Actualités Sciences > Une patiente stérile à nouveau fertile grâce à une équipe belge















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Une patiente stérile à nouveau fertile grâce à une équipe belge

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Une patiente stérile à nouveau fertile grâce à une équipe belge... ()

Une patiente belge, devenue stérile à la suite d\'une chimiothérapie, peut de nouveau être enceinte après avoir bénéficié d\'une greffe de tissu ovarien prélevé chez sa soeur, génétiquement différente. Cette première mondiale a été réalisée par le professeur Jacques Donnez, chef du service de gynécologie et d\'andrologie aux Cliniques universitaires Saint-Luc. En 1990, la patiente, alors âgée de 20 ans et atteinte de la maladie de Wegener, a été ménopausée à la suite d\'un traitement par chimio-radiothérapie. Elle avait reçu une greffe de moelle osseuse prélevée chez sa soeur non jumelle, mais HLA-compatible et de trois ans sa cadette. Le 28 février 2006, la patiente a bénéficié d\'une greffe de tissu ovarien, venant également de sa soeur. Six mois après la transplantation, le tissu ovarien greffé a repris une activité normale. Une fécondation in vitro a alors été tentée: deux ovocytes ont été ponctionnés au niveau de la greffe et ont été fécondés par l\'injection d\'un spermatozoïde au sein de l\'oeuf. Deux embryons ont été obtenus, mais ne se sont pas développés. \C\'est cependant la première fois que des embryons sont obtenus après allogreffe de tissu ovarien entre personnes génétiquement différentes\, s\'est félicité le Pr. Donnez, interrogé mardi par l\'Agence BELGA.

Une patiente stérile à nouveau fertile grâce à une équipe belge... ()

Une patiente belge, devenue stérile à la suite d\'une chimiothérapie, peut de nouveau être enceinte après avoir bénéficié d\'une greffe de tissu ovarien prélevé chez sa soeur, génétiquement différente. Cette première mondiale a été réalisée par le professeur Jacques Donnez, chef du service de gynécologie et d\'andrologie aux Cliniques universitaires Saint-Luc. En 1990, la patiente, alors âgée de 20 ans et atteinte de la maladie de Wegener, a été ménopausée à la suite d\'un traitement par chimio-radiothérapie. Elle avait reçu une greffe de moelle osseuse prélevée chez sa soeur non jumelle, mais HLA-compatible et de trois ans sa cadette. Le 28 février 2006, la patiente a bénéficié d\'une greffe de tissu ovarien, venant également de sa soeur. Six mois après la transplantation, le tissu ovarien greffé a repris une activité normale. Une fécondation in vitro a alors été tentée: deux ovocytes ont été ponctionnés au niveau de la greffe et ont été fécondés par l\'injection d\'un spermatozoïde au sein de l\'oeuf. Deux embryons ont été obtenus, mais ne se sont pas développés. \C\'est cependant la première fois que des embryons sont obtenus après allogreffe de tissu ovarien entre personnes génétiquement différentes\, s\'est félicité le Pr. Donnez, interrogé mardi par l\'Agence BELGA.

Greffe ovarienne: une femme devenue stérile retrouve sa fécondité... ()

Une femme, devenue stérile à la suite d'une radiothérapie est, pour la première fois au monde, de nouveau en mesure d'avoir un enfant après la greffe réussie de tissu ovarien venant de sa soeur, a annoncé mardi le gynécologue belge Jacques Donnez.

Premier bébé né grâce à une "auto-greffe"... ()

Une femme devenue stérile a donné naissance lundi à une petite fille après une greffe de son tissu ovarien qui avait été préalablement congelé. Cette petite fille, de 3,7 kilos à la naissance s'appelle Ysaline. Sa maman était devenue stérile...

Premier bébé né en France après une greffe de tissu ovarien... ()

Voici une bonne nouvelle, porteuse d'espoir pour les mamans qui ont dû combattre une maladie grave, comme le cancer, avant d'envisager d'avoir un enfant. Une femme devenue stérile à la suite d'un traitement de chimiothérapie a pu donner naissance à...

SCIENCE - Ysaline, premier bébé français né d'une autogreffe de tissu ovarien... ()

Devenue stérile après une chimiothérapie intensive, une femme a pourtant donné naissance à une petite fille en parfaite santé, grâce à une autogreffe de tissu ovarien. Une première en France.Devenue stérile après une chimiothérapie intensive, une femme a pourtant donné naissance à une petite fille en parfaite santé, grâce à une autogreffe de tissu ovarien. Une première en France.

 Autres actualités


Formation au referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement Google