Actualités Sciences > Total poursuit son développement au Venezuela















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Total poursuit son développement au Venezuela

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Total poursuit son développement au Venezuela... ()

Total annonce la signature de deux accords d’études conjointes avec PDVSA sur le bloc de Junin 10, dans la ceinture de l’Orénoque, au Venezuela. Ces accords ont été signés par Christophe de Margerie, Directeur Général de Total, et Rafael Ramirez, Ministre chargé de l’Energie et du Pétrole de la République Bolivarienne du Venezuela et Président de la société nationale PDVSA. Ils prévoient l’évaluation des réserves de brut extra-lourd du bloc Junin 10 ainsi que l’étude d’un projet de production de brut extra-lourd sur ce même bloc. Le bloc Junin 10, d’une superficie de près de 600 kilomètres carrés, se trouve dans la ceinture de l’Orénoque, au sud et à l’ouest de la zone développée dans le cadre de Sincor, en cours de conversion en entreprise mixte (PetroCedeño). Ces deux accords illustrent la volonté de poursuivre la coopération pour le long terme de Total et PDVSA, en particulier pour le développement des importantes réserves de brut extra-lourd de la ceinture de l’Orénoque. Total est présent au Venezuela au travers de Sincor qui, entré en production en 2000, a une capacité de production et de transformation en brut synthétique de haute qualité de plus de 200 000 barils par jour de brut extra-lourd. Sincor est en cours de conversion en une entreprise mixte (PetroCedeño) dont Total sera actionnaire à hauteur de 30,323 %. Le Groupe possède également des participations dans le projet Yucal Placer (69,5 %) et dans le blo...

Chavez choisit Total pour assurer la poursuite de la valorisation des huiles lourdes de l'Orénoque... ()

Le Groupe Total informe qu'il vient de signer deux accords d'études avec le pétrolier Venezuélien PDVSA concernant le Bloc Junin 10 dans le bassin de l'Orénoque. Ces accords concernent l'évaluation des gisements d'huile lourde et l'étude d'un projet d'exploitation de ces réserves. Les participation de Total (30,3%) et de StatoilHydro (9.5%) dans Petrocedeno la Société mixte en charge de l'exploitation des huiles lourdes de l'ancien Sincor, produisant 200 mille barils par jour, apportent à cette entreprise la compétence et le...

Venezuela : progression des réserves de pétrole via l'Orénoque... ()

Le ministre vénézuélien de l'Energie Rafael Ramirez a annoncé lundi à Ciudad Guayana, dans la région de l'Orénoque ? nouvel eldorado de l'or noir - la progression des réserves de pétrole prouvées du Venezuela. Le ministre s'exprimait à l'occasion de...

Russie/Venezuela : entreprise commune pour le pétrole de l'Orénoque... ()

Gros message pour indiquer - s'il en était besoin - que tout va pour le mieux entre Russie et Venezuela. Histoire d'asticoter les Etats-Unis ... lesquels ne filent le parfait amour ni avec l'un, ni avec l'autre ... La Russie et le Venezuela ont annoncé lundi la signature d'un accord en vue de créer une coentreprise chargée d'exploiter Junin-6, un gisement situé dans le bassin de l'Orénoque, aux immenses ressources pétrolières. La cérémonie s'est déroulée en présence du premier ministre russe Vladimir Poutine et du ministre vénézuélien de l'Energie et du Pétrole Rafael Ramirez. Selon Igor Setchine, vice-premier ministre russe en charge du complexe combustible-énergie, la Russie détiendra 40% de la coentreprise, et le Venezuela 60%. Précisons à cet égard que le Consortium pétrolier national russe est formé par Rosneft, Loukoïl, Gazprom neft, TNK-BP et Sourgoutneftegaz.Avec cette rencontre, nous achevons un travail entamé il y a un an pour créer les conditions nécessaires à l'exploitation d'un des gisements pétroliers les plus importants au monde, Junin-6, a déclaré le chef du gouvernement russe. Vladimir Poutine a par ailleurs indiqué que dès que cet accord serait ratifié par le Parlement vénézuélien, le Consortium pétrolier national russe verserait le bonus de 600 millions de dollars qui avait été convenu au Venezuela. En septembre 2009, lors de la visite du président vénézuélien Hugo Chavez à Moscou, un mémorandum avait été signé en vue de la création d'une coentr...

Comment Total s'engraisse sur le dos des consommateurs... ()

On se souvient que Christophe de Margerie, le patron de Total, avait protesté lors de la récente assemblée générale des actionnaires que, lorsque les cours s’envolent, ce n’est pas une augmentation des profits de la maison. Et estimé qu’il faut que le monde entier s’habitue à un (...)

Total prépare des investissements massifs au Venezuela... ()

Total et PDVSA vont investir 25 milliards de dollars au Venezuela pour exploiter ensemble des gisements de pétrole dans le bassin de l'Orénoque. Le français pourrait faire une offre sur d'autres champs vénézuéliens avec le chinois CNPC.

3 accords signés par Total en Syrie... ()

A l'occasion de la visite d'Etat de Nicolas Sarkozy, Total annonce avoir signé trois accords pétroliers et gaziers en Syrie. Le premier accord prévoit l’extension du permis pétrolier de Deir Ez Zor dont Total détient 100 % et qui est opéré conjointement par Total et la Syrian Petroleum Company via la société Deir Ez Zor Petroleum Company. Cet accord prolonge le permis de 10 ans jusqu’en 2021 et permet la poursuite et l’optimisation de la production des champs de Jafra, Qahar et Atalla. Le deuxième accord porte sur la production du champ de gaz à condensats de Tabiyeh afin d’augmenter les livraisons de gaz sur le marché domestique syrien, à partir de l’usine de Deir Ez Zor. Cet accord permet le développement des activités de Total dans les opérations gazières en Syrie. Enfin, Total a signé un accord cadre établissant un partenariat stratégique avec les compagnies nationales syriennes, la Syrian Petroleum Company et la Syrian Gas Company, prévoyant de développer des projets en commun entre Total et ces compagnies. Total en Syrie Total est présent en Syrie depuis 1988 et opère le permis de Deir Ez Zor, via la société Deir Ez Zor Petroleum Company, détenue à 50 % par Total et à 50 % par la Syrian Petroleum Company. La production opérée du Groupe en Syrie s’est élevée à 29 000 barils par jour en 2007.

Venezuela/pétrole : forte hausse du bénéfice pour PDVSA... ()

Alors que selon le quotidien El Nacional, des ouvriers en grève bloquent depuis mardi quinze foreuses de pétrole de la compagnie chinoise CNPC dans l'est du Venezuela, la compagnie publique PDVSA (Petroleos de Venezuela) a annoncé dimanche avoir réalisé en...

Venezuela : 3,4 milllions de barils/j en 2006... ()

La production pétrolière du Venezuela s'élèvera à 3,4 millions de barils par jour en 2006 malgré la réduction quotidienne de 50.000 barils, a annoncé mardi le ministre vénézuélien de l'Energie Rafael Ramirez. Le Venezuela et le Nigéria ? deux des...

Les premiers pas nucléaires de Total... ()

Bien qu'ayant semble-t-il renoncé à monter dans le capital d'Areva, le groupe Total s'apprête à faire ses grands débuts sur la scène nucléaire. L'énergéticien compte en effet mettre à profit son réseau d'influence moyen-oriental pour décrocher avec Areva et Suez la vente de deux réacteurs EPR aux Emirats Arabes Unis. Il y a moins d’un an, alors qu’il s’apprêtait à devenir Directeur général du groupe Total, Christophe de Margerie confiait au Financial Times que, « étant dans le secteur (...) - ECONOMIE

Venezuela : 19 entreprises en piste pour l'attribution de 7 champs de pétrole... ()

Certains ont beau critiqué Hugo Chavez, son pays, le Venezuela, continue tout de même à ?attirer? les foules ... ou plutôt les majors pétrolières ... Le ministre vénézuélien de l'Energie et du Pétrole, Rafael Ramirez a confirmé jeudi que 19...

Venezuela : offres de 2 consortiums pour le pétrole de l'Orenoque... ()

L'Orénoque attire toujours les convoitises.... Le Président du Venezuela, Hugo Chavez a ainsi indiqué vendredi que son pays venait de recevoir deux offres de consortiums regroupant des entreprises originaires de l'Inde, de Chine et d'Europe en vue d'exploiter trois blocs de cette région très prometteuse. Les blocs seront attribués le 10 février prochain. Vendredi, le très charismatique président vénézuelien a ainsi annoncé lors d'une cérémonie publique retransmise à la radio et la télévision avoir reçu la veille deux offres pour les trois blocs de Carabobo 1, 2 et 3. Les noms des entreprises concernées n'ont pas été communiqués, Chavez se contentant d'évoquer un groupe d'entreprises du monde entier, de l'Inde à différentes parties de l'Europe, en passant par la Chine. Chacun des trois projets aura une production initiale de 400.000 barils par jour, moyennant un investissement de 10 à 15 milliards de dollars (7 à 11 milliards d'euros). Quelque soit l'issue du processus d'attribution, en vertu d'une règle en vigueur depuis 2007 dans le bassin de l'Orénoque, le Venezuela participera à hauteur d'au moins 60% dans ces projets, via le groupe public pétrolier PDVSA. L'appel d'offres avait été reporté à la demande des groupes pétroliers qui souhaitaient éclaircir certains points du contrat, tandis que le gouvernement du Venezuela a accepté de leur proposer des conditions fiscales plus favorables en raison de la crise.? Plusieurs grands groupes pétroliers, comme le franç...

The economic, social and environmental impact of ?Petroleos de Venezuela S.A? (PdVSA) for the Venezuelan society... ()

Historically, Venezuela has nationalized its hydrocarbon industry in 1975-1976, creating Petroleos de Venezuela S.A (PdVSA), the country’s state-run oil and natural gas company. Along with being Venezuela’s largest employer, PdVSA accounts for about one-third of the country?s GDP, 50 percent of the government's revenue and 80 percent of Venezuela?s exports earnings. The policy changed in [...]

Les défis de Christophe de Margerie à la tête de Total... ()

Christophe de Margerie devait devenir officiellement mardi soir directeur général de Total. Revue des dossiers chauds qui attendent le patron du groupe le plus riche de France.

Total fait les frais du CPE en Russie/Vénézuela... ()

Pendant qu'en France, cigales et souris dansent, portées par le son des chants incantatoires des manifestants anti-CPE, Russie et Vénézuela fourmillent d'intention envers les groupes français, puisqu'après Chavez s'est maintenant aux autorités russes de mettre la pression sur TOTAL....

 Autres actualités


Formation referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement Google