Actualités Sciences > Prédiction du risque cardiovasculaire : le dysfonctionnement érectile manque de puissance















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Prédiction du risque cardiovasculaire : le dysfonctionnement érectile manque de puissance

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Prédiction du risque cardiovasculaire : le dysfonctionnement érectile manque de puissance... ()

La composante vasculaire semble jouer un rôle primordial dans la pathogénie du dysfonctionnement érectile (DE). Ce paradigme tient au fait que ce dernier est en général associé aux grands facteurs de risque cardiovasculaire que...

Parmi les facteurs de risque cardiovasculaire, seul le diabète menace vraiment la fonction érectile... ()

Les dysfonctions érectiles ne sont pas rares à partir de la quarantaine. Elles sont même fréquentes en cas de facteurs de risque cardiovasculaire, ou, pire, d'atteinte artérielle coronarienne ou périphérique avérée. Afin...

Parkinson et dysfonctionnement érectile : plus qu'une curiosité épidémiologique ?... ()

Le dysfonctionnement érectile (DE) est courant au cours de la maladie de Parkinson. Ce dysfonctionnement précède-t-il l'installation de cette affection neurodégénérative avec tous ses symptôme et ses signes ou n?en est-il...

La dysfonction érectile, facteur de risque indépendant de maladies cardiovasculaires ?... ()

La relation entre les troubles de l'érection et la survenue plus tardive d'une maladie cardiovasculaire, deux états partageant les mêmes facteurs de risque c'est à dire l'âge, le tabac, le diabète, l'HTA, et l'hyperlipidémie,...

Dysfonctionnement érectile après prostatectomie : quelle prévalence ?... ()

La survenue d'un dysfonctionnement érectile après prostatectomie (DEAP) a été l'objet de nombreuses études qui ne laissent guère de doute quant à la réalité de cette complication lourde de conséquences pour la qualité...

Augmenter le « bon cholestérol » ne diminue pas le risque cardiovasculaire... ()

Le HDL-cholestérol tient une place à part parmi les facteurs de risque cardiovasculaire. Son rôle protecteur est établi et il est reconnu qu'un taux de HDL-cholestérol bas est un élément péjoratif chez les patients coronariens,...

Dysfonction érectile, les artères sont rigides... ()

Certaines études ont montré que le dysfonctionnement érectile (DE) pouvait être considéré comme un marqueur des maladies cardiovasculaires. Il semble d'ailleurs bien que la maladie coronaire et le DE aient en commun quelques...

Même avec un faible risque cardiovasculaire, on peut avoir des lésions coronaires importantes... ()

L'existence de facteurs de risque cardiovasculaire rend plus probable la présence de lésions coronaires'et en toute logique la paucité des facteurs de risque devrait aller de pair avec la rareté d'une atteinte coronaire. Mais...

Ménopause : sa précocité pourrait être favorisée par des facteurs de risque de maladie cardiovasculaire... ()

Les femmes présentant des facteurs de risque de maladie cardiovasculaire débuteraient leur ménopause plus précocement que les autres, selon une (...)

Peut-on améliorer le profil de risque cardiovasculaire avec la liposuccion ?... ()

L'obésité abdominale est associée à des facteurs de risque cardiovasculaire, dont l'insulinorésistance, l'intolérance au glucose, la dyslipidémie, l'élévation de la pression artérielle (PA). Une modification des habitudes...

Diabète de l'enfant et de l'adolescent : les facteurs de risque cardiovasculaire particulièrement répandus... ()

Les enfants et les adolescents diabétiques présentent souvent des facteurs de risque cardiovasculaire, suggérant la nécessité de mettre en place une politique de prévention spécifique pour cette population de patients, selon les résultats d'une étude américaine publiée dans « Diabetes Care ».

Diabète et risque cardiovasculaire... ()

Le risque cardiovasculaire est bien connu pour augmenter avec l'âge. Mais il dépend également de facteurs risques tels que le diabète, le surpoids, l'hypertension ou l'excès de cholestérol. C'est ainsi que les personnes qui ont du diabète présentent un risque plus élevé de maladie cardiovasculaire. Et ce risque augmente aussi avec l'avancée en âge. Il est donc intéressant d'utiliser ces connaissances pour mettre en place des mesures préventives chez les sujets à risque élevé. Dans cet objectif, des chercheurs ont tenté de déterminer à partir de quel âge les diabétiques développaient un risque cardiovasculaire élevé par rapport aux personnes non-diabétiques. Les données nécessaires ont été recueillies à partir d'une population de 380.000 personnes canadiennes diabétiques et 3 millions de sujets témoins suivis durant 6 années.

Pronostic cardiovasculaire dans la polyarthrite rhumatoïde : les facteurs de risque classiques n?ont pas le même impact... ()

Classiquement, le pronostic cardiovasculaire de la polyarthrite rhumatoïde (PR) est assombri par des facteurs de risque traditionnels et d'autres, qui seraient plus spécifiques de ce rhumatisme inflammatoire chronique. La situation...

Le tour de taille de l'enfant obèse : une bonne mesure pour prédire le risque cardiovasculaire... ()

L'obésité viscérale, évaluée par le tour de taille, est chez l'adulte un facteur important de prédiction du risque cardiovasculaire car elle est corrélée à la résistance à l'insuline et aux perturbations des lipides...

Travailler la nuit expose-t-il à un risque cardiovasculaire accru ?... ()

La maladie cardiovasculaire (MCV) est la principale cause de mortalité et de morbidité dans les pays industrialisés. Certains facteurs de risque liés à la profession seraient impliqués dans environ 20 % des cas d'infarctus du...

 Autres actualités


Formation au referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement