Actualités Sciences > Risque hémorragique acceptable chez les patients très âgés sous anticoagulants pour une fibrillation auriculaire















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Risque hémorragique acceptable chez les patients très âgés sous anticoagulants pour une fibrillation auriculaire

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Risque hémorragique acceptable chez les patients très âgés sous anticoagulants pour une fibrillation auriculaire... ()

Les patients âgés sont souvent ceux qui tirent le plus de bénéfice du traitement anticoagulant en cas de fibrillation auriculaire (FA). Cependant, la crainte de complications hémorragiques conduit à une sous-utilisation des anticoagulants...

Fibrillation auriculaire et traitement antithrombotique... ()

La fibrillation auriculaire est une cause fréquente d'accidents vasculaires cérébraux (AVC) emboliques particulièrement dévastateurs. C'est pourquoi, chez les patients ayant une fibrillation auriculaire, l'introduction d'un...

Prévention des AVC liés à la fibrillation auriculaire du sujet âgé : warfarine ou aspirine ?... ()

Douze pour-cent des sujets âgés de plus de 75 ans ont une fibrillation auriculaire (FA), 56 % des sujets ayant une FA ont plus de 75 ans, et tous sont exposés au risque d'accident vasculaire cérébral (AVC). La fibrillation auriculaire...

Fibrillation auriculaire : l'âge majore-t-il le risque de thrombus intra-auriculaire ?... ()

La fibrillation auriculaire (FA) constitue un problème majeur en santé publique. Sa prévalence ne cesse d'augmenter du fait du vieillissement de la population mondiale. Le traitement anticoagulant qui repose sur les AVK est recommandé...

Faut-il arrêter d'arrêter les anticoagulants en cas de fibrillation auriculaire paroxystique ?... ()

Il est classiquement considéré que la fibrillation auriculaire (Ac/Fa) paroxystique expose à un risque thrombo-embolique plus faible que l'Ac/Fa permanente. Plusieurs enquêtes ont démontré que cette conception conduisait à une...

Fibrillation auriculaire : peut-on utiliser les AVK après 80 ans ?... ()

La fibrillation auriculaire (FA) constitue, avec la pathologie thrombo-embolique veineuse, la première indication du traitement anticoagulant chez la personne âgée. La question de l'utilisation des antivitamines K (AVK) dans la...

Influence de la pression artérielle sur le risque de fibrillation auriculaire chez la femme... ()

La fibrillation auriculaire (FA) est la plus courante des arythmies et sa prévalence au sein de la population générale ne cesse d'augmenter. Sa gravité est réelle, du fait de son association à des complications telles l'accident...

Fibrillation auriculaire : ACTIVE A précise les indications de l'association aspirine-clopidogrel... ()

La prise en charge optimum des patients présentant une fibrillation auriculaire (FA) permanente ou paroxystique est délicate en pratique. En dehors du débat qui reste vif dans certains cas sur l'intérêt respectif d'un contrôle...

Le détrônement des AVK dans la fibrillation auriculaire n?est pas à l'ordre du jour... ()

Les antivitamines K (AVK) introduites en clinique humaine au cours des années 50 ont constitué un progrès considérable dans la prise en charge des patients présentant une arythmie complète par fibrillation auriculaire (ACFA) qu'elle...

Complications hémorragiques d'une anticoagulation multiple au décours d'une angioplastie coronaire sur FA... ()

Le traitement anti-thrombotique optimal, face à une fibrillation auriculaire (FA), reste à définir quand il concerne des patients qui bénéficient d'une angioplastie coronaire percutanée (APCT) avec implantation d'un stent...

Fibrillation auriculaire : jusqu'où aller dans la baisse de la fréquence ?... ()

Plusieurs grandes études ont montré que le simple contrôle de la fréquence était une alternative acceptable au contrôle du rythme dans le traitement de la fibrillation auriculaire (FA). Cependant, la fréquence cardiaque (FC) optimale...

Peut-on prédire la réussite d'une ablation de fibrillation auriculaire ?... ()

La fibrillation auriculaire (FA) est une maladie chronique qui s'aggrave avec le temps malgré le traitement médical (plus de 50 % de formes chroniques à 10 ans). L'aggravation semble liée à un remodelage électrique et physique...

Traitement de la fibrillation auriculaire : amiodarone ou dronédarone ?... ()

Le traitement pharmacologique de la fibrillation auriculaire (FA) est loin d'être idéal, les drogues étant soit peu efficaces, soit dangereuses, soit associées à une toxicité organique non négligeable, l'un de ces inconvénients...

Le tabagisme augmente de 50 % le risque de fibrillation auriculaire... ()

Le tabagisme est certainement le facteur de risque modifiable de cancers et de maladies cardiovasculaires athérothrombotiques le mieux documenté. Le lien entre consommation de tabac et fibrillation auriculaire (FA) reste en revanche...

Fibrillation auriculaire : jusqu’où aller dans la baisse de la fréquence ?... ()

Plusieurs grandes études ont montré que le simple contrôle de la fréquence était une alternative acceptable au contrôle du rythme dans le traitement de la fibrillation auriculaire (FA). Cependant, la fréquence cardiaque (FC) optimale (si elle existe), qu’il faut atteindre quand on ralentit la FA n’est pas connue...

 Autres actualités


Formation referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement