Actualités Tourisme et voyage > Mariage de raison















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Mariage de raison

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Christine Revault-d'Allonnes, candidate du 94 sur la liste Ps... ()

Michèle Sabban, vice-présidente du conseil régional d'Île de France et présidente de l'Assemblée des Régions d'Europe devait figurer en sixième position sur la liste socialiste pour les élections européennes. Une place non éligible, mais qui aurait malgré tout pu éventuellement lui [...]

Damien Meslot part à l'assaut de Belfort... ()

Damien Beslot, jeune député quadra, part à l'assaut de Belfort avec des chances certaines de succès. Damien Meslot est né le 11 novembre 1964 à Belfort (Territoire de Belfort). Il est élu pour la première fois au conseil général du Territoire de Belfort en 1992 (canton de Belfort-Centre). Il devient député suppléant en 1993 avec l'élection de Jean Rosselot à la députation (1re circonscription du Territoire de Belfort). En 1997, il est nommé secrétaire départemental du RPR, poste qu'il occupe encore actuellement à la fédération UMP du Territoire de Belfort. Il est élu député le 16 juin 2002, pour la XIIe législature (2002-2007), dans la circonscription du Territoire de Belfort (1re), en battant Raymond Forni, président sortant de l'Assemblée Nationale. Il fait partie du groupe UMP. En 2005, Damien Meslot est nommé par Nicolas Sarkozy à la commission de l'action militante de l'UMP. Le 3 septembre 2005, Damien Meslot s'est déclaré candidat à la candidature pour mener la liste d'union de la droite lors des élections municipales à Belfort. A l'issue du premier tour des élections législatives le 10 juin 2007, Damien Meslot a obtenu 49,99 % des suffrages (14 044 voix) face à la candidate socialiste Anne-Marie Forcinal (24,02 %, 6748 voix), manquant la réélection au premier tour de 4 voix. Le 17 juin 2007, il a été réélu député avec 58,66 % (16 478 voix) contre 41,34 % (11 612 voix) pour la candidate socialiste. Face à l'usure manifeste du pouvoir socialiste dans ce territoire...

Pibrac. Pas de municipales pour Monique Iborra... ()

Près de trois mois après son élection, Monique Iborra, la nouvelle députée de la sixième circonscription a trouvé ses marques. La première vice-présidente du conseil régional est certes déja ..

Rachida Dati pourrait se présenter aux municipales... ()

Selon le site du JDD, la garde des Sceaux sera candidate sur une liste menée par la député Martine Aurillac.

Ile-de-France. Le conseil régional dénonce le prélèvement d'ADN sur sa vice-présidente... ()

L'exécutif du conseil régional d'Ile-de-France, présidé par Jean-Paul Huchon (PS), a exprimé le 29 janvier sa solidarité avec sa vice-présidente Francine Bavay, convoquée pour un prélèvement d'ADN ...

Ségolène Royal ne sera pas candidate aux législatives... ()

Démentant des informations de presse, la socialiste a indiqué vendredi qu'elle ne cumulera pas un siège de député avec celui de présidente de Poitou-Charentes.

Une nièce de Pierre Mauroy candidate avec l'UMP face à Martine Aubry (PS)... ()

Brigitte Mauroy, nièce de l'ancien premier ministre socialiste et ancien maire de Lille, a confirmé, jeudi 3 janvier, qu'elle serait numéro deux sur la liste conduite par le député UMP Sébastien Huyghe lors des municipales dans cette ville.

 Autres actualités


Formation referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement