Actualités Sciences > Fluxys : succès du terminal GNL de Zeebrugge















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Fluxys : succès du terminal GNL de Zeebrugge

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

GDF Suez menace de quitter Zeebrugge... ()

GDF Suez menace de quitter le terminal LNG (gaz naturel liquide) de Zeebrugge si la Belgique lui retire sa participation majoritaire dans le terminal gazier. Si on nationalise le terminal gazier, GDF Suez sera obligée de développer son hub gazier ailleurs et le trafic diminuera à Zeebrugge, a indiqué samedi dans la presse Gérard Mestrallet, le patron de GDF Suez. La lutte entre GDF Suez et le... [[ Pour consulter la suite de l'article et accéder aux compléments d'info en vidéo et aux infographies, cliquez sur le titre ]]

Le terminal GNL de Zeebrugge double sa capacité... ()

En avril 2008, un quatrième réservoir de stockage de GNL ainsi que des installations de regazéification supplémentaires ont été mises en service au Terminal GNL de Zeebrugge. Cette opération, qui permet de doubler la capacité annuelle de 4,5 à 9 milliards de mètres cubes de gaz naturel, constitue une nouvelle étape dans le développement de Zeebrugge en tant que plaque tournante des flux gaziers en Europe. Comme le Terminal peut désormais accueillir 110 méthaniers par an, Fluxys LNG s’attend à une hausse du trafic maritime. En 2004, Fluxys LNG a vait conclu des contrats à long terme avec trois affréteurs : Qatar Petroleum/ExxonMobil, Distrigaz et Suez LNG Trading. Sur la base de ces contrats, Fluxys LNG avait décidé de doubler la capacité du Terminal en construisant un quatrième réservoir de stockage de GNL et des installations de regazéification supplémentaires. Les nouvelles installations étant à présent opérationnelles, Fluxys LNG va progressivement doubler, d’ici la fin de l’année, le nombre de slots offerts aux affréteurs , qui ont contracté de la capacité à long terme en 2004. Avec la mise en service du quatrième réservoir, la capacité de stockage tampon au Terminal atteint 380 000 mètres cubes de GNL, soit l’équivalent de trois cargaisons. Quant aux nouvelles installations de regazéification, elles permettent d’augmenter la capacité d’émission à 1,7 million de mètres cubes de gaz naturel par heure : à présent, deux jours suffisent...

Echange libre sans restriction sur zone de Zeebrugge... ()

Le 1er février 2008, Fluxys lancera son service complet de plate-forme ZEE. Grâce à ce service, les utilisateurs du réseau pourront échanger du gaz naturel sans aucune restriction de capacité entre tous les points d’entrée de la zone de Zeebrugge, y compris le Terminal GNL. Le service complet de plate-forme ZEE marque une nouvelle étape dans le développement de la zone de Zeebrugge en tant que plaque tournante des flux internationaux de gaz naturel dans l’Europe du Nord-Ouest. En décembre 2006, Fluxys avait lancé la première phase du service de plate-forme ZEE, en mettant à disposition une capacité totale de 400.000 m³/h pour le libre échange de gaz naturel entre trois points d’entrée de la zone de Zeebrugge. Les utilisateurs du réseau pouvaient accéder à ce service via une procédure d’attribution de capacité. Depuis lors, deux stations de régulation supplémentaires ont été construites et mises en service dans la zone de Zeebrugge. Ce nouvel investissement permet à Fluxys de proposer un service complet de plate-forme ZEE. Désormais, il n’y aura plus de restriction de capacité et le gaz naturel pourra être échangé librement entre les quatre points d’entrée de la zone de Zeebrugge, y compris le Terminal GNL : • le Hub de Zeebrugge • l’Interconnector Zeebrugge Terminal (IZT), par lequel transite du gaz en provenance du Royaume-Uni vers le Continent, ou inversement • le Zeepipe Terminal (ZPT), qui alimente la Belgique et la...

Suez garde le contrôle sur Zeebrugge... ()

Une page de l'histoire du marché belge de l'énergie vient de se tourner : GDF Suez et Publigaz ont annoncé hier un accord à propos de leur filiale commune, Fluxys, spécialisée dans trois activités (transport et stockage de gaz et terminal de Zeebrugge). Après des mois d'âpres discussions, ils sont donc arrivés à leurs fins.

Zeebrugge : un joyau à parfaire... ()

Dans le cadre de la fusion Suez-GDF, on parle beaucoup de Zeebrugge. Jean-Paul Pinon, directeur à la Creg, trace les enjeux du terminal GNL et du hub. Il juge certaines mesures nécessaires pour résister à une concurrence féroce.

