Actualités Tourisme et voyage > La droite se voit déjà au conseil général















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

La droite se voit déjà au conseil général

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

La droite se voit déjà au conseil général... ()

ELECTIONS. AU-DELA de l'élection présidentielle, le scrutin de dimanche a soudain ravivé la crainte d'un bouleversement politique départemental lors des cantonales de 2008. Avec 3 % en 2007 contre 5,2 % au scrutin présidentiel de 2002, le Parti communiste poursuit... Publié le 24.04.07

Les observateurs internationaux seront bel et bien présents au scrutin présidentiel... ()

A quelques semaines de l'organisation du scrutin présidentiel, le Premier ministre, M. Ahmed Ouyahia, a annoncé hier la présence d'observateurs étrangers au prochain scrutin. Une déclaration faite en marge de l'installation de la commission nationale chargée de la préparation et de l'organisation de l'élection présidentielle de 2009. La présence de ces observateurs est une condition sine qua non de certains partis politiques pour prendre part à cette échéance électorale.

Le PS porté par une vague protestataire... ()

Le PS se réinstalle au rang de 1er parti de France dans les intentions de votes car il est porté par une nationalisation du scrutin municipal, fenêtre de sanction de la politique présidentielle. La vie politique Française est désormais rythmée par les deux élections qui font les deux seuls pouvoirs actuellement reconnus par les Français : * la présidentielle, * l'élection du Maire. La présidentielle donne le tempo de la politique nationale. L'élection municipale donne le tempo de la politique locale. En mars 2008, l'élection municipale va donner le tempo du désaveu de la politique présidentielle. Normalement, la gauche devait être en difficulté car non remise de sa défaite présidentielle et handicapée par l'absence d'un leader présidentiel reconnu. Pour bien apprécier l'importance de ce critère, il importe de replonger dans les sources de la victoire de 1981. A cette époque, l'un des tournants est le mardi 31 mars 1981. François Mitterrand est l'invité du Grand Débat de TF1. Il s'impose avec un style qui dégage une autorité présidentielle reconnue par tous. Cette autorité repose sur deux socles majeurs : * la capacité à incarner les options politiques fondamentales de la gauche donc à ce titre à inspirer confiance à l'électorat traditionnel de gauche, * la capacité à dégager l'impression de dignité issue de la liberté par rapport aux ancrages partisans pour conduire de façon sérieuse la mission à la tête de l'État dans l'intérêt des Français et de la France bien au-de...

Cantonales : les enjeux d'une élection « oubliée »... ()

ELECTIONS. C'EST LA GRANDE oubliée du prochain scrutin. Ils ne le savent pas forcément tous, mais la moitié des habitants de l'Essonne devront, dans quarante jours, glisser deux enveloppes dans l'urne. Car derrière la municipale se cache un autre scrutin moins... Publié le 29.01.08

Cantonales : les clés du scrutin... ()

CENT QUARANTE-QUATRE candidats et vingt-quatre cantons à renouveler sur quarante-neuf... Voilà résumé en chiffres le premier tour des élections cantonales qui se tiendra demain en même temps que les municipales. Grande nouveauté de ce scrutin, les... Publié le 08.03.08

Le scrutin de tous les dangers pour la droite... ()

ELECTIONS CANTONALES. Qui dirigera le conseil général du Val-d'Oise le 17 mars ? A sa tête depuis 1997, François Scellier (UMP) remet son siège de président en jeu pour la quatrième fois, à l'occasion du renouvellement de l'assemblée départementale pour moitié . François... Publié le 19.01.08

Michel Barnier face à un enjeu politique majeur... ()

Le scrutin sur les Européennes en juin 2009 sera l'occasion d'un referendum sur la politique présidentielle. Le score en Ile de France s'annonce d'une importance politique considérable. Le pouvoir est aujourd'hui perçu comme un briseur de rêves. La rupture promise en 2007 n'est pas intervenue. Tous les thèmes d'alors (pouvoir d'achat, culte du résultat ?) ont été emportés par la crise économique. Le pouvoir présidentiel doit donc refonder son socle politique. S'il parvient à s'associer au  réveil à partir d'un projet mobilisateur, c'est l'ensemble de l'image de marque du pouvoir qui en sera transformée. La seconde partie du mandat présidentiel s'ouvrira alors sur de nouvelles bases. Pour l'opposition, il faut aller vers la crise de légitimité. Cette crise suppose plusieurs étapes : * que le PS soit le premier parti politique de France le soir des Européennes, * que la gauche en cumulant ses forces multiples devance largement la droite. Dans ce dernier cas, le scrutin Européen transformé en referendum sur la politique présidentielle ouvrira une crise politique imposant un probable remaniement ministériel d'ampleur . En effet, après la défaite des élections locales de mars 2008, le pouvoir présidentiel ne pourra ignorer le message des urnes et se devra d'ouvrir une nouvelle donne politique.

 Autres actualités


Formation referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement Google