Actualités Sciences > Total cède 10% de sa participation dans le projet Joslyn















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Total cède 10% de sa participation dans le projet Joslyn

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Total: le gisement de gaz australien d'Ichthys serait plus important que prévu... ()

Le pétrolier japonais Inpex (76%) s'est allié à Total (24%) pour exploiter le gisement de gaz d'Ichthys situé au large des côtes Nord-ouest de l'Australie. Ce gros projet comporte la construction d'une usine de liquéfaction qui produira 8 millions de tonnes de GNL et 100 mille barils par jour de condensats à partir de 2014. Inpex qui opère ce champ, vient de revoir les estimations des réserves de gaz de plus de 30% à 12800 milliards de pieds cube (362...

Sables bitumineux de l'Athabasca, le partenaire de Total veut vendre ses parts... ()

Le canadien Enerplus Resources Found qui détient dans l'Athabasca, 15% des parts dans le Projet d'exploitation des sable bitumineux Joslyn, piloté par Total, se pose des questions sur sa volonté de conserver cette participation. En effet il détient par ailleurs d'autres intérêts dans les sables bitumineux avec un meilleur contrôle sur les délais et les dépenses en capitaux. Enerplus a choisi un conseiller financier pour l'aider dans ce désinvestissement. L'aventure de Total dans les sables de l'Alberta à l'aboutissement bien...

Total se renforce dans les huiles lourdes au Canada... ()

Total vient de signer avec la société canadienne Synenco Energy Inc. cotée à la bourse de Toronto, un accord au titre duquel Total fera une offre publique d’achat visant à acquérir l’ensemble des actions de Synenco au prix de 9 dollars canadiens par action, soit un montant total de près de 480 millions de dollars canadiens (ou environ 300 millions d’euros). Cette offre amicale a été approuvée à l’unanimité par le conseil d’administration de Synenco, qui la recommandera à ses actionnaires. Le prospectus de l’offre sera publié dans les prochains jours. En fonction de la date de réception de l’autorisation réglementaire nécessaire des autorités canadiennes, l’offre sera ouverte pour acceptation pour une période actuellement estimée de 35 à 45 jours. Le principal actif de Synenco est une participation de 60 % dans le projet Northern Lights, dont il est opérateur, situé en Athabasca, dans la province canadienne de l’Alberta, à environ une centaine de kilomètres au nord-est de Fort McMurray. La société chinoise Sinopec détient à travers sa filiale SinoCanada Petroleum Corporation les 40 % restants. La dernière estimation des ressources contingentes du projet Northern Lights publiée par Synenco est d’environ 1,08 milliard de barils de bitume. Ces ressources devraient être exploitées à partir de techniques minières. Le dossier d’approbation réglementaire du développement minier du projet Northern Lights a été soumis à ...

Canada: Total démarre l'exploitation des sables bitumineux de Surmont... ()

Total a démarré l'exploitation commerciale des sables bitumineux de Surmont, au Canada, d'où il extrait du pétrole lourd, avec une capacité de 25.000 barils par jour, a annoncé mardi le pétrolier français dans un communiqué.Total détient 50% de ce projet situé dans la province de l'Alberta et opéré...

GNL : les autorités australiennes soutiennent le projet du japonais Inpex... ()

La loi votée cette semaine donnera à Inpex et à son partenaire Total toutes les garanties que la future usine de GNL verra bien le jour près de Darwin, dans la province du territoire du Nord.    

Nouvelles énergétiques en vrac de la fin Mai 2008... ()

Sables bitumineux de l'Alberta: le climat politique et économique n'est pas très sain dans cette Province canadienne, avec des menaces de changement des règles fiscales, des tensions sur les ressources technologiques et les possibilités de sous-traitance. StatoilHydro a décidé de repousser de deux ans ses investissements dans un upgradeur de bitume de 100 mille barils par jour, pour mieux optimiser ses choix. De même Total retarderait d'un an, pour 2014, le démarrage de son projet de Joslyn pour mieux réaliser...

Total et Inpex développent un champ gazier géant en Australie... ()

Total va lancer avec le groupe énergétique japonais Inpex les études d'ingénierie (FEED) pour développer le champ de gaz géant d'Ichthys, au large de l'Australie, a annoncé le groupe jeudi dans un communiqué.Situé à 200 km au large des côtes nord-ouest de l'Australie, le champ d'Ichthys a des...

Total: Areva aurait cédé sa participation dans Total selon Le Figaro... ()

Le groupe nucléaire Areva a cédé sa participation dans le groupe Total afin de financer ses projets industriels, selon une information publiée samedi dans Le Figaro.Interrogés par l'AFP, Areva et Total n'ont pas souhaité faire de commentaires.Le groupe nucléaire a cédé il y a une quinzaine de jours sa participation de 0,4% dans le capital de Total, participation valorisée à près de 400 millions d'euros, selon le quotidien.Areva est actuellement à la recherche d'environ 3 milliards d'euros pour financer ses investissements.En février,...

Total vend à Sinopec une part dans un projet de sables bitumineux au Canada... ()

Le groupe pétrolier français Total a cédé au géant pétrolier chinois Sinopec une participation de 10% dans son projet canadien d'exploitation de sables bitumineux Northern Lights, a-t-il annoncé mercredi dans un communiqué. Les détails financiers de l'opération n'ont pas été dévoilés.Total et...

Nigeria : Total peut lancer l'exploitation du gisement offshore d'Usan... ()

Total a reçu les autorisations du Nigeria pour le lancement du développement du gisement de pétrole en mer profonde d'Usan, dont les réserves ont été évaluées à 500 millions de barils, a annoncé jeudi le groupe pétrolier français dans un communiqué.Total est opérateur de ce projet par sa filiale...

Total se fait indemniser par le Vénézuela... ()

Total et Statoil ont obtenu 1,1 milliards de dédommagement pour avoir été contraints de céder une partie de leur participation dans le projet pétrolier Sincor. Depuis 2006, Le Président vénézuelien Hugo Chavez oblige les entreprises pétrolifères étrangères à céder une participation d'au moins 51% à la compagnie nationale PDVSA. Exxon Mobil et ConocoPhilips ont refusé l'accord et se sont vus sommées de quitter le pays. Total et Statoil ont en revanche accepté de réduire leur participation dans le projet Sincor, tout en payant un droit de particpation au projet de 130 millions d'euros. Total a ainsi réduit sa part de 47 à 30%, et Statoil de 15 à 10%. En compensation, le Vénézuela vient de leur accorder une indemnité de 735,3 millions de dollars pour Total, payée en pétrole, et de 234,7 millions pour Statoil, en numéraire. Le projet Sincor, rebaptisé Petro Cedeno, devrait produire 200 000 barils par jour.

Total se renforcerait en Iran... ()

Total pourrait prochaînement se renforcer en Iran. La société de prospection pétrolière japonaise Inpex, qui détient 75% des droits de développement du gisement pétrolier iranien d'Azadegan, souhaite limiter les risques en en vendant environ 20% à des sociétés étrangères,...

 Autres actualités


Formation referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement