Actualités Tourisme et voyage > La gauche veut capitaliser les scores















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Tags

La gauche veut capitaliser les scores

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

La gauche veut capitaliser les scores... ()

Elections A PEINE les résultats du deuxième tour de scrutin décortiqués, voici que commencent petites et grandes manoeuvres pour les législatives. Dans ce département décidément atypique, la gauche compte bien faire fructifier la large victoire de Ségolène Royal... Publié le 08.05.07

Gauche d'opposition... ()

La gauche s'est spectaculairement redressée au second tour des élections législatives. Le premier tour lui interdisait la victoire. Il pouvait même lui faire craindre une sévère déroute. La gauche, qui a fini par trouver un thème de campagne efficace avec...

Les législatives en ligne... ()

SECOND TOUR. LA VICTOIRE de Nicolas Sarkozy à peine officialisée, dans les états-majors de droite comme de gauche, les regards se portaient déjà vers les législatives des 10 et 17 juin prochains. UMP, PCF, FN ou PS, les députés sortants ou leurs adversaires... Publié le 08.05.07

La gauche mise sur l'effet Royal... ()

Trappes - Elancourt IL Y A d'abord les chiffres : 53% pour Ségolène Royal au second tour de la présidentielle dans la 11 e circonscription des Yvelines. Et puis l'espoir: et si la gauche battait la droite, incarnée par le député-maire UMP d'Elancourt Jean-Michel Fourgous ?... Publié le 06.06.07

La France : de gauche à droite ou de droite à gauche ?... ()

A l'issue de l'élection présidentielle et de la large victoire de Nicolas Sarkozy, on a souvent entendu le diagnostic disant que la France avait basculé à droite, que les valeurs conservatrices avaient pris pour longtemps le dessus. Même Ségolène Royal, candidate de la gauche modérée, mettait en (...)

Le retour de l'extrême gauche ou la naissance d'un mouvement contre l'autonomie des universités... ()

Le vote utile avait eu raison de l'extrême gauche à l'occasion du premier tour des élections présidentielles. Ainsi, le syndrome du 21 avril avait permis aux suffrages de se porter sur Ségolène Royal, laissant du même coup à la frange la plus radicale un goût d'inachever. La victoire de Nicolas (...)

Grandes manoeuvres à droite comme à gauche... ()

Clichy HIER, c'était les grandes manoeuvres dans les QG de campagne de Clichy. La candidate PRG, Mireille Gitton, élue de l'équipe Catoire, a ouvert les discussions avec la droite et la gauche. « Elle n'a pas fait le score qu'elle espérait mais elle est en... Publié le 11.03.08

La gauche espère conquérir un treizième député... ()

PROJECTION SUR LES LÉGISLATIVES PAS LE TEMPS de savourer la victoire pour les uns ou de faire le deuil de la défaite pour les autres : dans cinq semaines, le 10 juin, c'est déjà le premier tour des élections législatives, où 21 députés sont renouvelables dans la capitale. Hier, la... Publié le 08.05.07

Xavier Bertrand et le succès d'Ile de France... ()

L'UMP va chercher à capitaliser deux résultats exclusivement : 1 er parti de France et 1 er en Ile de France. Les deux arbres de succès qui pourraient cacher une forêt d'inquiétudes. La bataille de la communication sur le scrutin Européen sera acharnée. L'UMP veut crier victoire. Elle compte sur deux atouts : le score national et l'Ile de France. L'opposition va crier victoire. Elle compte communiquer sur l'absence de réserve à droite et donc une gauche globalement largement majoritaire. Elle attend aussi des scores prometteurs dans le Sud-Est et le Sud-Ouest. Y aura-t-il une déclaration à la Rocard en 1978 ? Ce qui est sûr c'est qu'à la sortie de l'été 2009, le sablier du mandat présidentiel se retourne. Tout change de ce simple fait qu'il restera moins de temps à faire que de temps écoulé depuis l'élection présidentielle.

Ségolène Royal bien placée pour gagner... ()

Le scrutin de jeudi est tout sauf une affaire de calculs arithmétiques. Ségolène Royal pourrait gagner contre la coalition Aubry-Delanoë. Lors du vote des motions, notre site a été le premier à pronostiquer l'arrivée en tête de Ségolène Royal au moment où il était question de Bertrand Delanoë dans la quasi-totalité des autres supports. Selon notre échantillon qualitatif, Ségolène Royal devrait arriver en tête dans le vote à venir. La Présidente de Région est perçue comme victime de règlements de comptes. Elle devrait capitaliser sa victoire des contributions.

Aubry ou Royal : entre ancrage à gauche et rénovation du PS ?... ()

Résultats Au terme de ce premier tour de scrutin (chiffres AFP 1h du matin), Ségolène Royal a obtenu 57.424 voix, soit 42,45%, devant Martine Aubry (46.979 voix, soit 34,73%) et Benoît Hamon (30.880, soit 22,83%). La participation a été de 59,9% des adhérents socialistes, soit 137.741 voix, un chiffre (...)

Elections législatives 2007 - Interrogations... ()

Les élections législatives du 07 septembre 2007 ont dégagé, comme chacun le sait, des résultats ou scores pour les partis en compétition qui, grosso modo, traduisent de manière éclatante les implications du mode de scrutin à la proportionnelle et le retour en force des notables locaux.

Maroc: Elections législatives 2007 - Interrogations... ()

Les élections législatives du 07 septembre 2007 ont dégagé, comme chacun le sait, des résultats ou scores pour les partis en compétition qui, grosso modo, traduisent de manière éclatante les implications du mode de scrutin à la proportionnelle et le retour en force des notables locaux.

Lyon : une perte de plus au MoDem... ()

La chasse est donnée au centre. Ségolène Royal veut refonder une gauche, SA gauche, en ratissant large. Volonté d'ouverture ? On peut supposer qu'elle a compris le message des Français, vu les intentions de vote au premier tour de la présidentielle. Mais il est encore trop tôt pour fonder une équipe (...)

Hénin-Beaumont, emblême de la faillite définitive d'une certaine gauche !... ()

Ce matin, Olivier Duhamel, sur France Culture, rappelait que l'un des enseignements majeurs du scrutin d'Hénin-Beaumont, était qu'un électeur sur deux avait voté pour le Front National. On est bien loin des 20% de Jean-Marie Le Pen en 2002 ou des scores obtenus par les listes FN lors des triangulaires desquels le FN en est sorti encore plus affaibli ! Les victoires de Daniel Duquenne et d'Europe Ecologie posent bien d'autres questions sur le devenir de la (...) - Tribune Libre / Politique, Ségolène Royal, Parti Socialiste, Elections municipales, Elections européennes

 Autres actualités


Formation referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement Google