Actualités Tourisme et voyage > EURE-ET-LOIR - Les anti-OGM détruisent du maïs trangénique près de Janville - par Intensite le 19.08.2007 : 07:10















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

EURE-ET-LOIR - Les anti-OGM détruisent du maïs trangénique près de Janville - par Intensite le 19.08.2007 : 07:10

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

EURE-ET-LOIR - Les anti-OGM détruisent du maïs trangénique près de Janville - par Intensite le 19.08.2007 : 07:10... ()

Hier matin, vers 7h, une parcelle de maïs génétiquement modifié a été détruite sur la commune de Poinville à trois kilomètres au sud de Janville par le collectif des faucheurs volontaires. 2000 mètres carrés de plants de maïs ont été détruits. Une douzaine de gendarmes étaient présents qui les ont convoqué pour être entendus durant la journée d’hier dans différentes gendarmeries d’Eure-et-Loir. Une soixantaine de faucheurs (58 précisément) ont participé à cette opération qui se veut « un acte de désobéissance civile non-violent ». Ils ont déposé en présence de la gendarmerie des épis de maïs trangénique sur les grille du centre de recherche de la société Mosanto situé à Toury. Parmi les personnes interpellées figurent cinq personnes habituées à ce type d’action dont un conseiller régional Vert du Nord-Pas-de-Calais. Ils venaient de la région, mais aussi du Nord, de Bretagne et de Normandie. Pour les protagonistes de l’opération de fauchage, cette action avait pour but d’interpeller le gouvernement sur la nécessité d’un moratoire immédiat sur tout essai transgénique en milieu non confiné. Toutes les personnes interpellées revendiquent leur acte, y compris les cinq récidivistes qui risquent jusqu’à deux ans de prison ferme. Hier en début d’après-midi, les membres du Collectif des faucheurs volontaires qui avaient participé à cette action ont été placés en garde à vue.

Faucheurs en Eure-et-Loir... ()

Une soixantaine de faucheurs volontaires ont officié samedi matin à Janville en détruisant une parcelle de maïs génétiquement modifié. Cette parcelle était cultivée pour le compte du semencier américain Monsanto. Les faucheurs ont été convoqués à la gendarmerie locale. Ils pourraient être placés en garde à vue, puis la procédure de renvoi en correctionnelle suivrait son cours, désormais habituel dans ce genre d'affaires. Les faucheurs risquent deux ans d'emprisonnement. Parmi eux, cinq récidivistes dont Dominique Plancke, conseiller régional du Nord-Pas-de-Calais. Ils déclarent Nous voulons interpeller le gouvernement sur la nécessité d'un moratoire immédiat sur tout essai transgénique en milieu non confiné Universal Press Agency : le Fil d'Actus en Continu, indépendant et différent, peut animer et enrichir votre site Internet. Contactez-nous au 0820 821 453

JANVILLE - Un champs de mais OGM fauché ce matin - par Intensite le 18.08.2007 : 12:30... ()

A Poinville à 3 km au sud de Janville, une soixantaine de faucheurs volontaires ont détruit ce samedi matin vers 7h, une parcelle de maïs génétiquement modifié et cultivé pour le compte du semencier américain Monsanto. Ces faucheurs ont été convoqués à la gendarmerie locale, selon le collectif des faucheurs volontaires. Les suspects, qui revendiquent les faits, ont été placés en garde à vue, en vue d'un renvoi ultérieur en correctionnelle de tout ou partie d'entre eux, une procédure désormais habituelle dans ce type d'affaires.

 Autres actualités


Formation au referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement