Actualités Sciences > 100% des essais OGM de Monsanto détruits en France















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

100% des essais OGM de Monsanto détruits en France

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

ORLEANS - Des dommages et intérêts revus à la baisse pour Monsanto - par Intensite le 17.09.2008 : 08:22... ()

Hier le tribunal administratif d’Orléans a rendu son délibéré quant aux demandes exigées par le semencier Monsanto, suite au fauchage de parcelles de maïs transgénique par 47 faucheurs à Greneville-en-Beauce, dans le Loiret, le 14 août 2004. le semencier avait exigé la somme de 626.000 euros de dommages et intérêts au faucheurs. Le tribunal  a demandé que ces exigences soient revues dans de plus justes proportion. Pour ce fauchage, les 47 faucheurs ont été condamnés solidairement à verser 30.550 euros de dédommagement. Pour ce qui est du fauchage de l’autre parcelle, en juillet 2005, c’est une somme de 30.100 euros que devront payer les faucheurs à Monsanto.

Les anti-OGM ont détruit tous les essais français de Monsanto... ()

Les anti-OGM français en lutte contre Monsanto ont atteint leur objectif : 100 % des plantations expérimentales effectuées cette année par le géant américain dans l'Hexagone sont désormais détruites. Les dernières ont été arrachées vendredi dernier. A Valdivienne et Civaux, dans la Vienne, une...

ORLEANS - L'avocat de Monsanto réclame 626.000 euros d'indemnisation - par Intensite le 28.05.2008 : 08:48... ()

La cour d’appel d’Orléans a examiné hier le recours intenté par le semencier Monsanto et par quarante-neuf faucheurs volontaires dans le cadre de la destruction de parcelles de maïs transgénique, en 2005 et en 2006, à Greneville-en-Beauce. Les débats portaient sur les indemnisations. L’avocat du semencier a réclamé 313.000 euros de dommages et intérêts pour chacune des actions de destruction, soit, un total de 626.000 euros. La décision a été mise en délibéré au 16 septembre. Hier matin, également à Orléans, Jean-Marie Loury, agriculteur d’Eure-et-Loir et faucheur volontaire, avait répondu à une convocation du juge d’instruction en qualité de témoin assisté, dans le cadre d’une plainte déposée par Monsanto, contre les militants anti-OGM, pour association de malfaiteurs.

Un "Monsanto d'or" décerné à l'Afssa... ()

Une cinquantaine de faucheurs volontaires, opposés à la culture de maïs transgénique, ont remis samedi un Monsanto d'or à l'Afssa pour son récent avis selon lequel le maïs OGM du semencier américain ne présente pas de danger pour la santé humaine.

Monsanto: enquête des autorités sur le marketing de semences de soja... ()

Le spécialiste américain des semences génétiquement modifiées Monsanto a annoncé jeudi qu'il faisait l'objet d'une enquête du ministère de la Justice sur un marketing potentiellement anticoncurrentiel de semences de soja.

«100% des essais OGM» de Mosanto en France détruits... ()

La multinationale américaine est très remontée après la France et le fauchage de toutes ses parcelles d'expérimentation d'OGM.

Relaxe pour les militants anti-OGM ayant envahi le site Monsanto de Trèbes... ()

Le tribunal correctionnel de Carcassonne a relaxé mercredi l'ensemble des militants anti-OGM, parmi lesquels José Bové, poursuivis pour entrave à l'exercice de la liberté du travail après avoir envahi le site du semencier Monsanto, à Trèbes (Aude) le 13 avril 2006.

[Environnement] Le Roundup de Monsanto mauvais pour la santé !... ()

Tout le monde s'en doutait, Monsanto démentait catégoriquement, mais un laboratoire français vient de démontrer le contraire : le fameux Roundup du géant américain de l'agrochimie Monsanto (dont on sait les pratiques parfois douteuses maintes fois dénoncées en matière de contrôle de ses produits et brevets) est nocif et mauvais pour la santé !

José Bové appelle à la poursuite des actions anti-OGM... ()

Le leader altermondialiste José Bové a très clairement appelé samedi à Saint-Chély-d'Aubrac (Aveyron) les militants anti-OGM à détruire les parcelles d'essais et à détruire toutes les parcelles de semences qui ont été mises en place par des multinationales.

Monsanto veut contrôler la nourriture du monde... ()

Après deux ans d'enquête sur la multinationale Monsanto, Marie-Monique Robin livre ses résultats dans un ouvrage et un DVD, intitulés Le monde selon Monsanto (1). On y découvre une entreprise sans scrupule, dont l'objectif actuel est de répandre ses semences OGM partout dans le monde. Entretien. Qu'est-ce que Monsanto ? C'est une firme américaine née en 1901, [...]

La filiale de Monsanto condamnée en appel pour mise sur le marché illicite d'OGM... ()

Deux anciens PDG d'Asgrow France, filiale du semencier américain Monsanto, ont été condamnés le 8 novembre par la cour d'appel de Montpellier à des amendes de 5.000 euros pour l'un et 10.000 euros pou...

ORLEANS - Le tribunal rendra son délibéré suite à un recours déposé par Monsanto - par Intensite le 15.09.2008 : 08:58... ()

C’est demain que la cour d’appel d’Orléans rendra son délibéré suite à un recours sur intérêts civiles que Monsanto avait effectué contre 49 faucheurs volontaires, qui, rappelez-vous avaient détruit des parcelles de maïs transgéniques à Greneville-en-Beauce, en 2005 et 2006. En mai dernier, lors de l’audience au tribunal, Monsanto avait fait appel considérant les indemnités allouées par le tribunal dérisoires, face aux dégâts causées par les faucheurs. De leur côté, ces derniers avaient eux aussi fait appel considérant la décision du tribunal trop lourde. Monsanto réclame une somme de 626.000 euros aux faucheurs qui ont détruit ses parcelles.

Interdiction du maïs OGM en Allemagne: Monsanto a déposé plainte... ()

Le producteur américain de semences Monsanto a déposé plainte contre la décision du gouvernement allemand d'interdire son maïs génétiquement modifié MON 810, a indiqué mardi Brad Mitchell, un porte-parole de l'entreprise, à la suite d'informations de presse.

OGM : condamnation définitive pour deux anciens dirigeants de Monsanto... ()

La Cour de cassation a rejeté les pourvois formés par deux anciens PDG d'Asgrow France, filiale du semencier américain Monsanto, rendant définitive leurs amendes de 5.000 et 10.000 euros pour mise sur le marché d'OGM sans autorisation, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Un avis autorisé contre le maïs transgénique de Monsanto... ()

Le Haut conseil des biotechnologies (HCB) juge que les inconvénients d'une mise en culture du maïs transgénique MON 810 de Monsanto l'emportent sur les avantages. La dépêche de l'AFP

 Autres actualités


Formation referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement