Actualités Sciences > SANTÉ - Maladies cardiovasculaires : un appel qui va droit au coeur















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

SANTÉ - Maladies cardiovasculaires : un appel qui va droit au coeur

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

SANTÉ - Maladies cardiovasculaires : un appel qui va droit au coeur... ()

La mortalité cardiovasculaire a diminué de 50 % au cours des 25 dernières années et elle est passée, en France, au deuxième rang des causes de décès après...

La néphropathie chronique comme facteur de risque de maladie cardiovasculaire... ()

L'insuffisance rénale chronique est devenue un problème de santé publique de par le monde, et les maladies cardiovasculaires sont la première cause de décès chez les patients en insuffisance rénale terminale, avec une mortalité...

Maladies cardiovasculaires: 8 travailleurs sur 10 devraient consulter leur médecin... ()

Quatre-vingt pc des travailleurs belges âgés de 30 ans et plus devraient consulter un médecin car ils présentent un risque de souffrir d'une maladie cardiovasculaire, révèle une étude réalisée par Securex sur les risques de maladies cardiovasculaires auprès d'entreprises belges. Les maladies cardiovasculaires constituent la principale cause de décès en Belgique. Les résultats de l'étude, dévoilés jeudi, montrent que seul un travailleur belge sur cinq a 'le coeur qui bat la mesure', indique Securex dans un communiqué. Seuls 20 pc des travailleurs interrogés peuvent donc être sûrs d'un risque cardiovasculaire faible, alors que chez 56 pc des travailleurs une prise de sang s'est avérée nécessaire afin de déterminer le niveau de risque et le taux de cholestérol et qu'au moins 8 pc des travailleurs courent un risque élevé de maladie cardiovasculaire. Pour Securex ces chiffres n'ont rien d'étonnant au vu de l'état de santé préoccupant du travailleur belge: 13 pc souffrent d'obésité et 33 pc de surcharge pondérale. Une hypertension a été constatée chez 21 pc des travailleurs et le diabète chez 1 pc d'entre eux, indique Securex, ajoutant qu'ils sont en outre 33 pc à fumer.

Défi Diète 2008 · La santé de nos artères... ()

Avec 36 % de tous les décès, les maladies cardiovasculaires (MCV) sont la première cause de mortalité au pays. En ce mois de février, consacré Mois national du coeur, il est bon d'adopter certaines habitudes alimentaires pour améliorer la santé de nos artères. Considérant que l'excès de poids est un facteur de risque important de MCV, l'atteinte d'un poids santé est un objectif incontournable! (JDM)

Maladies cardiovasculaires : où en est le monde ?... ()

Les maladies cardiovasculaires (MCV) ont été la première cause de mortalité dans le monde en 2005, tuant 17,5 millions de patients. Plus de 80 % de ces décès ont été constatés dans des pays à faibles et moyens revenus. Dans...

Le cancer devenue la première cause de décès sur 2004... ()

Mardi 18 septembre 2007     Les statistiques du Centre d'épidémiologie sur les causes médicales de décès (CépiDC-Inserm) viennent de présenter des statistiques précises sur la mortalité des français et les causes de leurs décès. Plus de 509.000 personnes sont décédées en 2004, 30% étant dues à un cancer et 29% suite à des maladies cardiovasculaires.     A la lecture de cette étude, les cancers sont devenues la première cause de mortalité en France, avant   les maladies [...]

Plus le niveau d'instruction est élevé, plus rares sont les maladies cardiovasculaires... ()

Les disparités entre les taux de mortalité des différents groupes socio-économiques ont augmenté ces vingt dernières années en Europe et les inégalités devant la santé sont parmi les problèmes les plus importants dont les...

Contrôle des facteurs de risque cardiovasculaire dans le diabète de type 2 : n?oublions pas les femmes !... ()

La mortalité cardiovasculaire a diminué ces dernières années dans la population générale et chez les hommes diabétiques. L'absence d'amélioration constatée chez les femmes diabétiques s'explique-t-elle par un profil de...

Algérie: La télémédecine au service des urgences cardiologiques... ()

Tabagisme, hypertension artérielle, cholestérol, sédentarité et surpoids, autant de facteurs de risque de maladies cardiovasculaires, des pathologies en nette augmentation en Algérie, comme partout ailleurs. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les maladies cardiovasculaires représentent la première cause de mortalité dans le monde.

Les évolutions de l'incidence et de la mortalité par cancer ces 25 dernières années en France sont divergentes... ()

L'évolution des cancers ces 25 dernières années en France est marquée par des divergences entre l'incidence et la mortalité. C'est l'un des constats dressés aujourd'hui à l'occasion de la publication* et de la présentation des dernières données d'incidence et de mortalité par cancer en France pour la période 1980-2005. Alors que l'incidence a considérablement augmenté, le risque de mortalité par cancer a diminué.

