Actualités Sciences > Une nouvelle expédition pour tenter de lever le "mystère Lapérouse"















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Une nouvelle expédition pour tenter de lever le "mystère Lapérouse"

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Une nouvelle expédition pour tenter de lever le "mystère Lapérouse"... ()

Une nouvelle campagne de fouilles débutera le 16 septembre dans le Pacifique sud, au large des îles Salomon, pour tenter de percer le mystère de la disparition en mer en 1788 du navigateur français Lapérouse, parti explorer la planète sur ordre de Louis XVI.

Le mystère Lapérouse. Interview de l'amiral Jean-Louis Battet... ()

Deux-cent vingt ans après la disparition de la Boussole et de l'Astrolabe, la France va déployer, en mai, des moyens sans précédent pour tenter de percer le mystère du naufrage des frégates de Lapérouse. - Expositions, festivals et sport

Opération Lapérouse : L'expédition s'achève et le mystère perdure... ()

C'est demain que le bâtiment de transport léger Dumont D'Urville doit arriver à Nouméa, après trois semaines de recherches sur Vanikoro, dans le Pacifique sud. Dimanche, le Batral a quitté l'île, après avoir servi de base à l'expédition, qui tentait de percer le mystère de la disparition des deux frégates de Lapérouse (ou La Pérouse suivant les orthographes), en 1788. - Exercices - Opérations / Dumont d'Urville L9032

Nouvelle expédition sur les traces de Lapérouse à Vanikoro... ()

ne nouvelle expédition sur les traces du navigateur Lapérouse partira le 16 septembre de Nouméa pour un mois de fouilles, au large de Vanikoro aux îles Salomon, où ses frégates se sont fracassées en 1788. - Exercices - Opérations / Dumont d'Urville L9032

Hervé Morin lance la 8ème expédition Lapérouse ()

A l'occasion de son déplacement en Nouvelle-Caldéonie le ministre de la Défense Hervé Morin a assisté, mardi 16 septembre, au lancement de l'Expédition Lapérouse 2008 deux siècles après la disparition des frégates l'Astrolabe et la Boussole. Hervé Morin a visité le bâtiment de transport léger (batral) Dumont d'Urville mis à disposition par la Marine nationale, avant que ce dernier ne largue les amarres pour rejoindre l'île de Vanikoro (Îles Salomon, Pacifique sud), où l'expédition commandée par la capitaine de vaisseau Jean-François de Galaup, comte de Lapérouse, avait fait naufrage en 1788. - Exercices - Opérations / Dumont d'Urville L9032

« Opération Lapérouse 2008 » : départ le 16 septembre pour le Dumont d'Urville... ()

M. Hervé Morin, ministre de la défense a lancé à Nouméa aujourd'hui, l'expédition « Lapérouse 2008 », placée sous haut patronage du président de la République. Cette expédition vise à poursuivre les fouilles archéologiques au large de l'île de Vanikoro, dans l'archipel des Salomon, où la Boussole et l'Astrolabe, les deux frégates du CV Jean-Francois de Galaup, comte de Lapérouse, ont fait naufrage en 1788. - Exercices - Opérations / Dumont d'Urville L9032

La France à l'assaut du mystère Lapérouse... ()

C'est aujourd'hui que débute la plus importante mission de recherche jamais lancée sur les traces du navigateur et explorateur français. A la tête de plus de 100 marins et scientifiques, Lapérouse a disparu avec ses hommes en 1788, après le naufrage des frégates Boussole et Astrolabe dans l'archipel des Salomon, dans le Pacifique sud. - Expositions, festivals et sport / Dumont d'Urville L9032

A la recherche de Lapérouse... ()

Une mer démontée, le mugissement du vent et des flots, une coque jetée sur les récifs par les montagnes d'écume de déferlantes… La saisissante reconstitution en images virtuelles du naufrage des deux frégates de l'expédition Lapérouse, la Boussole et l'Astrolabe, qui ouvre l'exposition donne le ton : Le Mystère Lapérouse plonge le visiteur dans une aventure aux dimensions légendaires, qui s'acheva tragiquement il y a deux cent vingt ans sur les brisants de l'île de Vanikoro (Salomon). Une terre volcanique perdue dans le Pacifique, redoutable en raison de son climat et de sa mangrove peuplée de caïmans. - Expositions, festivals et sport