Zeebrugge: la guéguerre entre GDF Suez et Publigaz... ()

Le président du holding public Publigaz, Daniel Termont, n'a visiblement pas apprécié les propos de Gérard Mestrallet, le patron de GDF Suez, qui menace samedi dans "Le Soir" et "De Morgen" de quitter le terminal gazier de Zeebrugge si l'Etat belge met un terme au contrôle du géant énergétique sur le terminal gazier.

Feu vert italien pour un terminal de gaz naturel liquéfié en Sicile... ()

L'approvisionnement en gaz naturel de l'Europe reposera de plus en plus sur le Gaz Naturel Liquéfié, en raison d'une demande croissante de gaz sous la pression écologique et d'une volonté de liberté de choix des sources d'approvisionnements. L'ENEL vient d'obtenir le feu vert de la part des autorités italiennes pour la construction d'un terminal de réception de gaz liquéfié dans le port d'Empédocle en Sicile. Ce projet de 600 millions d'euros, lancé en 2004, nécessitera encore quelques mois pour obtenir...

Et si le terminal GNL de Zeebrugge changeait d'actionnaire...... ()

Il est assez frappant de noter que les activités de transport ou de terminalling GNL (gaz naturel liquéfié) sont présentées comme un atout clé du groupe qui naîtra de la fusion entre Suez et Gaz de France (GDF). «C'est la belle histoire à raconter. Cela permet de montrer une carte du monde», observe un analyste financier

Sur le littoral de la Baltique · SNC concevra un terminal méthanier en Pologne... ()

SNC-Lavalin (SNC) a été choisie par la société polonaise de distribution de gaz PGNiG pour concevoir un terminal de gaz naturel liquéfié au port de Swinoujscie. (ARGENT)

Le gaz qatari débarque à Zeebrugge ()

Il y avait, hier à Zeebrugge, comme l'aurait chanté Jacques Brel, "<i>un ciel si bas qu'un canal s'est perdu".</i> Dommage, car c'était le jour J pour les sociétés Distrigaz et Fluxys. Hier à 10 heures précises est arrivé, dans la grisaille, le Umm Bab, le premier méthanier transportant du gaz dans le cadre de contrats à long terme signés avec le Qatar.

Réévaluation du projet de terminal de gaz naturel liquéfié · Le titre de Pétro-Canada monte malgré l'incertitude... ()

L'action de Pétro-Canada (PCA) est en légère hausse, au lendemain de l'annonce de la société à l'effet qu'elle réévalue son projet de terminal de gaz naturel liquéfié au Québec. (ARGENT)

Approvisionnement en gaz · Les promoteurs de Rabaska n'auraient pas fait le travail... ()

Les promoteurs du projet de terminal méthanier Rabaska, à Lévis, ont «sous-estimé» la difficulté de trouver une source d'approvisionnement en gaz naturel liquéfié (GNL). (ARGENT)

Le premier terminal offshore de gaz naturel liquéfié du monde en Mer Adriatique... ()

Exxon Mobil (45%), Qatar Petroleum (45%) et la filiale italienne d'EDF, Edison, se sont associés pour installer à 15 km de Porto Levante, sur la mer Adriatique, le premier terminal offshore de gaz naturel liquéfié (GNL) du monde.

Suez obtient un accès à un terminal GNL au Texas... ()

Suez a obtenu un accès à long terme au terminal GNL de Freeport (Texas) dans le cadre d’un accord avec ConocoPhillips. Suez disposera d’un accès maximal de 151 de TBtu par an (approximativement 3 millions tonnes par an ou 40 chargements) à partir de la mi-2010 via la capacité de ConocoPhillips au terminal de Freeport. Cette transaction renforcera la position dont dispose Suez en matière de regazéification dans le bassin atlantique grâce à l’apport d’un accès dans le golfe du Mexique à la capacité existante en Nouvelle Angleterre (terminal d’Everett) et en Belgique (à Zeebrugge). Dans le cadre d'un contrat séparé, le groupe donnera à ConocoPhillips un accès de marché via sa capacité de regazéification dans le terminal de Fluxys LNG à Zeebrugge. « Le Texas est l’un des plus importants consommateurs de gaz naturel des États-Unis. En s’assurant cette position au terminal de Freeport, Suez bénéficiera de synergies de portefeuille globales liées aux actifs de production au gaz naturel que possède le Groupe dans la région », a déclaré Dirk Beeuwsaert, CEO de Suez Energy International. « Par ailleurs, l’accès à une capacité à Freeport étoffera le portefeuille de regazéification de Suez en lui donnant une porte d’entrée sur le marché liquide dans le golfe du Mexique », a ajouté Philip Olivier, CEO de Suez Global LNG. Suez Global LNG est l’une des quatre entités opérationnelles de Suez Energy International. Elle opère sur la ...

 Autres actualités


Formation au referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement Google