Actualités Sciences > Semaine de la Réduction des Déchets 2007















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Semaine de la Réduction des Déchets 2007

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Environnement : 1 Français = 360 kg de déchets par an... ()

Voilà qui pèse lourd sur l'environnement. Chaque Français produit en moyenne 360 kg de déchets par an. Un chiffre d'autant plus inquiétant que le poids des ordures ménagères ne cesse d'augmenter, de 1 à 2% par an...

Bilan de la Fête de l'Environnement au Val d'Europe... ()

Samedi 6 juin, le Syndicat d’Agglomération Nouvelle du Val d’Europe a organisé la 3ème Fête de l’Environnement sur la place d’Ariane de 14h à 18h. « Pour Agir, comprendre et s’amuser », tel était le leitmotiv de cette manifestation, placée cette année sous le signe des déchets

Expense Reduction Analysts propose des solutions aux entreprises pour diminuer les coûts ...... ()

La gestion des déchets est un enjeu environnemental de taille pour les entreprises à l’heure actuelle, mais c’est aussi un enjeu financier majeur en raison de l’augmentation croissante des coûts d’élimination. Source : ...

Mieux consommer pour moins jeter ()

Avec 360 Kg de déchets ménagers produits par an et par habitant, le poids de nos ordures ménagères a doublé en 40 ans, générant un coût de traitement annuel de 300 millions d'euros. Dans ce contexte, la 2e Semaine de la réduction des déchets (du 3 au 11 novembre) a pour objectif « de sensibiliser et de mobiliser les Français sur la nécessité de réduire les quantités de déchets que chacun produit au quotidien ». Alors que les débats du Grenelle sur la question des déchets et de leur traitement ont été (...) - POLITIQUE

Réduisons nos déchets : il faut agir !... ()

La gestion des déchets est un enjeu majeur tant sur le plan économique (augmentation des coûts de gestion des déchets) que sur le plan environnemental (gaspillage des matières premières, risque d'insuffisance d'exutoires de traitement à moyen terme). Le Grenelle Environnement en a fait une priorité et a fixé des objectifs très clairs : diminuer la production d'ordures ménagères et assimilées de 7 % par habitant pendant 5 ans, soit une diminution de plus de 5 kg par an et (...) - Développement Durable en action

Déchets ménagers: baisse de la collecte en Ile-de-France... ()

La baisse des déchets ménagers collectés sur le territoire de l'agglomération parisienne s'est très nettement accélérée en 2009 pour atteindre -3% sur l'ensemble de l'année, soit 73.000 tonnes de déchets en moins, a annoncé le Syndicat intercommunal de traitement des ordures ménagères (Syctom) de l'...

Non au développement jetable... ()

Nous avions omis de nous faire écho de la petite campagne d'affichage d'un syndicat de traitement des ordures ménagères de Bretagne. Voilà cet oubli réparé. En quelques affichettes, le Smictom des Châtelets, syndicat de traitement des ordures ménagères basé près de Saint-Brieuc, souhaitait promouvoir la réduction des déchets à la source à l’occasion de la Semaine du développement durable. « Cette campagne nous paraît de nature à porter gravement préjudice à des (...) - Publication définitive / Nature, écologie

Rencontres sur l'avenir des déchets... ()

C'est hier que se sont ouvertes les « Rencontres sur l'avenir des déchets en Ile-de-France », en présence de la Secrétaire d'état à l'écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, à la Cité des sciences et de l'industrie à Paris. L'occasion de revenir sur la révision du schéma directeur régional d'Ile-de-France et de présenter les enjeux et les grandes lignes du plan régional français de gestion des déchets ménagers. « Nous avons comptabilisé 300 000 visites sur le site du Grenelle de l’environnement et notamment (...) - 21 EME

Veolia : valorisation & réseau de chaleur en Hte Garonne... ()

La communauté urbaine de Bordeaux a confié à Veolia Environnement l'exploitation de l'unité de valorisation énergétique et le réseau de chaleur des hauts de Garonne. Veolia Environnement, par l’intermédiaire du groupement de ses filiales Soval et Dalkia, vient de remporter l’appel d’offres de délégation de service public concernant l’exploitation du complexe thermique des Hauts de Garonne. Le contrat, d’une durée de 12 ans, correspond à un chiffre d’affaires cumulé d’environ 180 millions d’euros pour Veolia Environnement. Il entrera en vigueur dès le 1er janvier 2009. Les missions confiées à Veolia Environnement par la Communauté Urbaine de Bordeaux portent sur : L’exploitation de l’unité de valorisation énergétique de Cenon, qui traite 120 000 t/an de déchets ménagers et produit de l’énergie pour alimenter le réseau de chaleur, l’exploitation du réseau de chaleur qui alimente l’équivalent de 12 000 logements en chauffage et eau chaude sanitaire (périmètre actuel) sur les communes de Cenon, Lormont et Floirac. La délégation de service public sera mise en oeuvre en assurant la pérennité de la totalité des emplois, assure Veolia. Outre la baisse du coût de traitement des déchets,le groupe s’est engagé dans une amélioration du service aux usagers du chauffage urbain. En effet, les 17,5 km du réseau actuel seront entièrement rénovés. Le passage en basse pression et la création de nouvelles bou...

L'Anjou tirera l'énergie de ses déchets... ()

S'inscrire dans une politique durable répondant aux enjeux environnementaux et aux besoins à venir passe aussi par la gestion des déchets ménagers. Adoptant à l'unanimité le projet Biopôle le 17 janvier, les élus d'Angers Loire Métropole ont engagé l'agglomération dans une nouvelle filière de traitement basée sur les dernières techniques disponibles. L’agglomération d’Angers privilégie depuis 2001 la diminution de la quantité des déchets en développant la prévention et la valorisation des déchets (...) - INITIATIVE

Environnement. Bioréacteurs: des déchets à l'électricité... ()

Un bioréacteur… c'est la formule adoptée par Trifyl, syndicat mixte qui a en charge le traitement de 80 % des déchets ménagers du Tarn, soit 90 000 tonnes de déchets résiduels et une production..

Peu d'attention portée à l'environnement lors de l'achat... ()

Les consommateurs ne tiennent que peu compte de l’environnement lors de leur attitude d’achat. Ils espèrent que les producteurs en tiennent compte. C’est ce qui ressort de l’enquête du ministère britannique de l’environnement.

Déchets ménagers : le principe pollueur-payeur enfin adopté à l'Assemblée... ()

Lors des discussions à l'Assemblée autour du projet de loi Grenelle 1, les députés ont adopté un amendement instaurant une taxe sur le poids des poubelles des ménages. Ainsi, d'ici une dizaine d'années, le principe de pollueur-payeur sera appliqué aux particuliers et les ménages paieront donc en fonction de la quantité de déchets produits. Présenté par le député communiste André Chassaigne, cet amendement précise que la redevance d'enlèvement des ordures ménagères et la taxe d'enlèvement des ordures ménagères devront intégrer une part variable qui pourra prendre en compte le poids des déchets et leur nature. Il vaut donc mieux être célibataire et consommateur de surgelés qu'un ménage avec six enfants ? Universal Press Agency : le Fil d'Actus en Continu, indépendant et différent, peut animer et enrichir votre site Internet. Contactez-nous au 0820 821 453

Semaine spéciale : réduisez vos déchets !... ()

A l'occasion de la Semaine européenne de la Réduction des Déchets, Futura-Environnement vous présente une semaine spéciale dédiée à cette thématique. Renseignez-vous sur le tri sélectif, le recyclage, les différents types de déchets (déchet ultime ou toxique) ainsi que leur traitement.  Mobilisez-vous pour réduire la quantité de déchets que nous produisons, car chaque Français produit presque une demi-tonne de déchets par an !  Trouvez ici ...

Déchets ménagers : le principe pollueur-payeur enfin adopté à l'Assemblée... ()

Lors des discussions à l'Assemblée autour du projet de loi Grenelle 1, les députés ont adopté un amendement instaurant une taxe sur le poids des poubelles des ménages. Ainsi, d'ici une dizaine d'années, le principe de pollueur-payeur sera appliqué aux particuliers et les ménages paieront donc en fonction de la quantité de déchets produits. Présenté par le député communiste André Chassaigne, cet amendement précise que la redevance d'enlèvement des ordures ménagères et la taxe d'enlèvement des ordures ménagères devront intégrer une part variable qui pourra prendre en compte le poids des déchets et leur nature. Il vaut donc mieux être célibataire et consommateur de surgelés qu'un ménage avec six enfants ? France Matin, toute l'information francophone en continu, autrement, différemment peut être intégré au sein de votre Intranet - contactez nous au 0820 821 453

 Autres actualités


Formation referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement Google