"Nouvelle expédition sur les traces de Lapérouse à Vanikoro"... ()

Le début des recherches à Vanikoro a suggéré ce commentaire lu dans le journal Le Monde en date du 8 Sept. 08:Une nouvelle expédition sur les traces du navigateur Lapérouse partira le 16 septembre de Nouméa pour un mois de fouilles, au large de Vanikoro aux îles Salomon, où ses frégates se sont fracassées en 1788. Le départ de la campagne sera donné à la base militaire Chaleix de Nouméa, par le ministre de la Défense Hervé Morin, où appareillera le bâtiment de transport léger, Dumont d'Urville, avec à son bord 120 personnes, dont la moitié de membres d'équipages et l'autres de scientifiques.if (provenance_elt !=-1) {OAS_AD('x40')} else {OAS_AD('Middle')} D'importants moyens ont été mobilisés pour cette huitième campagne de recherche, dont un radar de sol de dernière génération de la Compagnie générale de Géophysique (CGG).Lors de la mission, les travaux vont se concentrer sur le site de l'épave de La Boussole, à bord de laquelle se trouvait Jean-François de Lapérouse, et à terre, sur le camp des Français où auraient séjourné des rescapés. Des plongeurs démineurs de la Marine ont préparé le site de La Boussole pour faciliter notre tâche. On espère sortir des nouvelles pièces, peut-être ayant appartenu à Lapérouse, a indiqué à l'AFP, Alain Conan, président de l'association Salomon, à l'origine des recherches commencées il y a plus de 25 ans.Cette dernière mission est une finition de chantier car, compte tenu des moyens mis en oeuvre, il ne restera plus grand chose à faire après...

Laperouse sur le "Portail des Sous Marins"... ()

source: le portail des sous-marins 16/09/07Départ de la plus grande mission de recherches jamais menée sur les traces de Monsieur de Lapérouse Le départ de cette mission sera lancée le 16 septembre 2008 à bord du Dumont d'Urville en présence de Monsieur Hervé Morin, ministre de la Défense L'Expédition Lapérouse 2008 sera officiellement lancée le mardi 16 septembre depuis Nouméa, par le ministre de la Défense Hervé Morin, deux siècles après la disparition des frégates l'Astrolabe et la Boussole. A l'occasion de sa venue en Nouvelle-Calédonie, Monsieur Hervé Morin visitera le matin le Dumont d'Urville, bâtiment de transport léger mis à disposition par la Marine nationale, rencontrera les acteurs de cette nouvelle mission de recherches et tiendra une conférence de presse avant que le bâtiment ne largue les amarres à 13h30, pour rejoindre quelques jours plus tard l'île de Vanikoro (Îles Salomon, Pacifique sud), où l'expédition commandée par la capitaine de vaisseau Jean-François de Galaup, comte de Lapérouse, fit naufrage en 1788. Sous le haut patronage de Monsieur Nicolas Sarkozy, Président de la République, l'État apporte une nouvelle fois un très large soutien à cette 8e mission, initiée par l'association Salomon : 30 jours de recherches intensives, avec des moyens scientifiques, technologiques et humains inégalés pour tenter de connaître le destin final des équipages de la Boussole et de l'Astrolabe à Vanikoro (Îles Salomon, Pacifique sud). Du 16 septe...

Exposition ?Le Mystère Lapérouse? au musée national de la marine... ()

Le musée national de la Marine vous invite à une plongée exceptionnelle dans le mythe et l'émotion maritimes à travers l'exposition « Le mystère Lapérouse, enquête dans le Pacifique sud ». - Expositions, festivals et sport / Vidéos

