Actualités Sciences > «La situation des stocks de blé est préoccupante»















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

«La situation des stocks de blé est préoccupante»

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

«La situation des stocks de blé est préoccupante»... ()

Dans son dernier rapport, la Fao s'inquiète des niveaux de stocks mondiaux de céréales les plus bas jamais enregistrés. Les prix des céréales, qui ont atteint des niveaux record en septembre, risquent d'aggraver la situation des pays les plus pauvres.

Bénin: Hausse de 14 % de la facture des importations céréalières des pays pauvres... ()

L'envolée des cours internationaux du blé depuis juin, qui ont culminé à des niveaux record en septembre, est due à la fois à la contraction des disponibilités mondiales, aux niveaux de stocks les plus bas jamais enregistrés et à la demande soutenue, a indiqué un rapport de la FAO intitulé « Perspectives de récoltes et situation alimentaire, publié le 5 octobre dernier.

Les prix céréaliers français ont bondi de 17,6% en 2006... ()

Les prix des céréales ont atteint des niveaux record depuis 10 ans, indique mercredi une étude de l'Insee. Le prix des céréales françaises a ainsi bondi de 17,6% en 2006. Et la hausse devrait se poursuivre au cours des ...

Les prix céréaliers français ont bondi de 17,6% en 2006... ()

Les prix des céréales ont atteint des niveaux record depuis 10 ans, indique mercredi une étude de l'Insee. Le prix des céréales françaises a ainsi bondi de 17,6% en 2006. Et la hausse devrait se poursuivre au cours des ...

Blé : hausse des stocks et de la production... ()

Le département américain de l'Agriculture (USDA) a révisé à la hausse la production et les stocks mondiaux de blé, lundi, dans ses estimations mensuelles sur l'offre et la demande mondiales. A noter parallèlement que les cours des céréales, blé et...

La revue de presse du développement durable n°20... ()

A la une, cette semaine de notre revue de presse, l'envolée mondiale des prix des céréales qui crée dans 37 pays pauvres une situation d'urgence allant jusqu'à des émeutes de la faim. Pourquoi les prix se sont-ils emballés si vite ? Certes, les stocks mondiaux ne répondent plus à une demande croissante. Mais, Emmanuel Levy dans Marianne nous raconte pourquoi les fonds spéculatifs sont en grande partie responsables de la hausse mondiale des prix des produits agricoles. En France, le projet (...) - Revue de presse du développement durable

Algérie: Importation de céréales... ()

De par sa position de grand importateur de blé dur et tendre, l'Algérie achète annuellement plus de 5% de la production céréalière mondiale, et elle va continuer à importer d'importantes quantités, faute de rendements à l'hectare suffisants et aussi pour répondre à des besoins de consommation sans cesse croissants, évolution démographique oblige. Le pays ne pourra éviter de voir sa facture d'importation en céréales s'alourdir de façon inquiétante compte tenu des cours mondiaux qui ont atteint des niveaux historiques et qui, selon des estimations, vont le rester.

Chicago-tendance hebdo : céréales et soja en hausse... ()

Les cours des céréales et du soja ont progressé au cours de la semaine écoulée, le maïs atteignant même un niveau record non égalé depuis 10 ans. La demande qui demeure soutenue ainsi qu'un niveau réduit des stocks sont à...

Céréales et soja : un rapport de l'USDA de nature à faire grimper les cours... ()

Nouveaux éléments laissant présager d'une hausse des cours de maïs, blé et soja. Alors que les stocks mondiaux ont tendance à se réduire et que la production de l'Argentine, important pays exportateur, a été fortement affectée par la sécheresse en...

L'envolée du prix des céréales est dramatique pour les pays pauvres... ()

L'envolée mondiale des prix des céréales crée une situation dramatique dans de nombreux pays pauvres et un plan massif de distribution de semences et de fertilisants est indispensable à court terme pour éviter que n'éclatent des émeutes de la faim, a estimé vendredi la FAO. On parle beaucoup en ce moment des droits de l'homme, a affirmé Jacques Diouf, directeur de la FAO, dans une allusion transparente à la situation au Tibet, mais avec une vraie urgence alimentaire dans 37 pays (...) je... [[ Pour consulter la suite de l'article et accéder aux compléments d'info en vidéo et aux infographies, cliquez sur le titre ]]

Envolée des prix agricoles en France en 2006... ()

Les céréales atteignent des niveaux record depuis une décennie Les céréales atteignent des niveaux record depuis une décennie Le recul de la production mondiale des céréales et des oléagineux ainsi que le développement de l'usage des biocarburants ont entraîné une augmentation des coûts de ces produits. La production d'éthanol absorbe ainsi aujourd'hui la moitié de la canne à sucre brésilienne et 20% du maïs américain, tandis que la moitié de la production européenne de colza est orientée vers la fabrication de biodiesel, relève l'Institut. Et l'utilisation de biocarburants devrait s'intensifier puisque d'ores et déjà, l'Union européenne a annoncé en début d'année l'incorporation d'au moins 10% de produits d'origine agricole dans les carburants automobiles d'ici 2020. Première conséquence: la flambée des prix des céréales qui atteignent des niveaux record depuis une décennie, souligne l'Insee. En outre, la production mondiale de blé (593 millions de tonnes, -4%) a été déficitaire en 2006 (-17 millions de tonnes par rapport à la demande potentielle), les récoltes ayant baissé dans la plupart des grands pays producteurs, notamment en Australie en raison d'une sécheresse catastrophique. La production de maïs (696 millions de tonnes) est aussi insuffisante par rappor...

Un grand pain svp. Voilà, ça fera 2? !... ()

Le 1er juillet dernier, le prix d'un grand pain est passé d'1,75 euro à 1,8 et il devrait encore augmenter de 10 centimes voire plus d'ici la fin de l'année, selon Albert Denoncin, coprésident de la confédération belge des boulangers, interrogé samedi dans le journal Le Soir.Les meuniers répercutent les hausses de prix des céréales sur le prix de la farine mais aussi le sucre, le lait, le chocolat sont en hausse, selon M. Denoncin.Les stocks de céréales sont au plus bas depuis 25 ans et le cours du blé s'est envolé (+59%). Les excès météorologiques sont les principales causes de cette hausse du blé. Enfin, les pays émergents comme la Chine augmentent leurs demandes en blé. Et même si les biocarburants restent marginaux, ils grignotent chaque année des terres sur les céréales.

Europe : le prix des céréales explose...... ()

... et la politique européenne aussi. Jugez en, un pré-gout de pic oil , on préconise, pêle-mêle : - fin de la jachère, - suspension des droits de douane à l'importation, - suppression des aides à l'exportation. Le fondement de la politique agricole commune (la maitrise des volumes) est remis en question, et la présidence portugaise parle de la constitution de stocks stratégiques de céréales. Le prix du blé a bondi de 60 % et celui du maïs de 85...

L'OPEP juge 'confortable' le niveau des stocks mondiaux de pétrole... ()

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole a estimé samedi à Washington que les stocks mondiaux de brut se situaient actuellement à des niveaux historiquement normaux, qui ne peuvent justifier la spectaculaire envolée des prix de l'or noir.En dépit d'une offre des pays non-OPEP moins élevée que prévu, les stocks de brut restent globalement à des niveaux confortables, a estimé Mohammad Alipour-Jeddi, responsable du département analyse du marché pétrolier de l'OPEP devant le Comité monétaire et financier international du FMI.Citant des chiffres de la fin août - les plus récents à être disponibles - M. Alipour-Jeddi a estimé que les stocks des pays développés de l'OCDE étaient supérieurs de 68 millions de barils à leur moyenne des cinq dernières années.Ces stocks permettent de couvrir plus de 53 jours de demande. Un niveau sain, a commenté le responsable de l'OPEP dans son discours.M. Alipour-Jeddi a reconnu que la situation était plus tendue aux Etats-Unis, mais que cela tenait à une baisse régulière des importations de pétrole faute d'incitation économique à stocker du brut.Et même aux Etats-Unis, en dépit des déclins récents, les stocks de brut sont encore supérieurs de plus de 28 millions de barils à leur niveau moyen sur cinq ans.La tension aux Etats-Unis au niveau des produits pétroliers transformés devrait toutefois se poursuivre l'année prochaine, dans la mesure où les capacités de raffinage ne devraient pas y augmenter avant la fin de 2008.Le responsable a souligné...

Pétrole : l'AIE s'inquiète de l'envolée des prix... ()

L'Agence internationale de l'Energie s'inquiète d'une chute de 930.000 barils par jour des stocks de pétrole dans les pays de l'OCDE et en particulier des stocks d'essence américains, tombés au plus bas depuis 16 ans pour cette période de l'année  

 Autres actualités


Formation referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement Google