Actualités Sciences > Pétrole : encore un nouveau record !















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Pétrole : encore un nouveau record !

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Le pétrole franchit les 58 dollars pour la 1ère fois... ()

Le pétrole de référence américain a franchi lundi la barre des 58 dollars le baril pour la première fois de son histoire à New York, en raison d'une demande vive et de craintes d'une pénurie d'essence cet été. Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude pour livraison en mai a atteint 58,18 dollars lors des échanges électroniques.

Asie: le brut, vers de nouveaux records, dépasse 81 dollars... ()

Les cours du brut ont atteint de nouveaux records, dépassant 81 dollars mardi dans les échanges électroniques cotés en Asie, alors que le marché s'inquiète d'une production serrée à l'approche de l'hiver aux Etats-Unis. A 5h35 HB, le baril de light sweet crude pour livraison en octobre gagnait 56 cents à 81,12 dollars le baril. Un peu plus tôt, les cours avaient atteint 81,08 dollars le baril. A New York, les prix du pétrole ont bondi jusqu'à 81,18 dollars le baril, un nouveau record historique lundi, lors des échanges électroniques, à la veille de la réunion très attendue de la Réserve fédérale (Fed) américaine. Les cours du Brent de la mer du Nord prenaient 30 cents à 77,28.

Le cours du baril de pétrole clôture au-dessus des 100 dollars... ()

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le cours du baril ''light sweet crude'' pour livraison en mars, clôture le 20 février à 100,74 dollars, en hausse de 73 cents. A Londres, le baril de Bre...

Le baril sous les 48 dollars à New York... ()

Les cours du pétrole brut sont repassés sous les 48 dollars le baril lundi matin à New York, suite à des déclarations du président de l'Opep et des liquidations spéculatives. Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude pour livraison rapprochée en juin cédait 77 cents à 47,90 dollars à 15h10 GMT, après avoir glissé jusqu'à 47,60 dollars.

Algérie: Les prix du pétrole affichent 93 dollars... ()

Les prix du pétrole continuent à s'envoler, affichant un nouveau record à plus de 93 dollars le baril, hier. C'est un seuil jamais atteint. Cette flambée est le fait de nouvelles menaces météo dans la zone pétrolière du golfe du Mexique. En valeur, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de «light sweet crude» pour livraison en décembre prenait 44 cents à 92,30 dollars.

Nouveau record historique du pétrole à New York... ()

Les prix du pétrole sont montés jusqu'à 80,36 dollars vendredi à New York, un nouveau record historique en séance. Vers 19h40 heure belge, le baril de light sweet crude pour livraison en octobre repartait toutefois à la baisse, revenant à 79,99 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). Le baril de brut avait franchi mercredi le seuil des 80 dollars pour la première fois depuis le début de sa cotation à New York. Jeudi, il était monté jusqu'à 80,20 dollars en séance. La reprise du marché boursier malgré les chiffres des ventes au détail ramène la confiance, a expliqué Phil Flynn, analyste d'Alaron Trading.

Le baril de pétrole dépasse les 80 dollars à Londres pour la première fois... ()

Le baril de pétrole Brent a dépassé jeudi pour la première fois le seuil des 80 dollars, atteignant un nouveau record historique à 80,20 dollars, alors que le marché craint l'arrivée d'une nouvelle tempête tropicale dans la zone de production du Golfe du Mexique.Vers 18H45 GMT, sur l'Intercontinental Exchange de Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre prenait 2,68 dollars à 80,11 dollars, peu après être monté à 80,20 dollars, un record historique.Son précédent record datait du 20 septembre, à 79,94 dollars.Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude pour livraison en novembre a terminé la séance en hausse de 2,58 dollars à 82,88 dollars.A New York, le record historique du brut en séance est de 84,10 dollars.Le Golfe du Mexique est l'une des principales régions productrices de pétrole des Etats-Unis et du Mexique et les investisseurs craignent que le passage d'une tempête n'endommage les infrastructures pétrolières.

Après un nouveau record, le prix du pétrole fait une pause à New York... ()

Les cours du baril de pétrole ont légèrement baissé jeudi à New York, sur des prises de bénéfices, après être montés à 115,54 dollars, un nouveau record historique. Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude pour livraison en mai a fini à 114,86 dollars, en baisse de 7 cents, par rapport à leur clôture mercredi. Au cours des échanges électroniques d'avant... [[ Pour consulter la suite de l'article et accéder aux compléments d'info en vidéo et aux infographies, cliquez sur le titre ]]

Le marché du pétrole se relâche après avoir touché les 135 dollars le baril... ()

Le marché du pétrole brut a fléchi jeudi à New York, reprenant son souffle après une course folle qui l'a mené jusqu'au niveau jamais vu de 135 dollars le baril. Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude pour livraison en juillet a bouclé la séance à 130,81 dollars, perdant 2,36 dollars par rapport à son record de clôture de mercredi (133,17 dollars). Cela... [[ Pour consulter la suite de l'article et accéder aux compléments d'info en vidéo et aux infographies, cliquez sur le titre ]]

Le cours du pétrole brut à près de 60$ [22/06/2005 09:40]... ()

A New York, le pétrole light sweet crude pour livraison en juillet a établi un record historique à 59,23 dollars le baril lors des échanges électroniques lundi matin.

En route vers les 90 dollars !... ()

Les cours du pétrole ont atteint des sommets jeudi, aussi bien à New York qu'à Londres. A la clôture, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le prix d'un baril de "light sweet crude" pour livraison en novembre prenait 2,23 dollars à 88,63 dollars par rapport à la veille.

Algérie: L'envolée des cours du brut continue - Le baril de pétrole frôle les 100 dollars... ()

Les prix du brut continuent de s'envoler : le baril de pétrole «light sweet crude», pour livraison en décembre, a enregistré hier une hausse de 1,29 dollar, à 97,99 dollars, dans les échanges électroniques en Asie, après avoir brièvement atteint 98,03 dollars, à 04h00 GMT, rapporte l'AFP.

Algérie: L'envolée des cours du brut continue - Le baril de pétrole frôle les 100 dollars... ()

Les prix du brut continuent de s'envoler : le baril de pétrole «light sweet crude», pour livraison en décembre, a enregistré hier une hausse de 1,29 dollar, à 97,99 dollars, dans les échanges électroniques en Asie, après avoir brièvement atteint 98,03 dollars, à 04h00 GMT, rapporte l'AFP.

Nouvel accès de fièvre pour le baril... ()

Les cours du pétrole brut n'en finissent pas de grimper ! Vendredi, ils ont battu leurs records aussi bien à Londres, où le baril de Brent de la mer du Nord a établi un plus haut historique à 89,30 dollars, qu'à New York, où le baril de "light sweet crude" pour livraison en décembre est monté à 92,22 dollars lors des échanges électroniques.

Nouveau record historique du pétrole à 81,24 dollars à New York... ()

Le baril de pétrole brut a atteint un nouveau record historique mardi matin, s'échangeant à 81,24 dollars le baril à New York vers 05H00 GMT lors des échanges électroniques, à quelques heures de la réunion très attendue de la Réserve fédérale (Fed) américaine.Vers 06H10 GMT, le baril de light sweet crude pour livraison en octobre s'échangeait encore à 81,16 dollars le baril, soit 59 cents au-dessus du prix de clôture de la séance du New York Mercantile Exchange (Nymex) enregistré quelques heures auparavant.Le baril de brut avait franchi mercredi le seuil des 80 dollars pour la première fois depuis le début de sa cotation à New York et a depuis enchaîné record sur record.L'ensemble des marchés financiers ont les yeux tournés vers la banque centrale américaine (Fed) qui va réexaminer mardi son taux directeur, actuellement à 5,25%.Les investisseurs anticipent sur une baisse des taux pour éviter que la récente crise des prêts immobiliers à risque (subprime) ne plombe l'économie puis la demande énergétique.Dans un contexte de déséquilibre entre l'offre et la demande, les analystes de Goldman Sachs ont relevé, dans une note de recherche, leur prévision du prix du baril pour fin 2007 à 85 dollars, contre 72 dollars auparavant, avec des risques importants de pics au-dessus de 90 dollars le baril.Ils ont également émis une prévision pour 2008 à 95 dollars le baril de brut.

 Autres actualités


Formation referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement Google