lesquelles le lycopène pourrait contribuer à diminuer les risques de cancer de la prostate, de l\'estomac, des ovaires et du pancréas.\Bien qu\'il pourrait être prématuré de dire avec certitude qu\'une consommation accrue de tomate ou de lycopène pris sous forme de complément alimentaire empêcherait le cancer de la prostate, ce champ de recherche reste prometteur\, estime le Dr Edward Giovannucci de la faculté de médecine de Harvard (Massachusetts, nord-est).Il explique qu\'aujourd\'hui un grand nombre de cancers de la prostate sont dépistés très tôt grâce au test sanguin PSA qui mesure une substance produite par la glande.Or les études aya...

Les multivitamines pour prévenir les cancers infantiles... ()

Les chercheurs du SickKids Hospital ont découvert que la prise de multivamines au stade prénatal avec de l'acide folique pourrait prévenir le risque de cancer chez l'enfant, notamment la leucémie, la tumeur cérébrale et le neuroblastome.

Les vitamines C et E ne réduisent pas le risque de cancer... ()

Les vitamines C et E ne réduisent pas le risque de cancer de la prostate ou d'autres cancers, selon deux études de long terme rendues publiques mardi aux États-Unis, contredisant des recherches antérieures.

 Autres actualités


Formation au referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement Google