Des obèses en bonne santé, sans risque cardiovasculaire accru... ()

Il y a des obèses en bonne santé qui ne présentent pas de prédispositions à des maladies cardiovasculaires, alors que certains individus de poids normal présentent de forts risques cardiovasculaires, selon deux études parues dans le numéro d'août des Archives of Internal Medicine.

Donocoeur : une campagne d'information pour soutenir la recherche en cardiologie... ()

Alors que l'Organisation Mondiale de la Santé prévoit une forte augmentation des décès par maladies cardiovasculaires dans les années à venir, la Fédération Française de Cardiologie (FFC) vient d'annoncer le lancement d'une grande campagne d'information baptisée Donocoeur, qui aura lieu du 31 octobre au 8 novembre, avec pour objectif le soutien de la recherche en cardiologie. Autour d'une campagne media, la Fédération Française de Cardiologie s'engage aujourd'hui afin de mobiliser et sensibiliser la population française pour la recherche sur les maladies cardiovasculaires. En effet, avec 150.000 décès par an, celles-ci représentent la deuxième cause de mortalité en France juste derrière le cancer mais demeurent la première cause chez les femmes et chez les plus de 6...

Troubles du rythme cardiaque : les traitements augmentent... ()

Les maladies cardiovasculaires ont été la première cause de mortalité dans le monde en 2005, tuant 17,5 millions de patients. Plus de 80 % de ces décès...

La démence progresse en Suisse et devient la 3ème cause de décès'... ()

Selon un communiqué de l'Office fédéral de la Statistique (OFS), la mortalité générale en Suisse a poursuivi son recul en 2007 et l'espérance de vie a augmenté en conséquence. Les trois principales causes de décès sont les maladies cardiovasculaires, le cancer et la démence. Si le recul le plus marqué s'observe pour les maladies cardiovasculaires, la démence, qui est une maladie du grand âge, est en progression (doublement en dix ans). En 2007, le pays a enregistré 61.089 décès dans la population résidante de la Suisse. Ce nombre, à peu près égal à celui de l'année précédente, s'inscrit dans une tendance longue au recul du taux de mortalité, alors même que la part des personnes âgées augmente. Maladies cardiovasculaires Les maladies cardiovasculaires ont été responsables de 22.613 décès (37%). Ce groupe de maladies constitue la principale cause de décès en Suisse, mais c'est aussi dans ce groupe que le nombre de décès a le plus fortement reculé depuis 1997 (-3.400). Le taux de mortalité par maladie cardiovasculaire est ainsi tombé de 231 à 161 pour 100.000 personnes de la population résidante. Cancers Au deuxième rang, nous trouvons, comme l'année précédente, les décès dus aux maladies cancéreuses. Le nombre de décès par cancer était de 16.022 en 2007, soit 26% de l'ensemble des décès. Il a augmenté de 862 par rapport à 1997. Le taux de mortalité par cancer a néanmoins recul...

moins de sel pour protéger son coeur... ()

Maladies cardiovasculaires : Moins de sel pour protéger son c'ur Évaluez votre risque ! » Telle est l'invitation lancée par la Fédération mondiale du c'ur à l'occasion de la Journée mondiale du c'ur 2008. Les maladies cardiovasculaires cardiopathies et accidents vasculaires cérébraux, qui font 17,5 millions de victimes chaque année, sont la première cause de mortalité dans le monde. La Journée mondiale du c'ur, organisée le 28 septembre de chaque année, a pour but de mieux faire connaître au grand public les principaux facteurs de risque de ces maladies ainsi que les moyens de les combattre, par exemple en surveillant son poids et en faisant régulièrement de l'exercice physique. En partenariat avec l'OMS, la Fédération mondiale du c'ur organise pour cette journée des activités dans plus de cent pays : bilans de santé, marches, courses et séances de fitness, conférences publiques, spectacles, réunions scientifiques, expositions, concerts, festivités et tournois sportifs. La prévention de ces maladies passe essentiellement par des mesures diététiques. Une réduction de trois grammes de sel dans le régime alimentaire d'une personne se traduirait par une chute de 20% du risque de mortalité par accident vasculaire cérébral (AVC) et de 15% du risque de mortalité par maladies cardiovasculaires affirme la Fédération mondiale du c'ur dans son communiqué rendu public à l'occasion de cette journée. Ces deux pathologies constituant la première cause de mortalité dans le monde, avec 17...

 Autres actualités


Formation au referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement