Actualités Tourisme et voyage > CHARTRES - Ségolène Royal en visite sur fond de polémique - par Intensite le 25.01.2008 : 08:15















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

CHARTRES - Ségolène Royal en visite sur fond de polémique - par Intensite le 25.01.2008 : 08:15

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

CHARTRES - Ségolène Royal en visite sur fond de polémique - par Intensite le 25.01.2008 : 08:15... ()

A deux jours du premier tour dans la première circonscription d’Eure-et-Loir, et après une semaine marquée par les visites de François Bayrou, Jean-Marc Ayrault et Marine Le Pen, c’est Ségolène Royal qui viendra à Chartres aujourd’hui. Elle viendra soutenir la candidate socialiste, Françoise Vallet. Avant de se rendre dans une librairie chartraine pour dédicacer son livre, elle sera dans les allées du centre Leclerc de Luisant. Elle y rencontrera les délégués du personnel. L’hypermarché est en guerre ouverte avec le maire de Chartres, Jean-Pierre Gorges, qui refuse un transfert de la grande surface à Barjouville. Le directeur du Leclerc de Luisant vient d’ailleurs de diffuser 50.000 tracts contre le maire de Chartres, l’accusant d’une réunion secrète avec les dirigeants du groupe pour demander sa tête.

CHARTRES - Michel-Edouard Leclerc défend Olivier Ducatel - par Intensite le 08.02.2008 : 08:11... ()

Le microcosme politique et l’enseigne Leclerc sont en froid. Motif : l’intrusion, visible et marquante, d’Olivier Ducatel dans la campagne pour la législative partielle dans la première circonscription d’Eure-et-Loir. Ce qui fait dire à Jean-Pierre Gorges, député UMP sortant battu et maire de Chartres, et à d’autres ténors de l’UMP que l’élection a été perdue à cause du directeur de l’hypermarché de Luisant et du groupe Leclerc. Michel-Edouard Leclerc, le PD-G de l’enseigne, s’insurge de ces attaques et défend Olivier Ducatel. Il accuse Jean-Pierre Gorges d’avoir voulu « racoler les voix des commerçants de Chartres » en refusant le projet d’agrandissement du Leclerc de Luisant à Barjouville. Miche-Edouard Leclerc dénonce « l’hypocrisie, le cynisme et l’arrogance » des élus UMP.

CHARTRES - Françoise Vallet restera-t-elle députée ? - par Intensite le 26.06.2008 : 08:57... ()

C’est aujourd’hui que l’on connaîtra la réponse concernant le maintien ou non de Françoise Vallet en tant que député dans la première circonscription d’Eure-et-Loir. Le Conseil constitutionnel a déjà auditionné le maire de Chartres, Jean-Pierre Gorges, et la députée Françoise Vallet, la semaine dernière. Rappelons que Jean-Pierre-Gorges, invalidé puis candidat malheureux à la députation, battu par Françoise Vallet le 3 février, avait déposé un recours demandant l’annulation de cette élection. Il invoque l’intrusion du PDG du centre Leclerc de Luisant dans la campagne électorale, via la distribution de tracts et une manifestation appelant à voter contre lui pour l’avoir empêché d’agrandir son magasin.

CHARTRES/LEGISLATIVE PARTIELLE - Vallet bat facilement Gorges - par Intensite le 04.02.2008 : 07:34... ()

La socialiste Françoise Vallet est le nouveau député d’Eure-et-Loir. Avec 55,26 % des voix, elle a largement battu le député sortant, le maire UMP de Chartres, Jean-Pierre Gorges, crédité de 44,74 %. La participation a fait hier un bond de 6 %. Françoise Vallet, qui a visiblement profité du report des voix du MoDEM, d’une forte mobilisation des électeurs de gauche et d’un mouvement de grogne contre la politique gouvernementale, a remporté quinze bureaux de vote tandis que Jean-Pierre Gorges en a perdu trois par rapport au premier tour. La socialiste s’est imposée à Chartres-ville avec 50,65 %. Elle approche ou dépasse les 60 % à Luisant, Epernon, Pierres, Soulaires, et même 70 % à Barjouville. La gauche sauve ainsi les meubles dans le département avec une représentante à l’Assemblée nationale. Les trois autres députés d’Eure-et-Loir (Gérard Hamel, Philippe Vigier et Laure de la Raudière) appartiennent à la majorité présidentielle. Enfin, Jean-Pierre Gorges n’a sans doute pas dit son dernier mot. Il pourrait déposer un recours après ce scrutin pour dénoncer l’intrusion dans la campagne du directeur de l’hypermarché Leclerc de Luisant, Olivier Ducatel. Lequel réclame un transfert de l’enseigne à Barjouville pour une extension et des dizaines de créations d’emplois. Troisième round de l’affrontement entre Françoise Vallet et Jean-Pierre Gorges le 9 mars prochain pour les municipales à Chartres.

CHARTRES - Françoise Vallet invalidée - par Intensite le 27.06.2008 : 08:24... ()

Françoise Vallet n’est plus députée ! La parlementaire socialiste a été invalidée hier soir par le Conseil constitutionnel et déclarée inéligible pendant un an. Un coup de massue pour celle qui avait battu le député sortant lui-même invalidé, le maire de Chartres, Jean-Pierre Gorges. Les Sages du conseil constitutionnel ont estimé que Françoise Vallet avait profité de la campagne menée par Olivier Ducatel, le directeur du centre Leclerc de Luisant, contre Jean-Pierre Gorges, lequel a toujours refusé le déplacement et l’extension du Leclerc de Luisant vers Barjouville. Des tracts avaient été distribués et une manifestation organisée devant l’hôtel de ville chartrain pendant la campagne. Le Conseil constitutionnel a considéré que Françoise Vallet ne s’était pas désolidarisée de ces actions et qu’elle s’y était associée « de façon directe, active et réitérée ». L’ex-députée de Chartres s’est déclarée « abasourdie » et considère cette décision « injuste ». De son côté, Jean-Pierre Gorges, heureux mais sans triomphalisme, évoque une tricherie aujourd’hui reconnue. Le maire de Chartres ne sait pas encore s’il se présentera à la nouvelle législative partielle qui devrait être organisée prochainement. Lui qui envisageait se présenter aux sénatoriales. A gauche, David Lebon, suppléant de Françoise Vallet, est favori pour représenter le PS. Eric Chevée se tient déjà prêt pour le MODEM. On ne connaît pas encore les dates de ce troisième scrutin pour élire le député de la première circon...

CHARTRES - Le premier tour de la législative partielle est pour demain dimanche - par Intensite le 26.01.2008 : 07:01... ()

Demain, les électrices et les électeurs de la première circonscription d’Eure-et-Loir seront appelés à voter pour élire leur député. Il s’agit d’une législative partielle qui aura aussi une certaine valeur de test national. Le maire UMP de Chartres, Jean-Pierre Gorges, se représente après l'invalidation de son élection comme député par le Conseil constitutionnel. Il ne l'avait emporté en juin dernier que de 59 voix sur son adversaire socialiste, Françoise Vallet. Cette dernière est également en lice dans ce scrutin, tout comme Eric Chevée (MoDem), Raymond Odent pour le parti communiste et Matthieu Colombier pour le Front national. Le Conseil constitutionnel avait invalidé en novembre l'élection du député, arguant de "l'organisation par M. Gorges, en sa qualité de président de l'office public d'HLM de Chartres, de 18 cérémonies d'inauguration de logements entre mars et avril 2007, auxquelles il a participé". L’abstention sera l’une des clés de cette élection qui se termine se fond de polémique entre le maire de Chartres et le directeur du centre Leclerc de Luisant, Olivier Ducatel. Ce dernier reprochant à l’élu son refus d’un transfert du magasin vers Barjouville. Hier, Ségolène Royal est venue soutenir Françoise Vallet, en allant au supermarché Leclerc, en faisant une séance de dédicaces et en s’adressant aux militants rassemblés dans les salon Marceau de l’hôtel de ville.

CHARTRES - Manifestation pour un centre Leclerc à Barjouville - par Intensite le 31.01.2008 : 09:03... ()

Hier, outre la manifestation des chauffeurs de taxis, une centaine de manifestants conduits par Olivier Ducatel, PDG du centre Leclerc de Luisant, se sont retrouvés dans les rues de Chartres, et plus précisément devant la mairie, fief du maire, pour manifester en faveur du transfert de Leclerc à Barjouville. Ils accusent le maire de bloquer le dossier en raison du schéma de cohérence territoriale. Notons que des élus de Barjouville, ainsi que la candidate Françoise Vallet se sont joints à la manifestation.

CHARTRES/LEGISLATIVE PARTIELLE - Des ténors nationaux à quatre jours du premier tour - par Intensite le 23.01.2008 : 08:... ()

J-4 avant le premier tour de l’élection législative partielle dans la première circonscription d’Eure-et-Loir après l’invalidation du maire UMP de Chartres, Jean-Pierre Gorges. Les candidats fourbissent leurs dernières armes. La campagne s’accélèrera aujourd’hui et sera chargée. François Bayrou, président du MoDem, tiendra une réunion à 19h30 à Morancez, en soutien à Eric Chevée. Jean-Marc Ayrault, président du groupe PS à l’Assemblée nationale, sera à Epernon pour soutenir Françoise Vallet. Enfin, Marine Le Pen, vice-présidente du Front national, sera à Chartres pour apporter son soutien à Mathieu Colombier.

CHARTRES - Visite de Ségolène Royal le 25 janvier - par Intensite le 15.01.2008 : 08:01... ()

L’ancienne candidate socialiste Ségolène Royal, sera à Chartres le vendredi 25 janvier. Elle sera en cité chartraine pour soutenir la candidate Françoise Vallet à deux jours du premier tour de l’élection législative partielle. Entre les deux tours de scrutins, Patrick Dubourd, secrétaire départemental du parti socialiste, espère la venue de François Hollande. Ce dernier est déjà venu en Eure-et-Loir en avril dernier, avant le deuxième tour de la présidentielle. Quant à Ségolène Royal, sa dernière visite remonterait à 1994, date à laquelle elle était venue apporter son soutien aux candidats socialistes, lors des élections cantonales à Dreux et Chartres.

CHARTRES - Jean-Pierre Gorges sur la ligne de départ - par Intensite le 04.07.2008 : 08:00... ()

Jean-Pierre Gorges doit annoncer aujourd’hui sa candidature pour la nouvelle élection législative dans la première circonscription d’Eure-et-Loir. C’est la troisième élection pour désigner le député dans la circonscription chartraine. Il y avait d’abord eu l’invalidation de l’UMP Jean-Pierre Gorges pour une trop longue liste d’inaugurations puis celle de la socialiste Françoise Vallet, il y a quelques jours, pour avoir profité de la campagne du directeur du centre Leclerc de Luisant. La nouvelle élection devrait avoir lieu durant la première quinzaine de septembre.

EURE-ET-LOIR/LEGISLATIVE PARTIELLE - Les visites de soutien se multiplient à Chartres - par Intensite le 01.02.2008 : 08... ()

La ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie, est venue, hier, pour apporter son plus haut soutien au candidat UMP Jean-Pierre Gorges. Elle a déclaré être présente pour soutenir un candidat, mais aussi, un parlementaire très apprécié parce qu’il passe beaucoup de temps à l’Assemblée et qu’il y travaille beaucoup. Concernant ce qui se passe entre le PDG du centre Leclerc de Luisant et le maire de Chartres, elle a dénoncé une « forme de chantage inadmissible". Hier soir, l’espace Jean-Moulin à Champhol accueillait François Hollande, premier secrétaire du PS, venu soutenir la candidate PS, Françoise Vallet, devant un parterre d’environ 400 personnes. Interrogé par nos confrères de la presse écrite, iI a souligné l’enjeu important et national de ce scrutin. Selon lui, « cette législative va être beaucoup commentée. C’est l’occasion, pour les électeurs, d’envoyer un signe à Nicolas Sarkozy » Aujourd’hui, Jean-François Copé, ancien ministre et président du groupe UMP à l'Assemblée natinale, viendra soutenir Jean-Pierre Gorges. Il sera à Nogent-le-Roi à 10h30. Quant à Harlem Désir, député européen et secrétaire national à la mondialisation pour le parti socialiste, qui vient soutenir Françoise Vallet, il arrivera à Chartres cet après-midi. Il devrait se rendre dans le quartier Beaulieu et  rencontrer des militants PS dans un café en centre-ville.

EURE-ET-LOIR - Six recours déposés contre l'élection de Françoise Vallet - par Intensite le 14.02.2008 : 08:27... ()

Après l’élection de Françoise Vallet comme député PS dans la première circonscription de l’Eure-et-Loir, six recours ont été déposés auprès de la préfecture contre cette élection. Ces recours dénoncent l’intrusion de l’hypermarché Leclerc de Luisant et de son PDG Olivier Ducatel. Ce dernier reprochant à Jean-Pierre Gorges de l’empêcher d’installer son supermarché dans la zone de Barjouville. La distribution de tracts appelant à voter contre le maire de Chartres, le fait que Françoise Vallet se soit rendue dans cet hypermarché et qu’elle ait participé à la manifestation de salariés grévistes devant la mairie de Chartres sont autant de raisons qui expliquent ces recours.De son côté la nouvelle députée reste confiante. Elle indique « que ces recours ne sont pas recevables, et qu’elle reconnaît là, le côté procédurier de son adversaire politique ». Pour ce qui est des élections municipales et cantonales, Françoise Vallet a fait savoir, lundi, lors d’un dîner qui réunissait une dizaine d’élus de gauche du département, qu’elle soutiendrait les candidats de gauche qui lui en ont fait la demande.

CHARTRES/LEGISLATIVE PARTIELLE - Vallet (PS) en tête devant Gorges (UMP) - par Intensite le 28.01.2008 : 08:45... ()

Françoise Vallet en tête, Jean-Pierre Gorges deuxième, Eric Chevée troisième. C’est le tiercé gagnant du premier tour de l’élection législative partielle hier à Chartres. La candidate socialiste devance le député UMP sortant invalidé de 567 voix. Françoise Vallet a rassemblé sur son nom 37,97 % des suffrages exprimés. C’est quatorze points de mieux qu’au premier tour de la législative de juin dernier. Jean-Pierre Gorges est crédité de 36,28 %. Il est recul de près de quatre points. Le candidat du MoDem, Eric Chevée, avec 18,5 %, signe la même performance qu’au scrutin précédent. Enfin, le candidat du Front national, Matthieu Colombier a réuni 4,18 % des voix et le communiste Raymond Odent, 3,8 %. Hier, la participation a été de 39,68 %. Elle était de 60 % en juin dernier. Dimanche prochain, Françoise Vallet, qui améliore ses scores partout et notamment dans le canton de Maintenon, à Luisant, Barjouville, Le Coudray et Thivars, et Jean-Pierre Gorges, qui a terminé en tête à Chartres, se livreront donc à un duel très attendu et observé sur le plan national. La clé de ce scrutin reposera sur deux éléments déterminants : le report des voix du MoDem (Eric Chevée n’a donné aucune consigne de vote) et sur la mobilisation des abstentionnistes. Il est important de rappeler que l'élection partielle organisée hier dans la première circonscription d’Eure-et-Loir fait suite à l'invalidation du député et maire de Chartres Jean-Pierre Gorges par le Conseil constitutionnel. Le maire ne l'ava...

CHARTRES/LEGISLATIVE PARTIELLE - Xavier Bertrand soutient Jean-Pierre Gorges - par Intensite le 30.01.2008 : 08:15... ()

Avant le deuxième tour de la législative partielle qui aura lieu dimanche à Chartres, Jean-Pierre Gorges, candidat UMP, recevra, ce soir, le soutien du ministre du Travail, des Relations sociales et de la Solidarité, Xavier Bertrand, à l’occasion d’une réunion publique qui se déroulera, à 20h 30, au salon Marceau de l’Hôtel de ville. Michèle Alliot-Marie, ministre de l’Intérieur, également annoncée, sera demain à Luisant, et Jean-François Coppé, président du groupe UMP, sera vendredi matin à Nogent-le-Roi et Maintenon. Quant à la candidate PS, Françoise Vallet, elle sera soutenue demain soir à Champhol par François Hollande, lors d’une réunion publique qui se déroulera à l’espace Jean-Moulin à 20h30. Par ailleurs, le PCF appelle à voter pour Françoise Vallet. Notons qu’en marge de cette élection, le PDG du supermarché Leclerc de Luisant a décidé de passer à la vitesse supérieure pour défendre l’implantation de son magasin à Barjourville. Une manifestation est prévue ce matin, devant la mairie de Chartres, fief du candidat UMP Jean-Pierre Gorges.

LEGISLATIVE - Gorges ou Vallet ? - par Intensite le 02.02.2008 : 06:47... ()

Pour le second tour de la législative partielle dans la première circonscription d’Eure-et-Loir, les ténors nationaux se sont bousculés cette semaine. Les derniers en date, Harlem Désir pour soutenir Françoise Vallet et Jean-François Copé, président du groupe UMP à l'Assemblée qui est venu hier à Nogent-le-Roi soutenir Jean-Pierre Gorges. Il a affirmé que la victoire de la candidate socialiste à la législative partielle de Chartres, « ne servirait à rien », en ajoutant que « Ce serait un affaiblissement très lourd pour la circonscription. Nous avons besoin d'un député pour la majorité comme Jean-Pierre Gorges, à la fois aussi efficace à Paris que sur sa circonscription ». Le PS va tenter de récupérer, à l'occasion de ce second tour d'une cette circonscription perdue en 2002. Françoise Vallet, la candidate socialiste possède une légère avance sur son adversaire UMP, Jean-Pierre Gorges, maire de Chartres, dont l'élection comme député a été invalidée par le Conseil constitutionnel en novembre. Le résultat serré du 1er tour ne laisse pas vraiment présager la victoire de l'un ou l'autre candidat. La clé du scrutin reposera à la fois sur la mobilisation des électeurs des deux camps et surtout sur le report des voix du candidat du MoDem, Eric Chevée, arrivé troisième dimanche dernier avec 18,5 % des suffrages exprimés. Après Ségolène Royal et Jean-Marc Ayrault la semaine dernière, c'est François Hollande et Harlem Désir qui sont venus soutenir Fra...

 Autres actualités


Formation referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement