Actualités Sciences > Un nouveau test de détection du cancer, installé sur une puce, offre un diagnostic plus rapide et moins coûteux















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Un nouveau test de détection du cancer, installé sur une puce, offre un diagnostic plus rapide et moins coûteux

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Tests de dépistage du cancer très performants développés à Liège... ()

La société de bio-technologies OncoMethylome Sciences a dévoilé ce mercredi les brillants résultats de deux tests cliniques de dépistage des cancers du colon et de la vessie qu'elle a mis au point. Dans le cas du cancer de la vessie, il s'agit d'un test urinaire et dans le cas du cancer colorectal, d'un test sur les selles. Un test sanguin est également en développement pour ce dernier. Dans les deux cas, il s'agit de tests non invasifs et donc beaucoup moins lourds pour le patient, mais aussi moins coûteux, qu'une côlonoscopie ou une cystoscopie (examen de la vessie via un endoscope introduit dans l'urètre), explique Philip Devine, directeur financier de OncoMethylome. Le processus développé par la société est celui des marqueurs de méthylation. Pour faire simple, grâce à une technologie de pointe, les tests développés détectent des gènes qui ont été modifiés par la présence du cancer (c'est la méthylation). Les marqueurs développés par la société liégeoise permettent de détecter les cancers de la vessie et du colon avec une précision et une sécurité nettement plus grande qu'auparavant. Lors des tests cliniques dans le cas du cancer du colon, le test détectait correctement 86 pc des cancers et identifiait correctement comme non-cancéreux 96 pc des échantillons prélevés chez des sujets sains, reprend P. Devine. Les chiffres sont comparables dans le cas du cancer de la vessie.

Maladie du légionnaire: vers des tests de diagnostic rapide... ()

L'analyse génétique de plus de 200 souches de légionelles, responsables d'une infection pulmonaire surnommée maladie du légionnaire, ouvre la voie à la mise au point de tests de diagnostic rapide dans l'eau où elles prolifèrent, selon des travaux de chercheurs de l'Institut Pasteur (Paris)

 Autres actualités


Formation au referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement Google