PC Expédition Lapérouse 2008 ()

source: MerEtMarineL'accès est libre et permettra au public, chaque semaine, de suivre l'évolution de l'expédition lancée sur les traces de Lapérouse. Mercredi, de 8H45 à 9H45, le PC Expédition installé au musée de la Marine (Palais de Chaillot à Paris), sera en direct avec l'île de Vanikoro, où les frégates Boussole et Astrolabe ont fait naufrage en 1788. Embarquée sur le Dumont d'Urville, un bâtiment de la Marine nationale qui a appareillé de Nouméa mardi dernier, une équipe va tenter de percer le mystère de ce drame en fouillant les sites archéologiques de l'île et l'épave du bateau de Lapérouse. Durant un mois, le PC Expédition fera le point chaque mercredi avec Vanikoro sur l'avancée des recherches. Demain, la vacation sera animée par Michel Fernet, président du Press Club de France, et Annet Sauty de Chalon, journaliste indépendant. Y participera également Patrice Franceschi, capitaine au long cours du trois-mâts d'exploration La Boudeuse, qui a sillonné pendant trois ans les mers du globe à la rencontre des civilisations les moins connues et les moins accessibles.Mer et Marine, partenaire de l'expédition Lapérouse 2008, vous proposera également, chaque vendredi, un point sur les recherches menées à Vanikoro. Nous vous rappelons par ailleurs que le musée de la Marine accueille, jusqu'au 20 octobre, une très belle exposition retraçant l'aventure du capitaine de vaisseau Jean-François de Galaup, comte de Lapérouse, partis de Brest en 1785 avec plus de 200 marins et scient...

Le Dumont D'Urville sur les traces de Lapérouse... ()

Le bâtiment de transport léger (batral) Dumont d'Urville appareillera le 16 septembre prochain de Nouméa pour repartir sur les traces de l'expédition Lapérouse. La huitième expédition sur les traces de Lapérouse est fin prête pour aller fouiller l'île de Vanikoro, tombeau de Jean-François de Galaup, comte de Lapérouse. - Exercices - Opérations / Dumont d'Urville L9032

Nouvelle expédition sur les traces de Lapérouse... ()

La Marine Nationale continue de se passionner pour l'un de ses illustres ancêtres, Jean-François de Galaup, comte de Lapérouse, chef de la plus grande expédition maritime et scientifique française du XVIIIe siècle. L'ancien chef d'état-major de la Marine, l'amiral Battet vient de réussir, contre vents et marées, à bâtir une nouvelle expédition pour explorer, en mer et à terre, les ultimes traces de Lapérouse et de ses hommes. « C'est une affaire qui me passionne, » dit-il. Et il n'est pas le seul. - Exercices - Opérations / Dumont d'Urville L9032

"Des éléments nouveaux sur le déroulement du drame ont été découverts..."... ()

AFP 17 oct. 08NOUMÉA (AFP) ? Des éléments nouveaux sur le déroulement du drame ont été découverts lors la dernière campagne de fouilles sur le site du naufrage des navires du navigateur et explorateur français Lapérouse en 1788 à Vanikoro, dans le Pacifique, ont indiqué mercredi les membres de l'équipe de fouilles.Nous n'avons pas trouvé de bouteille, avec un message racontant les faits, mais nous avons atteint notre objectif, qui est de mieux comprendre ce qui est arrivé, il y a 220 ans, a déclaré Jean-Louis Battet, ancien chef d'état-major de la Marine, en charge de la mission interministèrielle sur l'explorateur Lapérouse.Dotée de moyens d'envergure, la huitième campagne sur les épaves des navires L'Astrolabe et La Boussole au large de Vanikoro, aux îles Salomon, s'est achevée en milieu de semaine, au terme d'un mois de fouilles.Quelque 120 personnes - scientifiques, passionnés et membres d'équipage - embarquées sur le bâtiment Dumont d'Urville de la Marine, arrivé mercredi à Nouméa, y ont participé.Nous savons désormais comment s'est produit le naufrage de La Boussole dont l'ancre s'est accrochée sur le récif. Nous disposons aussi de neuf pistes sur la destination d'un bateau de secours construit par des survivants, a déclaré Alain Conan, président de l'association Salomon, à l'origine des premières recherches, il y a plus de 25 ans.A terre, où l'association avait mis au jour en 1999 les vestiges d'un camp des Français, les archéologues n'ont en revanche découvert aucune ...

 Autres actualités


Formation referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement