Actualités Sciences > GDZ Suez part en guerre contre une "taxe nucléaire" prévue en Belgique















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

GDZ Suez part en guerre contre une "taxe nucléaire" prévue en Belgique

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Electrabel refuse de payer la taxe de l'Etat belge... ()

Electrabel, filiale à 100% du géant français de l'énergie GDF Suez, a introduit un recours auprès de la Cour constitutionnelle belge contre la taxe de 250 millions d'euros imposée par le gouvernement belge sur les producteurs d'énergie nucléaire. Suez chez Van Rompuy

Suez devrait céder une part de son nucléaire belge... ()

Le groupe français Suez serait contraint, en cas de fusion avec Gaz de France, de céder une partie de sa production nucléaire en Belgique, selon le Figaro de lundi, alors que le groupe entendait jusqu'ici préserver sa puissance nucléaire dans ce pays. Le groupe Suez a indiqué que des "discussions étaient toujours en cours" avec le gouvernement belge "au sujet des accords qu'on pourrait trouver dans le cadre de la fusion".

Nouvelle polémique en Belgique sur les prix d'Electrabel... ()

Electrabel, filiale belge du groupe d'énergie français GDF Suez, est de nouveau au centre d'une polémique en Belgique, accusée d'avoir gonflé les prix de son électricité. ELECTRABEL GDF Suez

"Payer les 500 millions, c'est niet"... ()

Bras de fer en perspective entre le gouvernement fédéral et le groupe énergétique GDF Suez, la maison-mère d'Electrabel ? Son CEO a rappelé jeudi, en marge de la présentation des résultats 2008 du groupe français, son opposition à la taxe imposée par le gouvernement belge aux producteurs d'électricité d'origine nucléaire.

Accord GDF-Suez: l'Europe tempère... ()

La Commission européenne a démenti lundi avoir déjà manifesté des objections à l'accord sur le nucléaire conclu entre le groupe d'énergie français GDF Suez et la Belgique, contredisant les rumeurs qui ont circulé dans la presse. GDF Suez a signé la semaine dernière un accord avec le gouvernement belge prévoyant la prolongation de la durée de vie de trois centrales nucléaires en Belgique en échange d'une contribution au budget de l'Etat sur la période 2010-2014.

Belgique : le gouvernement met la pression sur GDF Suez... ()

Le groupe français est sommé de signer avant jeudi l'accord prévoyant de verser 500 millions d'euros pour soutenir le budget du royaume. Le patron de GDF Suez, Gérard Mestrallet, refuse. Le conflit entre le gouvernement belge et GDF Suez prend une nouvelle dimension. La Belgique réclame désormais au producteur français de gaz de signer avant ce jeudi l'accord prévoyant une contribution financière de 500 millions d'euros, demandée au secteur nucléaire pour soutenir le budget. Autrement, le gouvernement envisage d'imposer cette taxe par la loi. L'annonce de cet ultimatum avait déjà filtré dans la presse belge ce samedi. Elle a été confirmée dimanche lors d'un débat télévisé entre le ministre belge des Finances Didier Reynders et la ministre des Affaires sociales et de la Santé Laurette Onkelinx. Interrogé plus tard par la RTBF, Didier Reynders a précisé qu'il y aura des mesures à prendre pour un paiement en 2009. Soit il y aura un accord, ce qui serait plus simple, sinon il y aura une loi qui prévoira ce mécanisme, a-t-il averti. La Belgique exige 500 millions d'euros aux centrales belges au titre de leur rente nucléaire pour 2009. GDF Suez a déjà payé sa part d'une taxe de 250 millions d'euros imposée en 2008 au secteur nucléaire tout en la contestant devant la cour constitutionnelle. Le patron de GDF Suez Gérard Mestrallet a donc clairement fait savoir jeudi dernier qu'il ne s'acquittera...

Le français Suez a finalisé l'achat du belge Electrabel, détenu à 100%... ()

Le groupe français d'énergie et d'environnement Suez a finalisé l'achat du groupe belge d'énergie Electrabel, qu'il détient désormais à 100% à l'issue d'une offre publique de reprise des actions restantes Electrabel, a annoncé Suez mercredi dans un communiqué.Suez, qui détenait déjà 98,62% du...

Electrabel: pas touche au nucléaire!... ()

Bras de fer en perspective entre le gouvernement belge et le groupe français Suez? Il est encore beaucoup trop tôt pour le dire mais les déclarations de Jean-Pierre Hansen, patron d'Electrabel et numéro deux de Suez ce week-end à nos confrères du «Soir» et du «Standaard», laissent en tout cas présager de négociations très serrées.

Suez et Belgique ont trouvé un terrain d'entente... ()

L'Etat belge et Suez, maison mère du groupe belge Electrabel, ont trouvé un accord sur les concessions que le groupe français devra faire pour obtenir le soutien des autorités du Royaume à sa fusion avec Gaz de France, a annoncé vendredi le gouvernement belge. "Les conversations entre l'Etat belge et Suez ont aujourd'hui mené à une conclusion positive", a déclaré le gouvernement dans un communiqué. <li><b> Le <a href="http://www.lalibre.be/article.phtml?id=904&subid=1087&art_id=308277" class="lien"> sommaire</a> de la Libre Entreprise.</b></li>

Suez a payé trop peu pour Electrabel ?... ()

La décision d'un futur gouvernement Leterme I de permettre à cinq des sept centrales nucléaires belges de fonctionner plus longtemps que prévu offre au groupe français Suez, propriétaire d'Electrabel, la perspective de plusieurs milliards d'euros de bénéfice supplémentaire. Il est dès lors clair que Suez a payé trop peu pour l'acquisition d'Electrabel, affirme le bureau de conseils Deminor et plusieurs petits actionnaires, rapporte vendredi De Tijd. Les centrales nucléaires belges sont le moteur à bénéfice d'Electrabel, la filiale la plus importante du groupe français Suez. La fermeture programmée des centrales impliquait pour Suez la fin de la manne nucléaire belge d'ici quelques années. La Commission de Régulation de l'Electricité et du Gaz (CREG) avait chiffré l'an dernier qu'un prolongement de l'exploitation des centrales nucléaires rapporterait à Electrabel entre 7,6 et 8,6 milliards d'euros de bénéfice complémentaire. Un certain nombre d'anciens actionnaires minoritaires d'Electrabel estiment que Suez doit les dédommager pour ce bénéfice complémentaire.

Une taxe nucléaire "mal motivée"... ()

C'est ce mercredi, vers 15 heures, qu'auront lieu les plaidoiries devant la Cour constitutionnelle sur la fameuse taxe nucléaire de 250 millions d'euros levée en 2008 par l'Etat belge auprès des trois producteurs d'énergie nucléaire (Electrabel, SPE, EDF Belgium) en Belgique.

Suez détient désormais 98,62 pc du capital d'Electrabel... ()

Le groupe français Suez a acquis près de 99 pc des parts d'Electrabel dans le cadre de l'offre publique lancée le 9 août dernier sur le groupe énergétique belge, a-t-il annoncé dans un communiqué diffusé mardi. Suez détenait en effet, au 6 décembre dernier, 54.122.494 actions d'Electrabel, soit 98,62 pc de son capital, a-t-il précisé.

Le groupe Suez acculé à lâcher du lest... ()

Les négociations entre le gouvernement belge et le groupe Suez (maison mère d'Electrabel) sont dans une phase finale. Le Premier ministre Guy Verhofstadt rencontre normalement ce mardi Jean-Pierre Hansen, administrateur délégué d'Electrabel et mercredi les ministres régionaux.

Suez sourd aux avances d'Enel... ()

Plus les semaines avancent, plus la tactique d'Enel vis-à-vis de Suez paraît difficile à comprendre. Selon les dernières informations parues dans la presse, le groupe italien aurait abandonné l'idée de débourser 50 milliards d'euros pour racheter Suez, et en particulier sa filiale belge Electrabel.

Nucléaire : La Commission européenne s'opposerait à l'accord Belgique- GDF Suez ... ()

La Commission européenne pourrait s'opposer à l'accord sur le nucléaire conclu entre GDF Suez et la Belgique, car il risque d'empêcher les concurrents du groupe français de l'énergie de se développer sur le marché belge, affirmait samedi le quotidien belge économique « De Tijd ». D'une part, le...

 Autres actualités


Formation referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement