Actualités Tourisme et voyage > Le plus gradé des militaires condamnés dans le scandale d'Abou Ghraib a été libéré















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Le plus gradé des militaires condamnés dans le scandale d'Abou Ghraib a été libéré

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Le plus gradé des militaires condamnés dans le scandale d'Abou Ghraib a été libéré... ()

AP - Le sergent Ivan Frederick, le plus gradé des militaires américains condamnés dans le scandale d'Abou Ghraib, a été libéré sur parole lundi. Il a purgé trois ans de prison sur les huit que lui avait infligés le tribunal militaire, selon son avocat Me Gary Meyers. L'homme âgé de 40 ans était incarcéré à la prison militaire de Fort Leavenworth, au Kansas. Il avait été accusé d'avoir fait subir des sévices à des prisonniers irakiens détenus à Abou Ghraib, près de Bagdad. Il aurait placé (...) - Actualité

Le scandale d'Abou Ghraïb raconté à la Berlinale... ()

Standard Operating Procedures, consacré au scandale des sévices commis par l'armée américaine à la prison irakienne d'Abou Ghraïb, donne la parole aux soldats impliqués, les seuls à avoir été jugés pour des crimes encouragés, selon eux, par leur hiérarchie.

Procès du premier officier américain jugé dans le scandale d'Abou Ghraib... ()

Le lieutenant-colonel Steven Jordan est le premier officier américain à être traduit devant une cour martiale, lundi 20 août à Fort Meade (Maryland), dans l'affaire des sévices infligés à des détenus irakiens à la prison d'Abou Ghraib, entre septembre 2003 et août 2004.

Abou Ghraïb : un officier devant les juges... ()

Procès. Le procès du seul officier américain poursuivi après le scandale des sévices infligés à la prison d'Abou Ghraïb commence aujourd'hui devant une cour martiale...

Rumsfeld en partie responsable des sévices d'Abou Ghraïb... ()

Washington - L'ancien secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld porte une responsabilité dans les sévices infligés à des détenus d'Abou Ghraïb, selon un rapport de la commission sénatoriale des Forces armées. Ils découlent des méthodes autorisées à Guantanamo. Donald Rumsfeld a ouvert la voie aux sévices d'Abou Ghraïb en autorisant, le 2 décembre 2002, les geôliers du centre de Guantanamo à recourir à des méthodes d'interrogatoire énergiques, peut-on lire dans une version résumée du rapport. (...) - Actualité /

Rumsfeld en partie responsable des sévices d'Abou Ghraïb... ()

Washington - L'ancien secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld porte une responsabilité dans les sévices infligés à des détenus d'Abou Ghraïb, selon un rapport de la commission sénatoriale des Forces armées. Ils découlent des méthodes autorisées à Guantanamo. Donald Rumsfeld a ouvert la voie aux sévices d'Abou Ghraïb en autorisant, le 2 décembre 2002, les geôliers du centre de Guantanamo à recourir à des méthodes d'interrogatoire énergiques, peut-on lire dans une version résumée du rapport. (...) - Actualité /

MONDE: La prison d'Abou Ghraib remise aux Irakiens... ()

La prison d'Abou Ghraib, symbole honni de l'occupation américaine, a été remise aux autorités irakiennes, alors que des attaques sanglantes font douter de leur capacité à assurer la sécurité dans le pays où les conditions sont réunies pour une guerre civile, selon le Pentagone.

Procès d'Abou Ghraïb : principal chef d'inculpation annulé... ()

Fort Mead - La justice militaire américaine a annulé pour vice de forme l'un des principaux chefs d'inculpation retenus contre le seul officier américain poursuivi après le scandale d'Abou Ghraïb en Irak. La peine encourue par le colonel Steven Jordan est ainsi divisée de moitié. L'ancien responsable du centre d'interrogatoires était accusé d'avoir menti aux enquêteurs en affirmant qu'il n'avait jamais été témoin de sévices ni vu de détenus nus. En relisant ses notes pour se préparer à (...) - Actualité

Abou Ghraib - Le Pentagone et Rumsfeld savaient... ()

v align=center>Abou Ghraib : selon le général chargé de l'enquête, le Pentagone et Rumsfeld savaient LEMONDE.FR | 19.06.07 | 18h07 • Mis à jour le 19.06.07 | 18h07 Cet article, publié dans le San Francisco Chronicle, a été sélectionné et traduit par Courrier International. De hauts responsables du Pentagone, dont l'ancien ministre de la défense Donald Rumsfeld en personne, ont été directement impliqués, du moins en tant que donneurs d'ordres, dans les méthodes abusives d'interrogatoire pratiquées à la prison d'Abou Ghraib en Irak. C'est ce qu'affirme, dans un article publié le 18 juin par le magazine The New Yorker, le général deux étoiles Antonio Taguba qui a mené la première enquête sur le traitement réservé aux prisonniers irakiens dans cette prison et qui aurait été contraint, de ce fait, à prendre une retraite anticipée. Suite à lire ici

Irak : la prison d'Abou Ghraib se donne une seconde chance... ()

Débordé par l'afflux de détenus, le gouvernement irakien a annoncé, samedi 24 janvier, qu'il rouvrirait à la mi-février la tristement célèbre prison d'Abou Ghraib.

Abou Ghraïb : un officier américain devant la cour martiale... ()

Ancien responsable du centre d'interrogatoires d' Abou Ghraïb, où ont été prises les photos de prisonniers humiliés et maltraités , le colonel Jordan, 51 ans, a plaidé non coupable des faits qui lui sont reprochés, à l'ouverture de son procès devant une cour martiale de Fort Meade, dans l'État du...

La torture d'Abu Ghraïb projetée à la 58e Berlinale... ()

Pour le premier documentaire de l'histoire du festival, la 58e Berlinale a projeté Standard Operating Procedure, un film choc de l'Américain Errol Morris sur les tortures infligées à la prison irakienne d'Abou Ghraib.

Des photos de sévices à Abou Ghraib montreraient des scènes de viol... ()

Des photos prises dans la prison irakienne d'Abou Ghraib montreraient des scènes de viol, selon le quotidien britannique "Daily Telegraph", qui dit s'appuyer sur les propos d'un général américain.

Irak : nouveau scandale pour l'armée américaine... ()

Trois ans après les révélations sur la prison d'Abou Ghraib, l'armée américaine pourrait être ébranlée par un nouveau scandale. Le lieutenant-colonel William Steele, en charge de la prison de Camp Cropper, où Saddam Hussein a notamment séjourné, a été arrêté et est désormais détenu au Koweït...

La torture d'Abu Ghraïb projetée à la 58e Berlinale... ()

Pour le premier documentaire de l'histoire du festival, la 58e Berlinale a projeté "Standard Operating Procedure", un film choc de l'Américain Errol Morris sur les tortures infligées à la prison irakienne d'Abou Ghraib.

 Autres actualités


Formation referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement Google