Actualités Sports et loisirs > F1 - Espionnage : McLaren exclue ?















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

F1 - Espionnage : McLaren exclue ?

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

F1 - Espionnage : McLaren exclue ?... ()

Alors que la Cour d’Appel de la Fédération internationale devait se réunir le 13 septembre prochain pour examiner de nouveau le verdict rendu en première instance dans l’affaire d’espionnage impliquant Ferrari et McLaren (McLaren non sanctionnée bien que reconnue coupable), la FIA a indiqué mercredi que c’est finalement un nouveau Conseil mondial qui se tiendra le 13 septembre. Le Fédération internationale dit disposer de nouveaux éléments.

Espionnage F1 : du nouveau... ()

Alors qu'elle devait examiner à cette date l'appel déposé par le président de la FIA concernant la décision à l'issue de la séance en première instance, la Fédération internationale automobile (FIA), disposant de nouveaux éléments dans le scandale d'espionnage présumé entre Ferrari et McLaren, a décidé de convoquer le 13 septembre prochain un Conseil mondial.

F1 - Ferrari-McLaren : Appel de Mosley... ()

Max Mosley, le président de la Fédération internationale de l’automobile, a annoncé mardi qu’il allait faire appel auprès de la Cour d’Appel de la Fédération de la décision du Conseil mondial dans l’affaire d’espionnage « Stepney-Coughlan » impliquant Ferrari et McLaren. Il l’a dévoilé en écrivant à Luigi Macaluso, président de l'Automobile club d'Italie (ACI), après que ce dernier l’a sollicité en vue d’une telle démarche.

Espionnage : Nouvelles preuves, la FIA change son programme... ()

Les instances dirigeantes de la Formule Un ont annoncé ce mercredi que de nouvelles preuves avaient été reçues concernant le dossier d'espionnage opposant McLaren à Ferrari. L'écurie italienne avait fait appel du premier verdict rendu par la FIA et la Cour d'appel internationale devait se réunir le 13 Septembre prochain. Mais en raison des récents documents obtenus, la fédération annonce dans un communiqué que c'est finalement une réunion du Conseil Mondial du Sport Automobile qui se tiendra à cette date. Le représentant de la FIA n'a donné aucune information supplémentaire sur la nature des preuves trouvées, précisant qu'il n'était pas en mesure de faire le moindre commentaire pour le moment. Rappelons que les membres présents lors du premier verdict du Conseil Mondial avaient déclaré que l'équipe McLaren ne serait pas sanctionnée, mais que l'apport de nouvelles données pourrait changer la donne.

F1 - McLaren : Pas de sanction... ()

Le conseil mondial de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) a décidé jeudi de ne pas sanctionner l’écurie McLaren dans l’affaire d’espionnage qui l’opposait à Ferrari.

F1 - McLaren : « Une décision juste »... ()

Estimant la décision de la FIA « équilibrée et juste » (Ndlr : la Fédération internationale a reconnu McLaren coupable dans l’affaire d’espionnage « Stepney-Coughlan » mais ne l’a pas sanctionnée), l’écurie McLaren se réjouit naturellement de ne pas être punie. Découvrez les réactions de Ron Dennis, Fernando Alonso et Lewis Hamilton.

F1 Espionnage Ferrari-McLaren : du nouveau !... ()

Nouveau rebondissement dans l'affaire d'espionnage industriel entre Ferrari et Mclaren. La Fédération Internationale de l'Automobile (FIA) vient, en e...

F1 - Ferrari : La Scuderia s'étonne... ()

Dans un communiqué, la Scuderia Ferrari s’est étonné jeudi soir de la clémence de la Fédération internationale (FIA) à l’encontre de l’écurie McLaren-Mercedes, reconnue coupable dans l’affaire d’espionnage « Stepney-Coughlan » mais non sanctionnée.

Espionnage: la FIA sauve la fin du championnat... ()

La Fédération internationale de l'automobile (FIA) a sauvé la fin du palpitant championnat 2007 de Formule 1 en renvoyant mercredi en première instance l'affaire d'espionnage opposant les deux meilleures écuries de la saison, McLaren-Mercedes et Ferrari.

Formule 1: Renault accusée à son tour d'espionnage... ()

Après l'affaire d'espionnage de Ferrari par McLaren réglée le 13 septembre, la Fédération internationale de l'automobile (FIA) va se pencher le 6 décembre sur le cas de Renault, accusée à son tour de détenir des informations confidentielles sur l'écurie McLaren.

Espionnage Ferrari: Mosley fait appel de la décision clémente de la FIA... ()

Le président de la FIA, Max Mosley, a annoncé mardi son intention de saisir la Cour d'appel de la Fédération après la décision clémente du Conseil mondial qui a refusé de sanctionner McLaren malgré des preuves d'une implication dans une affaire d'espionnage visant Ferrari.

F1: McLaren risque de perdre des points si l'espionnage sur Ferrari est avéré... ()

Le président de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) Max Mosley a assuré samedi que l'écurie McLaren comme ses pilotes risquaient l'annulation de leurs points au Championnat du monde de F1 si l'espionnage à l'encontre de Ferrari était avéré.

Espionnage: Renault fautif mais pas sanctionné... ()

L'écurie française de Formule 1 Renault a été reconnue coupable par la Fédération internationale automobile (FIA) d'avoir enfreint les règles du code sportif dans le cadre de l'affaire d'espionnage sur sa rivale McLaren, sans que cela n'entraîne de sanction, jeudi à Monaco.

Pas de sanction pour McLaren ! Incompréhension chez Ferrari... ()

Ron Dennis est apparu soulagé à sa sortie du Conseil mondial de la Fédération Internationale de l'Automobile qui a décidé à l'unanimité de ne pas sanctionner l'écurie anglaise dans l'affaire d'espionnage qui secoue la F1 depuis plusieurs semaines ! Et on le comprend, Ron Dennis ! Si d'aventure les membres de l'instance supérieure de la FIA s'étaient prononcés en faveur de la sanction la plus grave, à savoir l'exclusion de l'écurie du Championnat du Monde, le patron de McLaren aurait pu tout aussi bien pu voir disparaître hier l'?uvre de toute une vie.

La FIA dispose de nouvelles preuves dans l'affaire d'epionnage McLaren-Ferrari... ()

La Fédération internationale de l'automobile a annoncé jeudi disposer de preuves nouvelles dans l'affaire d'espionnage entre les écuries Ferrari et McLaren qui seront examinées le 13 septembre à Paris. Suite à la réception de preuves nouvelles, le Conseil mondial a été re-convoqué pour une audience à Paris le 13 septembre. En accord avec (la) décision du 26 juillet, les représentants de McLaren ont été invités à assister à l'audience. Le 26 juillet, le Conseil mondial de la FIA, réuni à Paris en session extraordinaire, n'avait pas imposé de sanction à McLaren alors qu'il se déclarait convaincu que l'écurie avait eu à sa disposition des informations confidentielles concernant Ferrari et a donc enfreint l'article 151c du Code sportif international. La Scuderia accuse Nigel Stepney, un ancien chef mécanicien licencié depuis le début de l'affaire, d'avoir transmis des documents confidentiels concernant la monoplace F2007 utilisée par Kimi Räikkönen et Felipe Massa cette saison à Mike Coughlan, lui-même suspendu par McLaren-Mercedes.

 Autres actualités


Formation au referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement Google